fbpx

26 novembre 2021

Black Friday : les mouvements anti-black Friday s’intensifient !

Vendredi noir, vendredi de l’hyperconsommation, le Black Friday est un événement iconique qui a lieu chaque vendredi en fin du mois de novembre. Pour l’édition 2021, il aura lieu le 26 novembre. Tradition commerciale qui succède tout juste le Thanksgiving. Il invite les gens à faire plus de shopping que d’habitudes, des achats compulsifs, pointés du doigt par les militants de l’anti-black Friday.

Cette année, les mouvements qui luttent contre cette tendance de consommation abusive feront davantage parler d’eux. Ils s’intensifient de part et d’autre de l’Europe.

Green Friday, l’événement éco citoyen qui remplace le Black Friday

En 2017, le réseau d’Envie créé le Green Friday, un mouvement que soutient rapidement Altermundi, Ethiquable, Emmaüs France, Dream Act et Réseau Francilien Réemploi. Il a lieu le même jour du Black Friday pour sensibiliser plus de consommateurs à des achats plus responsables et durables.

L’édition 2021 du Green Friday invite à une profonde remise en question sur nos manières de consommer et sur les conséquences de nos actes sur l’environnement. Les alternatives qu’il soutient incitent à l’économie d’énergie, le développement durable et la responsabilisation des entreprises tout au long des chaînes de production. Cette année par exemple, de plus en plus d’entreprises et de marques comptent reverser 10% des montants de leur chiffre d’affaires du vendredi noir à des associations humanitaires telles que Surfrider, Zero Waste France ou encore Halte à l’Obsolescence programmée.

Le Green Friday regroupe actuellement une cinquantaine de structures ayant pour ambition de changer les mentalités vers des alternatives plus green et bénéfiques pour tous. Pour lutter contre les soldes et les incitations massives à l’hyperconsommation du Black Friday, le mouvement anti-black promeut les articles de seconde main, l’upcycling en vue de limiter au maximum le gaspillage et l’exploitation de nouvelles ressources.

Cette année encore, l’ESI Business School soutient le Green Friday qui porte à cœur des valeurs sociales, humanitaires en prônant l’économie circulaire, le zéro déchet et les alternatives green.

Make Friday Green Again sensibilise les mentalités

Plus de 1100 marques réunies se regroupent sous le collectif Make Friday Green Again. Ce mouvement anti-black Friday insiste sur une valeur commune bien précise : l’importance de la consommation raisonnée qui répond réellement à ses besoins et aux enjeux environnementaux.

Pour les militants du Make Friday Green Again, le traditionnel vendredi noir pousse les consommateurs aux excès en créant un sentiment d’urgence qui se dissipe rapidement au bout de quelques jours. Face aux baisses de prix et des soldes considérables, ils sont plus que jamais tentés d’acheter des produits dont ils n’ont pas vraiment besoin et qui finiront au fond du placard, ou pire dans les poubelles après un certain temps.

Le collectif rappelle une fois de plus les coûts énormes que pèsent la surconsommation sur l’environnement et ses effets néfastes dans l’émission de plus de gaz à effet de serre. Au final, nous en payons le prix fort avec les menaces sur la biodiversité, le réchauffement climatique et les dérèglements en tout genre.

Make Friday Green Again insiste surtout sur les pratiques trompeuses des défenseurs du Black Friday qui honteusement augmentent leurs prix quelques semaines avec le Black Friday pour créer l’illusion d’une baisse importante.

Le Blue Friday pour la protection des océans

Le jour du Black Friday est aussi une occasion de soutenir les bonnes causes pour la protection des océans. Le Blue Friday appelle tous les consommateurs à participer aux différentes initiatives en faveur de la biodiversité marine. Les villes à proximité des océans, des mers et des lacs invitent leurs habitants à collecter les déchets éparpillés sur les plages et leurs environs, ne serait-ce que pour une heure de leur journée en fin de la dernière semaine du mois de novembre.

Le Blue Friday, fédéré par Ocean as Common invite également les différentes marques à reverser un certain pourcentage de leurs ventes aux associations et projets en faveur des océans. Depuis 2017, Camif participe à cet événement blue & green pour sensibiliser plus de gens à la collecte et à la transformation des déchets marins en quelque chose de beau et d’utile. L’entreprise transforme ces déchets en microbilles afin d’obtenir des fibres de qualité supérieure.

Le Fair Friday, l’initiative green propulsée par Nature & Découvertes

Pour davantage augmenter les échos du Green Friday et des mouvements anti-black Friday de plus en plus nombreux en France, Nature & Découverte promeut le Fair Friday. Cet événement invite les consommateurs à arrondir le montant de leurs achats pour que la marque double les restes et les reverse ensuite à une association qui s’engage à la protection de l’environnement.

Lors de sa première édition en 2018, Fair Friday a pu réunir 30 000 € reversés pour soutenir les politiques de conservation des faunes et des flores en menace d’extinction. À l’occasion de l’édition 2021, Nature & Découvertes invite de plus en plus de marques à suivre le mouvement et encourage les dons en faveur des causes environnementales.

Plus

d'articles

20 janvier 2022

La crise sanitaire et économique due à la pandémie du COVID-19 a remis en question les responsabilités des entreprises et […]

3 janvier 2022

Si vous cherchez des résolutions éthiques et responsables pour l’année 2022, vous êtes au bon endroit !   Dormez davantage […]

21 décembre 2021

Découvrez le témoignage d’Ilian, étudiant en Bachelor à l’ESI Business School :   Son parcours à l’ESI Business School Ilian […]

14 décembre 2021

Savez-vous que l’industrie de la mode est responsable de 10 % des émissions de carbone et de 20 % de la production […]

8 décembre 2021

Le réchauffement climatique est un problème majeur pour la planète. Les années passent et la crise du climat s’aggrave. En […]

1 décembre 2021

La féérie des fêtes de fin d’année et de Noël, tout le monde l’attend avec impatience. Traditions festives d’ouvrir ses […]