22 septembre 2023

Fiche métier du Responsable HSE

Qu’est-ce qu’un Responsable HSE ?

Le responsable HSE (Hygiène, Sécurité et Environnement) est la personne chargée, au sein de l’entreprise, de veiller à l’impact de ses activités sur les personnes et l’environnement. Cette fonction est primordiale pour toute organisation industrielle. 

Effectivement, dès lors qu’il y a une activité de transformation physique, certains risques peuvent émerger, menaçant évidemment à la fois les employés et l’environnement de l’entreprise.

 Par cette double dimension humaine et écologique, l’activité d’un responsable HSE et sa nécessité s’intègrent totalement dans une démarche de développement de la Responsabilité Sociétale des Entreprises qui se compose de trois piliers, le pilier social, le pilier économique et le pilier environnemental.

Il permet alors de ne pas dissocier la préoccupation des besoins de l’environnement avec la préoccupation de l’état de santé des employés dans toute leur intégrité. Un écueil serait effectivement de privilégier un de ces aspects en négligeant le second. 

Au contraire, il est préférable d’opter pour un juste équilibre qui, seul, sera vertueux et permettra le développement conjoint de toutes les dimensions de la RSE.

Quel est le rôle du responsable HSE ?

Le rôle du responsable HSE est très large. Il comprend plusieurs missions majeures qui peuvent ensuite se décliner en différentes missions transverses mobilisant plusieurs pôles de l’entreprise.

Les missions majeures du responsable HSE sont : 

  • La formalisation des processus et des procédures nécessaires au fonctionnement de l’entreprise, 
  • La veille perpétuelle sur la législation en vigueur en matière de sécurité et d’environnement, 
  • L’établissement de programmes de prévention permettant de réduire les incidents comme les accidents du travail et les maladies professionnelles,
  • La mise en place des programmes de sécurité des salariés mais aussi de tous les dispositifs industriels et des produits finis, l’animation d’une équipes de délégués HSE, 
  • La sensibilisation de tous les collaborateurs au respect des procédures HSE par l’éducation au raisonnement HSE,
  • La réalisation d’audits se fondant sur des référentiels propres à l’entreprise ou à son environnement.

Ces missions majeures se traduisent ensuite en plusieurs missions transverses : 

  • L’analyse des risques spécifiques d’une partie de l’organisation, 
  • Le pilotage d’un projet relatif à la dimension HSE de l’entreprise,
  • La vérification de la conformité d’un produit ou encore la réalisation d’une prestation HSE pour un collaborateur ou plusieurs collaborateurs de l’entreprise. 

Ainsi, le rôle du responsable HSE est très large. Il peut donc se retrouver à tous les étages de l’entreprise, autant dans la direction que dans les activités les plus primaires destinées à la création des produits et des services proposés par l’entreprise.

 L’activité d’un responsable HSE est donc éminemment verticale.

Profil pour prétendre au poste de Responsable HSE / compétences requises ?

Cette verticalité du responsable HSE suppose plusieurs compétences cruciales pour la bonne exécution de ses missions.

La première est évidemment sa capacité à s’adapter en fonction de ses interlocuteurs. 

Le responsable HSE doit être polyvalent, c’est-à-dire capable d’intervenir à tous les niveaux de l’entreprise et sur tous ses champs d’intervention.

 Ainsi, cette compétence suppose tout d’abord une grande connaissance de l’entreprise dans laquelle il évolue et du marché auquel fait partie son entreprise. 

Une meilleure connaissance des métiers de son organisation permet, instinctivement, d’en dessiner les risques et donc, plus tard, d’améliorer les conditions de travail liées à ces activités. 

En plus de cette connaissance nécessaire, le responsable HSE doit toujours être à l’écoute des préoccupations de son organisation et de ses employés mais également des modifications de son environnement. 

L’innovation peut, par exemple, aider un responsable HSE à adresser certains problèmes et à améliorer certaines conditions de travail comme elle peut également faire naître davantage de risques que le responsable HSE aura lui-même à traiter. 

Le responsable HSE est donc un homme du présent capable de remettre en cause ses acquis pour rester ancré au réel.

Plus que l’écoute, le responsable HSE doit également faire preuve d’une excellente capacité d’observation. Certains dysfonctionnements n’apparaissent pas directement et ne sont pas constatés par les collaborateurs de l’organisation. Ce sera donc au responsable HSE de les identifier en s’appropriant le travail des collaborateurs de l’entreprise et en découvrant les risques sous-tendus.

Quelles études et formation pour devenir Responsable HSE ?

Le responsable HSE a de nombreux comptes à rendre à l’entreprise.

 Il en est une pièce maîtresse et doit donc posséder les compétences appropriées à ses responsabilités. En conséquence, le responsable doit justifier d’une expérience préalable en Hygiène Sécurité et Environnement ou d’un diplôme de l’enseignement supérieur dans ce domaine. 

Les différents diplômes disponibles vont du diplôme bac + 2 équivalent BTS au diplôme bac + 5, équivalent master. 

Tandis que les formations bac + 2, c’est-à-dire les BTS HSE (Hygiène Sécurité et Environnement) et MSE (Métiers des Services à l’Environnement) permettent de devenir assistant HSE, ce qui permettra plus tard de prétendre au poste de responsable HSE en justifiant d’une expérience professionnelle adéquate, le niveau bac + 5 permet de prétendre directement au poste de responsable HSE.

Un grand nombre de formations équivalent master permettent de devenir responsable HSE.

Parmi elles, les plus importantes sont un diplôme d’ingénieur généraliste, un diplôme d’ingénieur spécialisé dans le domaine d’activité de l’entreprise ou en Qualité Hygiène Sécurité et Environnement, un master manager QSE (Qualité Sécurité Environnement) et un master risques et environnement.

Le responsable HSE a donc un profil scientifique et analytique capable de comprendre les mécanismes de sécurité, d’hygiène et de protection de l’environnement au sein de l’entreprise. Par les conséquences qu’il constate, il a la capacité de remonter aux causes pour les traiter convenablement.

Quel est le salaire d’un Responsable HSE ?

Le salaire d’un responsable HSE dépend étroitement de l’entreprise dans laquelle il évolue ainsi que de son expérience. 

Étant une pièce clé de l’architecture d’une organisation, le responsable HSE peut contribuer de manière très importante à la pérennité de l’entreprise. 

Il peut également la mettre en danger s’il n’est pas capable de répondre adéquatement aux besoins de l’entreprise et ne peut traiter les problèmes auxquels celle-ci fait face actuellement.

On estime ainsi qu’un ingénieur responsable HSE débutant peut être rémunéré entre 2500 et 3500 euros bruts par mois. Au fur et à mesure du développement de sa carrière, la rémunération du responsable HSE augmente jusqu’à atteindre 6000 euros bruts par mois dans les meilleurs cas.

Pour conclure sur la rémunération des responsables HSE, il est nécessaire de se rappeler que toutes les entreprises n’ont pas le même besoin quant à la question de la HSE. 

Pour certaines cette question est primordiale, et notamment toutes les entreprises industrielles et surtout chimiques. 

Pour d’autres cette question est plus négligeable, et notamment pour toutes les entreprises ayant une certaine dimension de service. 

Dès lors, la rémunération du responsable HSE sera logiquement indexée sur sa contribution à la pérennité et à la situation de l’entreprise. 

De la même manière, sa rémunération sera également indexée sur ses compétences, c’est-à-dire sa capacité à traiter les problématiques HSE de l’entreprise.

Quelles sont les évolutions professionnelles ?

Le responsable HSE peut difficilement prétendre à une autre position au sein de l’entreprise. 

Il occupe effectivement un poste tout à fait transversal qu’il a atteint après un long labeur. La fonction de responsable HSE est donc plus un aboutissement qu’un tremplin. 

De cette place, il sera capable d’envisager toutes les dimensions de l’entreprise dans laquelle il évolue avec un prisme HSE. Son évolution professionnelle dépend donc fortement de l’entreprise dans laquelle il travaille. 

Les périmètres d’intervention des responsables HSE au sein de leur organisation dépendent beaucoup de la culture de leur entreprise. Ainsi, certains responsables HSE, étant intervenus dans un champ plus spécifique peuvent développer des compétences très recherchées par l’entreprise et peuvent donc espérer une évolution dans la même organisation.

Un axe d’orientation très prisé après une carrière de responsable HSE serait d’atteindre le département de gestion des risques. 

Celui-ci est beaucoup plus large que le département QHSE (Qualité Hygiène Sécurité Environnement) et possède une dimension financière très importante car la gestion des risques suppose des politiques de couverture et donc la connaissance d’outils financiers permettant cette couverture. 

Un responsable HSE démontrant des capacités évidentes en finance et désireux de persévérer dans cette voie peut donc logiquement demander sa réorientation vers les fonctions de gestion des risques de son organisation. 

Ces fonctions, autant analytiques, sont sans doute moins scientifiques mais plus commerciales et permettent de rencontrer un nombre supérieur de parties-prenantes extérieures à l’organisation.

Quels secteurs recrutent ?

Tous les secteurs ayant des risques liés à l’Hygiène, la Sécurité des collaborateurs et à l’Environnement peuvent recruter un responsable HSE. 

Or, ces risques concernent pratiquement toutes les entreprises. C’est notamment le cas pour les risques environnementaux qui sont actuellement de plus en plus assumés par les organisations voulant avoir un rôle à jouer dans la transition écologique de la société. 

Il y a effectivement un vaste mouvement de prise de conscience de la Responsabilité Sociétale des Entreprises, se traduisant logiquement par un certain activisme vertueux des organisations, désireuses d’apporter leur pierre à l’édifice dans la construction d’un monde plus sain et plus respectueux de l’environnement mais également de toutes les personnes humaines.

 

Découvrez ici les autres types de métiers auxquels prépare ESI - Business School.

Plus de

fiches métiers

Manager Développement Durable : fiche métier
Fiche métier du Manager Développement Durable

Le rapport Brundtland définit la notion de développement durable. C’est un mode de développement respectueux des besoins des générations actuelles […]

Découvrir la fiche métier
Métier fundraiser (chargé de collecte de fonds)
Fiche métier du Fundraiser

Au cœur du monde de la philanthropie, le fundraiser incarne un maillon essentiel entre les aspirations altruistes des organisations à […]

Découvrir la fiche métier
Fiche métier du Responsable de Finance Solidaire
Fiche métier du Responsable de Finance Solidaire

Au cœur du monde financier contemporain, le responsable de finance solidaire émerge comme une force motrice, fusionnant les impératifs financiers […]

Découvrir la fiche métier
'Fiche métier d'ingénieur RSE, responsable de la mise ne place de la stratégie sociétale des entreprises
Fiche métier de l’ingénieur RSE

La RSE, responsabilité sociétale des entreprises, est un enjeu majeur pour toutes les entreprises, quels que soient leur taille, leur […]

Découvrir la fiche métier
Fiche métier de designer développement durable (designer éco responsable)
Fiche métier designer développement durable

À l’heure actuelle, le monde prend conscience des problèmes environnementaux. Leur gestion induit la nécessité de réfléchir à notre consommation […]

Découvrir la fiche métier
Fiche métier Compliance officer, responsable de la conformité ou juriste en conformité
Fiche métier du compliance officer

Le compliance officer occupe une place centrale dans les entreprises modernes. La fonction de ce responsable de la conformité est […]

Découvrir la fiche métier