Télécharger la brochure
Loader

Ecocity : la ville de demain

Pollution de l’air, qualité de vie dégradée, circulation impossible : vivre en ville apparaît de plus en plus compliqué, et pourtant c’est le grand défi lancées aux cités de demain, pour les prochaines années à venir. Selon la Banque Mondiale, en 2050, nous serons 6 milliards de citadins dans le monde. Alors, comment accueillir ce nombre de personnes (en perpétuelle croissance!) dans un environnement urbain ? En remodelant la ville, pardi ! Et en la rendant plus efficace, plus écologique et plus agréable à vivre. Un défi grandeur nature que certaines villes ont déjà entamé avec réussite.

 

Copenhague, la pionnière

Copenhague est un exemple de “smart city”, verte et durable ! Alors qu’elle s’est lancé le défi d’être la première ville neutre en carbone d’ici à 2025, des transformations en profondeur se sont opérées dans cette ville de 1,2 millions d’habitants, depuis cet engagement pris en 2009 lors de la COP15.

 

Multiplications des pistes cyclables, mobiliers urbain connectés et intelligents, utilisation des énergies renouvelables, et utilisation de l’open-data : autant d’atouts qui font la différence, et qui placent Copenhague en modèle de ville intelligente et verte. Un exemple à suivre en terme de développement durable, et d’adaptation face aux défis climatiques.

 

Amsterdam, une architecture intelligente

Face à la montée des eaux, Amsterdam construit des maisons flottantes. Ainsi, c’est un tout nouveau quartier dans le nord de la ville qui va accueillir pas moins de 45 000 habitants en 2020.

 

Une architecture bleue, pensée et conçue pour faire face aux enjeux climatiques des prochaines années, avec la montée des eaux notamment. Une question qui touche tout particulièrement les habitants d’Amsterdam, construite sur des canaux. Ce nouveau quartier, que l’on peut définir d’éco-quartier, accueillera aussi des commerces de proximité, et des lieux culturels et de vie.

 

AdobeStock 184162647 e1578563645775 1024x476 - Ecocity : la ville de demain

Traditionnelle maison flottante au coeur d’Amsterdam.

 

Zurich, la sobriété énergétique

La capitale de la Suisse joue les bonnes élèves, grâce notamment à leur politique de sobriété énergétique. Aujourd’hui, la moyenne européenne est à 6000 Watts par habitant. Zurich est actuellement autour de 4200 Watts, déjà bien en dessous des autres pays. Mais ce n’est pas tout : elle vise une moyenne de 2000 Watts par habitant dans les prochaines années !

 

Un réel défi qui semble tout à fait possible, grâce notamment à cette politique volontariste et engagée menée par la ville. On peut ajouter à cela un grand nombre d’espaces verts, une gestion des déchets très efficace, et des émissions carbone très basses : Zurich est aussi un bel exemple de ville verte tournée vers l’écologie.

 

Portland, Bogota, Sydney, partout dans le monde, des villes prennent le tournant vert, et montrent l’exemple. D’autant plus que ces changements et bouleversements, s’accompagnent d’un vrai aspect positif : qualité de vie améliorée, air plus respirable, création de nouveaux métiers avec embauches de nouveaux profils, reprise d’une vie en communauté tournée vers les autres etc…

 

 

Et du côté de la France, où en est-on ?

De nombreuses initiatives se mettent aussi en place, aux quatre coins de l’hexagone. L’une des grandes dépenses d’énergie se situe dans la construction et le bâtiment : un domaine qui est en pleine remise en question, et qui fait des efforts pour atteindre des objectifs plus durables et propres. C’est le cas notamment dans ces éco-quartiers comme l’Îlot Fertile dans le Nord de Paris, en pleine construction actuellement, qui accueillera des bâtiments écologiques, conçus pour le bien-être des habitants.

 

Réduction des déchets, limitation des pesticides, pépinières d’activités solidaires et durables, maisons-potagers, cantine 100% bio et locale dans les écoles, chaque commune, village, cité multiplie les initiatives vertueuses. Ces actions vertes fleurissent un peu partout, et donnent espoir !

 

 

Devenez acteur du changement grâce aux formations ESI Business School, une école tournée vers l’avenir, qui prépare les futurs ingénieurs, entrepreneurs et techniciens aux grand défis écologiques qui nous attendent. Consultez aussi les débouchés professionnels accessibles après nos formations.

Plus d'articles…

30% de la planète protégée d’ici à 2030 : le pari de l’ONU

#Metiersdavenir : ces domaines qui recrutent

Ecocity : la ville de demain