fbpx
Télécharger la brochure

    Loader

    Un peu d’écologie dans ce monde de foot !

    Championnat annulé, stades fermés, équipes à l’arrêt, le monde du foot s’est figé à cause de la crise du Covid. Une coup dur pour les professionnels et tous les supporters ! Mais c’est aussi une opportunité pour les Clubs de s’interroger sur leurs modes de fonctionnement et sur leur impact environnemental. Un temps de réflexion qui peut leur permettre de changer les choses, et de mettre en place des actions écologiques qui auront une réelle incidence  sur la société. L’industrie du foot est effectivement très polluante à plusieurs niveaux : déplacements et transports, déchets, consommations énergétiques ou encore alimentation, le milieu a des efforts à faire en matière d’écologie et de développement durable. Mais ne voyons pas le verre à moitié vide : des initiatives vertes sont déjà en vigueur un peu partout en France. Petit tour d’horizon des solutions déjà mises en oeuvre, et celles qui peuvent être prises dans ce “monde d’après” Coronavirus.

     

    La chasse au plastique

    Des tribunes des supporters au gazon en fibres synthétiques, le plastique est omniprésent. Des solutions existent pour réduire ces déchets plastiques, et la loi anti gaspillage votée au 1er janvier 2020, qui interdit les objets plastiques à usage unique comme les pailles, gobelets, assiettes et couverts, impose un changement dans les habitudes. Pour la restauration des supporters, des ecocup sont déjà en vigueur. A la réouverture des stades, on pourra voir apparaître des fontaines à boissons, ou encore des solutions alternatives et durables à la vaisselle jetable et unique. Il va falloir sensibiliser le spectateur au tri de ses déchets à chaque fin de match, avec des poubelles de tri disponibles partout.

     

    Coté pelouses, certains clubs à Monaco, Nîmes ou Nice ont délaissé les pelouses hybrides et synthétiques au profit de deux types de gazon naturels, résistants, et adaptés aux changements climatiques. Le résultat : réduction de la consommation d’eau et des pesticides, et meilleure tenue de la pelouse. Une économie qui montre tout son bon sens !

     

    Le recours aux énergies renouvelables

    Panneaux photovoltaïques, ampoules à Leds, géothermie, chauffage à bois, bâche tampon pour protéger le gazon… les possibilités sont nombreuses pour chauffer les locaux, éclairer le stade ou encore chauffer et entretenir la pelouse de manière écologique et durable. Et ces différentes solutions déjà mises en place dans certains stades ont déjà démontré leur efficacité ! C’est notamment le cas à Lorient, Marseille, Nice ou encore Saint-Etienne, qui réalisent des économies d’énergie notables en utilisant des sources 100% renouvelables.

     

    AdobeStock 165997209 e1591886243692 1024x346 - Un peu d’écologie dans ce monde de foot !

     

    Une consommation plus locale à tous points de vue

    L’alimentation est un point clé dans le monde du foot : aussi bien pour les joueurs que pour les supporters. Proposer des produits locaux et de saison est un vrai défi et une vraie nécessité pour l’avenir de chaque club. Cela fait d’ailleurs partie des 15 engagements éco-responsables des évènements sportifs mis en place par WWF et le Ministère des Sports. Cela afin de mettre en place une offre de meilleure qualité, de soutenir toute l’économie locale, de réduire les gazs à effets de serre et de lutter contre le gaspillage alimentaire.

     

    Même constat dans les produits dérivés et les équipements de foot. C’est une véritable manne pour les clubs, alors pourquoi ne pas privilégier une fabrication française, moins énergivore, plus responsable, et qui est source de richesses pour le territoire ? Saint-Etienne l’a déjà mis en place, avec ses maillots tricotés et assemblés à Troyes et Romilly-sur-Seine.

    (Source : L’Equipe)

     

     

    A l’ESI Business School, on espère que cette crise sanitaire va provoquer des changements en profondeur dans tous les domaines d’activités, en accord avec les objectifs de développement durables fixés par l’ONU. Soyez les acteurs du monde de demain, en rejoignant les formations professionnalisantes de l’ESI Business School !

    Plus d'articles…

    Eulalie, Chargée de Mission Développement Durable au sein de la Bpifrance

    Participez à notre JPO en ligne !

    Biodiversité : 2021 comme tournant pour éviter la 6e extinction