Marques / Entreprises EDF

L’industrie de l’énergie est aujourd’hui confrontée à des impératifs environnementaux et sociétaux sans précédent. Dans ce contexte, le Groupe EDF, le principal acteur français de la production et de la distribution d’électricité se trouve au cœur d’un défi complexe. Comment concilier la demande croissante en énergie avec la nécessaire transition vers un avenir plus durable ? L’adoption d’une approche de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est devenue essentielle pour les acteurs privés. La stratégie RSE d’EDF, elle, est aujourd’hui incontournable.

Quelle est la stratégie RSE d’EDF sur l’environnement ?

Le Groupe EDF est confronté à un défi de taille : répondre aux besoins énergétiques croissants en réduisant son impact sur le climat. Dans cette optique, la stratégie RSE d’EDF sur le plan du développement durable est clé.

Quel est le rôle d’EDF dans la transition énergétique ?

EDF s’engage à atteindre la neutralité carbone en 2050. Pour atteindre cet objectif, la Compagnie s’appuie sur trois types d’actions :

  • la réduction drastique des émissions directes de CO2 ;
  • la réduction des émissions indirectes de CO2 ;
  • la compensation des émissions résiduelles par des projets à émissions négatives.

Le Groupe a donc fermé de nombreuses centrales au charbon et au fioul depuis 2010. Il a aussi investi massivement dans les énergies renouvelables en France et dans le monde. Aujourd’hui, plus de 90 % de ses investissements participent à la décarbonation du système électrique. Et, depuis deux ans, 95 % des investissements de sa R&D en France servent la décarbonation du Groupe et la conversion des systèmes énergétiques.

Comment la Compagnie peut-elle réduire son empreinte carbone ?

La gestion efficace des ressources énergétiques est au cœur de la performance environnementale d’EDF. La Compagnie développe régulièrement de nouvelles offres pour participer à la réduction des émissions de CO2 en France. L’offre Vert électrique Bretagne, par exemple, a été lancée en 2020. Dans ce cadre, l’intégralité de l’électricité est produite par des parcs de production d’énergie renouvelable implantés en Bretagne. Les clients qui souscrivent à cette offre contribuent ainsi à la révolution énergétique de la région.

En outre, EDF propose à ses clients des solutions de suivi de consommation, de simulateur d’écogestes ou encore de l’aide pour le choix d’équipements écoperformants. Le Groupe les accompagne ainsi vers une meilleure maîtrise de leur consommation d’énergie.

Quelles sont ses initiatives en matière de préservation de la biodiversité ?

La majorité des installations industrielles d’EDF (centrales électriques, barrages, éoliennes, etc.) sont situées dans des zones naturelles. La faune et la flore environnantes en sont donc impactées. Le Groupe souhaite éviter au maximum les dommages irréversibles qu’il pourrait causer à la nature, sans se limiter à une approche défensive.

EDF prend ainsi part à deux initiatives d’ampleur en faveur de la biodiversité : « Entreprises engagées pour la nature —act4nature France« , portée par lOffice français de la Biodiversité (OFB), et « act4nature International«  initiée par l’association Entreprises pour l’Environnement (EpE).

Concrètement, des entreprises externes réalisent régulièrement des inventaires de la faune et de la flore sur les sites d’EDF. Il s’agit d’un très bon moyen de connaître les enjeux locaux liés à la préservation de la biodiversité.

Pour mener à bien ses projets sur la biodiversité, la Compagnie a noué des partenariats avec le monde associatif et scientifique. Elle bénéficie ainsi de compétences scientifiques utiles pour réaliser des actions en faveur de la biodiversité. Par exemple, la centrale de Saint-Alban restaure et préserve la zone humide de Mallessard en lien avec le Conservatoire des espaces naturels d’Isère.

Quelle est la stratégie sociale RSE d’EDF ?

La RSE d’EDF englobe bien plus que la seule dimension environnementale. Elle touche également à des questions sociales fondamentales qui concernent toutes ses parties prenantes, aussi bien internes qu’externes.

Comment EDF assure-t-elle la santé et la sécurité au travail ?

La sécurité et la préservation de l’intégrité de ses employés sont des priorités absolues pour EDF. La Compagnie s’est donc fixé l’objectif d’éradiquer les accidents graves et mortels d’ici à la fin de l’année 2023. Sa politique santé-sécurité engage toutes les sociétés du Groupe et, individuellement, chacun de ses collaborateurs et prestataires.

La mise en place de plans d’action a été accompagnée d’une campagne de communication sur le bien-être et la sécurité des travailleurs. Selon le principe de vigilance partagée, le Groupe souhaite ancrer dans les pratiques et dans l’organisation un comportement de prudence et de rigueur. 

Il est en effet indispensable de faire évoluer les comportements et d’ancrer ces évolutions dans une culture de sécurité pour éradiquer les accidents graves. Concrètement, à la fin de l’année 2021, plus de 35 % des salariés du Groupe étaient couverts par la certification ISO 45001.

Quels sont les engagements sociaux d’EDF ?

Le bien-être des salariés et la solidarité sont des questions centrales pour le Groupe. Dans ce cadre, la Société s’engage sur quatre enjeux principaux :

  • la santé et la sécurité ;
  • l’éthique et les droits humains ;
  • l’égalité, la diversité et l’inclusion ;
  • la précarité énergétique et l’innovation sociale.

Au delà de fournir des conditions de travail sûres et saines pour ses employés, la Compagnie cherche à créer un cadre professionnel inclusif. Elle valorise donc la diversité des compétences, des expériences et des perspectives au sein d’une équipe. Elle soutient également la progression professionnelle de ses employés en offrant des opportunités de formation et de mobilité interne.

EDF intègre-t-elle une gouvernance d’entreprise responsable ?

Pour matérialiser son engagement social et ses ambitions, le Groupe veille à la mixité au sein de ses organes de gouvernance. Il s’est donc fixé l’objectif d’atteindre :

  • 28 % de femmes dans les CODIR en 2023 ;
  • 30 % de femmes parmi les dirigeants et futurs dirigeants en 2030 ;
  • 40 % de femmes parmi les administrateurs nommés dans les conseils d’administration des sociétés du Groupe en 2023.

Comment EDF collabore-t-elle avec les parties prenantes ?

Le 27 janvier 2021, EDF a mis en place un Conseil de parties prenantes. Consultatif, paritaire et multidisciplinaire, ce conseil rassemble des experts, des universitaires, des économistes, mais aussi des représentants de collectifs d’étudiants et de consommateurs. Ceux-ci sont chargés d’apporter leur regard sur les orientations stratégiques du Groupe.

Le Conseil de Parties prenantes travaille notamment sur les objectifs de la RSE d’EDF. Pour cela, il échange régulièrement avec des employés du Groupe.

Quelle est la stratégie RSE d’EDF sur l’économie ?

La RSE transcende les frontières d’une entreprise pour englober son impact sur l’ensemble de la société, y compris sur la politique économique. En tant que leader international, EDF joue un rôle crucial dans l’économie du pays.

Quel est le rôle d’EDF dans la création d’emplois et le développement économique ?

EDF est l’un des premiers employeurs du secteur de l’énergie dans le pays. L’entreprise recrute chaque année des centaines de personnes dans la manufacture, la maintenance des infrastructures ou la R&D.

Les activités d’EDF, telles que la construction et l’exploitation de nouvelles infrastructures, nécessitent souvent des investissements importants. Les énergies renouvelables, notamment, stimulent la croissance économique de certaines régions.

Quels sont ses efforts du côté des investissements durables ?

EDF a pris des mesures substantielles en matière d’investissements durables, faisant de la transition énergétique l’un de ses axes stratégiques. L’entreprise a fortement investi dans les énergies renouvelables, avec une expansion significative de la capacité éolienne, solaire et hydraulique.

Elle modernise également ses centrales nucléaires pour garantir une alimentation propre et sûre. La Compagnie s’engage dans le stockage et l’efficacité énergétique, soutenant ainsi la stabilité du réseau et la réduction de la consommation. De plus, l’entreprise investit dans la mobilité électrique et joue un rôle actif dans la recherche et le développement de nouvelles technologies énergétiques.

Sur le marché des Green Bonds, EDF est un émetteur de référence. Pour accompagner son évolution, le Groupe a émis l’équivalent de 10 milliards d’euros de Green Bonds depuis 2013. La gestion de ses financements intègre donc pleinement ces obligations vertes.

Quels sont ses efforts pour l’éthique des affaires ?

En tant qu’organisation responsable, EDF promeut une culture d’intégrité. Tous les salariés doivent adopter une conduite éthique, à tous les niveaux de l’entreprise. Les valeurs que le Groupe met en avant sont : le respect, la solidarité et la responsabilité. Tous les employés doivent agir en ce sens.

La corruption, sous toutes ses formes, n’est évidemment pas tolérée. EDF a adapté son programme de conformité anticorruption pour répondre aux exigences de l’article 17 de la loi « Sapin II ».

En outre, des programmes de formation et de sensibilisation sont régulièrement dispensés pour assurer la compréhension et le respect de ces normes éthiques.

EDF est-elle réellement une entreprise engagée pour le développement durable ?

Le Groupe EDF a pris une série de mesures significatives pour aligner ses activités sur des pratiques plus durables, directement en lien avec les 17 objectifs de développement durable de l’ONU. L’entreprise a mis en place des objectifs ambitieux de réduction de son empreinte carbone et de promotion de l’efficacité énergétique. Elle investit massivement dans les énergies renouvelables et augmente chaque année ses capacités en énergie solaire et éolienne.

EDF s’attache d’ailleurs à promouvoir l’innovation en investissant dans la recherche pour des technologies propres. Son engagement est également apparent à travers ses politiques de diversité et d’inclusion et son souci de garantir des conditions de travail sûres pour ses employés.

Les engagements de RSE d’EDF dans sa stratégie prouve sa dédication à fournir des services énergétiques responsables sans remettre en cause sa performance. L’organisation favorise une communication ouverte sur ses avancées. Toutefois, il sera important de continuer à surveiller les actions et les résultats d’EDF pour s’assurer que cet engagement pour le développement durable perdure et s’intensifie au fil du temps.