11 juillet 2023

Qu’est-ce qu’un ingénieur QHSE ?

Dans un monde où la qualité, l’hygiène, la sécurité et la protection de l’environnement sont des enjeux majeurs pour les entreprises et les consommateurs, le métier d’ingénieur QHSE (Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement) occupe une place de choix. Ce professionnel veille à la mise en place, au suivi et à l’amélioration des systèmes de management liés à ces domaines, en assurant la conformité aux normes et réglementations en vigueur. Ainsi, il joue un rôle essentiel pour préserver la santé et la sécurité des employés et des consommateurs, et pour minimiser l’impact environnemental des activités de l’entreprise. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir en détail le métier d’ingénieur QHSE, les compétences et qualités requises, la formation nécessaire, le salaire, les domaines d’activité et les perspectives d’évolution de carrière.

Qu’est-ce qu’un ingénieur QHSE ?

L’ingénieur QHSE est un expert qui veille à la mise en place, au suivi et à l’amélioration des systèmes de management de la qualité, de l’hygiène, de la sécurité et de l’environnement au sein d’une organisation. Il est chargé d’analyser les risques, de proposer des solutions pour les prévenir et d’assurer la conformité aux réglementations en vigueur. Ce professionnel travaille en étroite collaboration avec les différentes équipes de l’entreprise, notamment la direction, les responsables d’unités de production et les opérateurs sur le terrain.

Le rôle de l’ingénieur QHSE est essentiel pour assurer la pérennité de l’entreprise et sa réputation, mais aussi pour préserver la santé et la sécurité des employés et des consommateurs, tout en minimisant l’impact environnemental des activités de l’organisation. Les missions de l’ingénieur QHSE varient en fonction de la taille, du secteur d’activité et des enjeux spécifiques à chaque entreprise, mais elles sont toutes centrées sur l’amélioration continue et la performance globale.

 

Quelles sont les missions et responsabilités de l’ingénieur QHSE ?

Les missions et responsabilités de l’ingénieur QHSE englobent un large éventail de tâches, en fonction des besoins de l’entreprise et de la nature de son activité. Parmi les missions principales, on peut citer :

  • La définition, la mise en place et le suivi des systèmes de management de la qualité, de l’hygiène, de la sécurité et de l’environnement.
  • L’identification et l’évaluation des risques liés aux activités de l’entreprise, notamment les risques professionnels, les risques pour l’environnement et les risques pour la qualité des produits et services.
  • La proposition et la mise en œuvre de solutions pour prévenir, réduire ou éliminer ces risques, en concertation avec les équipes concernées et dans le respect des réglementations applicables.

L’ingénieur QHSE est également responsable de la communication interne et externe sur les questions de qualité, d’hygiène, de sécurité et d’environnement, ainsi que de la formation et de la sensibilisation des employés aux enjeux et aux bonnes pratiques. Il participe à l’élaboration des procédures, des consignes et des plans d’action, et veille à leur application effective sur le terrain. Enfin, il est chargé du contrôle, de l’audit et de l’amélioration continue des dispositifs mis en place, en s’appuyant sur des indicateurs de performance et des retours d’expérience.

 

Quelles sont les qualités à avoir pour être ingénieur QHSE ?

Pour exercer le métier d’ingénieur QHSE avec succès, certaines qualités sont particulièrement importantes. Parmi elles, on peut mentionner :

  1. La rigueur et l’organisation : l’ingénieur QHSE doit être capable de gérer de multiples tâches et projets en parallèle , de hiérarchiser les priorités et de respecter les échéances. Il doit également faire preuve d’une grande rigueur dans l’analyse des données, la rédaction des rapports et la mise en œuvre des actions correctives et préventives.
  2. L’esprit d’analyse et de synthèse : l’ingénieur QHSE doit être capable de comprendre les enjeux complexes liés à la qualité, à l’hygiène, à la sécurité et à l’environnement, et de les traduire en solutions adaptées et efficaces. Il doit également être en mesure de communiquer ces enjeux et ces solutions de manière claire et concise, à des interlocuteurs variés.
  3. La diplomatie et la pédagogie : l’ingénieur QHSE doit être capable de travailler en équipe et de collaborer avec des personnes de profils et de métiers différents, tout en faisant preuve d’autorité lorsque cela est nécessaire. Il doit également être en mesure de former et de sensibiliser les employés aux enjeux QHSE, en adaptant son discours et ses méthodes à son audience.
  4. La capacité d’adaptation : l’ingénieur QHSE doit être capable de s’adapter rapidement aux évolutions du contexte réglementaire, technologique et organisationnel, et de proposer des solutions innovantes pour répondre aux nouveaux défis.
  5. L’ouverture d’esprit et la curiosité : l’ingénieur QHSE doit être en veille permanente sur les évolutions de son domaine et les bonnes pratiques, et être prêt à remettre en question ses propres méthodes et convictions pour s’améliorer et progresser.

 

Quelles sont les compétences à avoir pour être ingénieur QHSE ?

Les compétences requises pour exercer le métier d’ingénieur QHSE sont variées et peuvent être regroupées en plusieurs catégories :

  • Compétences techniques : connaissance des normes, réglementations et certifications applicables (ISO 9001, ISO 14001, OHSAS 18001, etc.), maîtrise des outils et méthodes d’analyse des risques (AMDEC, HAZOP, etc.), compétences en matière d’audit et de contrôle, maîtrise des outils informatiques et des logiciels spécifiques (CAO, logiciels de gestion de la qualité, etc.).
  • Compétences en management : capacité à animer des réunions, à définir et suivre des objectifs, à évaluer et motiver les équipes, à gérer les conflits et les tensions.
  • Compétences en communication : capacité à rédiger des rapports, des procédures et des consignes, à présenter des informations et des arguments de manière claire et convaincante, à adapter son discours à différents publics (direction, opérateurs, partenaires, etc.).
  • Compétences en formation et en pédagogie : capacité à transmettre des connaissances et des savoir-faire, à susciter l’intérêt et l’adhésion, à évaluer les acquis et les besoins en formation.

Quelle formation pour devenir ingénieur QHSE ?

Pour devenir ingénieur QHSE, il est généralement nécessaire d’obtenir un diplôme d’ingénieur ou un master dédié à la qualité, l’hygiène, la sécurité, l’environnement, le génie industriel ou le génie des procédés. Des formations spécialisées en QHSE sont également proposées par certaines écoles d’ingénieurs et universités.

Il est également possible d’accéder au métier d’ingénieur QHSE avec un diplôme de niveau Bac+2 ou Bac+3 (BTS, DUT, licence professionnelle) en QHSE, en complétant son cursus par une expérience professionnelle significative dans le domaine.

Une bonne connaissance des normes, des réglementations et des certifications applicables est indispensable, ainsi que des compétences en gestion de projet et en management. Des formations complémentaires et des certifications (auditeur interne, responsable qualité, etc.) peuvent être utiles pour renforcer ses compétences et valoriser son profil.

Quel salaire pour un ingénieur QHSE ?

Le salaire d’un ingénieur QHSE dépend de plusieurs facteurs, tels que l’expérience, la formation, la taille et le secteur d’activité de l’entreprise, ainsi que la localisation géographique. À titre indicatif, le salaire moyen d’un ingénieur QHSE débutant se situe entre 35 000 et 40 000 euros bruts par an. Avec de l’expérience et des responsabilités accrues, un ingénieur QHSE confirmé peut percevoir un salaire annuel brut compris entre 45 000 et 60 000 euros.

Quels domaines d’activité recrutent les ingénieurs QHSE ?

Les ingénieurs QHSE sont recherchés dans de nombreux secteurs d’activité, notamment :

  • L’industrie (agroalimentaire, chimie, pharmacie, énergie, automobile, aéronautique, etc.)
  • La construction et le BTP
  • Les services (transport, logistique, santé, restauration, etc.)
  • Les collectivités locales et les organismes publics
  • Les cabinets de conseil et d’audit spécialisés en QHSE
  • Les organismes de certification et de normalisation

La demande en ingénieurs QHSE est croissante, en raison notamment de l’évolution des réglementations, des enjeux environnementaux et des exigences des consommateurs en matière de qualité et de sécurité.

Quelle évolution de carrière pour l’Ingénieur QHSE ?

L’évolution de carrière d’un ingénieur QHSE dépend de ses compétences, de ses expériences et de ses aspirations professionnelles. Après quelques années d’expérience, il peut évoluer vers des postes à responsabilités, tels que responsable QHSE, directeur QHSE, responsable de site ou directeur industriel.

Il peut également choisir de se spécialiser dans un domaine particulier (qualité, hygiène, sécurité ou environnement) ou dans un secteur d’activité spécifique (agroalimentaire, chimie, énergie, etc.), ou encore de s’orienter vers le conseil, l’audit, la formation ou la recherche.

Enfin, un ingénieur QHSE peut décider de créer sa propre entreprise ou d’exercer en tant que consultant indépendant, en proposant ses services et son expertise aux entreprises et aux organismes qui en ont besoin. Cette voie peut offrir une plus grande autonomie et des opportunités de développement professionnel, mais elle nécessite également une certaine capacité à entreprendre et à gérer sa propre activité.

 

En conclusion, le métier d’ingénieur QHSE offre des perspectives variées et passionnantes, avec des opportunités d’évolution de carrière dans différents secteurs d’activité et des responsabilités croissantes. Les ingénieurs QHSE jouent un rôle crucial dans la performance globale des entreprises, en veillant à la qualité, à l’hygiène, à la sécurité et à l’environnement, et en contribuant à l’amélioration continue des processus et des produits. Pour exercer ce métier avec succès, il est nécessaire de posséder un ensemble de compétences techniques, managériales et humaines, ainsi qu’une formation adaptée et une bonne connaissance des enjeux et des réglementations applicables.

Découvrez ici les autres types de métiers auxquels prépare ESI - Business School.

Plus de

fiches métiers

Fiche métier de designer développement durable (designer éco responsable)
Fiche métier designer développement durable

À l’heure actuelle, le monde prend conscience des problèmes environnementaux. Leur gestion induit la nécessité de réfléchir à notre consommation […]

Découvrir la fiche métier
Fiche métier Compliance officer, responsable de la conformité ou juriste en conformité
Fiche métier du compliance officer

Le compliance officer occupe une place centrale dans les entreprises modernes. La fonction de ce responsable de la conformité est […]

Découvrir la fiche métier
Fiche métier du consultant green IT, expert responsable numérique
Fiche métier du consultant green IT

Le consultant green IT est devenu un acteur clé dans le monde des technologies de l’information. Alors que la prise […]

Découvrir la fiche métier
Fiche métier de l'ingénieur HSE, expert en hygiène, en sécurité et en environnement
Fiche métier de l’ingénieur HSE

La prévention des risques, au niveau professionnel, pour l’environnement ou la santé est une priorité. En France, l’évolution régulière des […]

Découvrir la fiche métier
Fiche métier du consultant RSE (Responsabilité sociale des entreprises - RSE)
Consultant RSE : fiche métier, salaire et formation

De nos jours, l’environnement et l’écologie sont des enjeux prépondérants dans la société. Pour garantir un bien-être des salariés et […]

Découvrir la fiche métier
Fiche métier de responsable des achats durables (responsable sourcing)
Fiche métier du Responsable des Achats Durables

Les responsables des achats durables sont des acteurs clés dans la gestion des ressources. Ils veillent à un approvisionnement responsable […]

Découvrir la fiche métier