11 juillet 2023

Coordinateur SPS

Qu’est-ce qu’un Coordinateur SPS ?

Le coordinateur SPS, pour coordinateur Sécurité et Protection de la Santé, est l’employé chargé au sein d’un chantier de BTP (Bâtiment et Travaux Publics) d’assurer la coordination entre les différentes entreprises de ce chantier au point de vue de la sécurité. Effectivement, les chantiers sont des lieux dangereux où de nombreux accidents du travail se produisent. Le BTP est même un des secteurs en France où l’on déplore le plus d’accidents du travail et le plus de décès directement liés à l’activité professionnelle. Dès lors, les instances publiques imposent une surveillance particulière de ce milieu de travail pour réduire les risques et empêcher les accidents de travail. Le coordinateur SPS est donc partie intégrante de cette démarche consistant à améliorer les conditions de travail sur les chantiers de BTP.

Le coordinateur SPS intervient particulièrement lorsque plusieurs entreprises collaborent sur le même chantier. Dans ce cas, il est même obligatoire, pour les responsables du chantier, de nommer un coordinateur SPS. Comme son nom l’indique, le coordinateur SPS assure la bonne collaboration des entreprises regardant toutes les questions de sécurité et de conditions de travail.

Le travail du coordinateur SPS s’inscrit enfin dans un cadre réglementaire rigoureux. Son travail est encadré par la loi en tant qu’il est obligatoire de certaines conditions. Il a donc une responsabilité importante tant pour prévenir les risques liés à la sécurité des ouvriers que pour informer sur les conditions de travail sur le chantier en question.

 

Quel est le rôle du coordinateur Sécurité et Protection de la Santé ?

Le rôle du coordinateur SPS peut se comprendre en quatre points : la définition claire des rôles et des responsabilités de chaque intervenant lors de la conception et de la réalisation de l’ouvrage, la coordination et la planification des interventions simultanées ou successives afin de prévenir les risques liés à la coactivité, la mise en commun des moyens de prévention et, finalement, l’intégration dans la conception des ouvrages des dispositions destinées à faciliter et à sécuriser les interventions ultérieures sur ceux-ci.

Concernant le premier point, à savoir la définition claire des rôles dans le chantier, le coordinateur SPS a pour responsabilité de distinguer le champ d’intervention de chacun des acteurs engagés dans la réalisation de l’ouvrage. Cette distinction est une étape préalable qui sera ensuite utile au coordinateur SPS dans la planification des risques et dans leur réduction.

La coordination et la planification des interventions simultanées ou successives est une étape primordiale dans la sécurisation du chantier. Une fois que tous les rôles ont été définis, le coordinateur SPS est capable de construire un programme cohérent permettant à la fois d’assurer la livraison du chantier dans les temps et la réduction des risques liés à la rencontre entre plusieurs ouvriers réalisant des tâches différentes. Par souci d’efficacité, ce programme est parfois négligé. Cependant, une telle négligence est très dangereuse pour l’entreprise et ses ouvriers qui s’exposent fatalement à davantage de risques.

Par la mise en commun des moyens de prévention le coordinateur SPS doit être en mesure de créer des synergies et d’offrir à toutes les personnes présentes sur le chantier de meilleures mesures préventives. Toutes les entreprises n’ont pas les mêmes moyens de prévention. Les réunir permet de faire profiter à tous ce qui est unique à chacun. La prévention est un état d’esprit primordial pour le coordinateur SPS qui doit sans cesse éduquer sur les meilleures manières d’exécuter une tâche ou de travailler sur un chantier.

Enfin, par l’intégration de dispositions destinées à faciliter et à sécuriser les interventions ultérieures sur l’ouvrage, le coordinateur SPS assure la pérennité de son travail et inscrit son action dans le temps pour accroître la sécurisation du chantier.

 

Profil pour prétendre au poste de Coordinateur SPS ?

La principale compétence requise pour un coordinateur SPS est la culture de la prévention. Le coordinateur SPS est avant tout quelqu’un capable d’anticiper, c’est-à-dire de se projeter dans le futur. Les quatre points, que nous avons mentionnés ultérieurement, constituant les missions du coordinateur SPS, supposent tous une capacité à prévoir, c’est-à-dire à voir avant et à agir en conséquence. Pour cela, le coordinateur SPS doit avoir une excellente connaissance du fonctionnement des chantiers mais également des entreprises évoluant sur le chantier. Toutes les entreprises n’ont pas la même culture de travail, les mêmes méthodes, ni les mêmes outils. Dès lors, les mêmes risques ne sont pas engagés sur le chantier. La connaissance du coordinateur SPS devant contenir tous les acteurs présents sur son chantier, celui-ci doit à la fois connaître globalement les pratiques actuelles mais également les pratiques particulières de chaque entreprise.

Ne pouvant pas connaître toutes les entreprises, une partie importante du travail du coordinateur SPS sera de s’informer, auprès des entreprises engagées dans un chantier, de leurs méthodes de travail et de leur historique d’accidents. Connaître cet historique est primordial pour identifier les mauvaises pratiques de l’entreprise et ne pas les reproduire.

Finalement, le coordinateur SPS doit avoir une grande capacité d’écoute et de compréhension pour mettre en place des mesures de sécurité réalistes. C’est également un communiquant car une fois qu’il a écouté et décidé de mesures de prévention et de sécurisation pour le chantier, il doit être en mesure de les communiquer à toutes les parties-prenantes du chantier et de les imposer comme la norme à respecter pour garantir la sécurité sur le lieu de travail. Il ne faut donc pas craindre de s’exprimer ni d’apporter son avis sur les meilleures manières de travailler sur un chantier et sur les pratiques à éviter pour réduire au maximum le risque d’accident.

 

Quelles formations pour devenir Coordinateur SPS ?

S’appuyant avant tout sur une expérience dans le métier et la collaboration au sein d’un chantier, devenir coordinateur SPS ne suppose aucun diplôme préalable. Une partie des coordinateurs SPS sont d’anciens architectes ou d’anciens maîtres d’œuvre souhaitant connaître une autre dimension du chantier, sans doute moins commerciale mais tout aussi importante car supposant la collaboration de toutes les entreprises sur le lieu de travail.

Il existe cependant une obligation à détenir une certification SPS pour devenir coordinateur SPS. Cette certification se décline en trois niveaux correspondant à trois tailles de chantier différentes. Le premier niveau, le plus important, concerne les chantiers faisant intervenir au moins 10 entreprises du bâtiment ou 5 de génie civil, et dont le volume de travail dépasse 10000 jours hommes. Le second niveau, inférieur, suppose un chantier excédant 30 jours ouvrés, 20 travailleurs en pointe et dont le volume prévu est supérieur à 500 jours hommes. Enfin, le dernier niveau, le plus faible, correspond à tous les chantiers où deux entreprises interviennent en même temps. Il est évident que les certifications supérieures sont plus difficiles à obtenir que les certifications inférieures car supposent plus de responsabilité de la part du coordinateur SPS.

Dans tous les cas, les certifications s’obtiennent en quelques jours mais peuvent, pour être obtenues, être conditionnées à la justification de plusieurs années d’expérience dans certains métiers et à l’obtention de certains diplômes. Les quelques jours de formation permettent de couvrir plusieurs problématiques comme le cadre législatif et réglementaire, la prévention des risques professionnels, la communication et la coordination.

Quel est le salaire d’un Coordinateur SPS ?

Un coordinateur SPS peut espérer un salaire allant de 30 000 euros bruts par an en début de carrière à un pratiquement 50 000 euros bruts par an avec un profil très expérimenté, souvent en fin de carrière. Etant donné que le métier de coordinateur SPS n’est pas spécifiquement soumis à une grille salariale précise, on pourrait constater une grande disparité salariale. Celle-ci s’explique entre autres par la différence de responsabilités des coordinateurs SPS suivant les chantiers sur lesquels ils interviennent. Il est évident que les plus gros chantiers supposent une compétence plus importante et engagent beaucoup plus le coordinateur SPS car celui-ci prend en main la sécurité d’un plus grand nombre de collaborateurs.

Quelles sont les évolutions professionnelles ?

Les coordinateurs SPS peuvent, s’ils désirent se réorienter, choisir des métiers proches du bâtiment ou des métiers proches de la sécurité et de la prévention. Effectivement le coordinateur SPS développe cette double casquette d’expert en BTP et d’expert en mesures de sécurisation et de prévention. Cette deuxième expertise accroît particulièrement en lui une habitude à réduire le risque pour garantir de meilleures conditions de travail. Dans un monde de plus en plus en proie au risque, les coordinateurs SPS ont donc un profil intéressant pour de nombreux métiers.

Quels secteurs recrutent ?

Le secteur du BTP est très important et recrute donc des profils de coordinateur SPS. Cependant, ce n’est sans doute pas le seul secteur recherchant de tels profils. La gestion des risques et leur réduction est une compétence primordiale dans notre monde. Les coordinateurs SPS sont donc recherchés pour toute forme de chantier où interviennent plus de deux entreprises de BTP différentes mais également pour tous les projets connexes au BTP recherchant une compétence en identification, planification et réduction des risques.

 

Découvrez ici les autres types de métiers auxquels prépare ESI - Business School.

Plus de

fiches métiers

'Fiche métier d'ingénieur RSE, responsable de la mise ne place de la stratégie sociétale des entreprises
Fiche métier de l’ingénieur RSE

La RSE, responsabilité sociétale des entreprises, est un enjeu majeur pour toutes les entreprises, quels que soient leur taille, leur […]

Découvrir la fiche métier
Fiche métier de designer développement durable (designer éco responsable)
Fiche métier designer développement durable

À l’heure actuelle, le monde prend conscience des problèmes environnementaux. Leur gestion induit la nécessité de réfléchir à notre consommation […]

Découvrir la fiche métier
Fiche métier Compliance officer, responsable de la conformité ou juriste en conformité
Fiche métier du compliance officer

Le compliance officer occupe une place centrale dans les entreprises modernes. La fonction de ce responsable de la conformité est […]

Découvrir la fiche métier
Fiche métier du consultant green IT, expert responsable numérique
Fiche métier du consultant green IT

Le consultant green IT est devenu un acteur clé dans le monde des technologies de l’information. Alors que la prise […]

Découvrir la fiche métier
Fiche métier de l'ingénieur HSE, expert en hygiène, en sécurité et en environnement
Fiche métier de l’ingénieur HSE

La prévention des risques, au niveau professionnel, pour l’environnement ou la santé est une priorité. En France, l’évolution régulière des […]

Découvrir la fiche métier
Fiche métier du consultant RSE (Responsabilité sociale des entreprises - RSE)
Consultant RSE : fiche métier, salaire et formation

De nos jours, l’environnement et l’écologie sont des enjeux prépondérants dans la société. Pour garantir un bien-être des salariés et […]

Découvrir la fiche métier