La stratégie RSE de Vinci

Vinci, le leader mondial de la construction et de l’ingénierie, s’est profondément engagé en faveur de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE). Cette démarche, au cœur de sa stratégie, vise à concilier performance économique, respect de l’environnement, et responsabilité sociale. Explorons l’ampleur de l’engagement RSE de Vinci, ses initiatives et projets, les actions concrètes mises en œuvre, les défis rencontrés, et évaluons si cette vision est effectivement respectée.

Quel est l’engagement de Vinci en matière de RSE ?

Le Manifeste Vinci synthétise les engagements RSE autour de quatre axes et présente son objectif de performance globale. La mise en œuvre de cette démarche repose sur une organisation décentralisée et une forte responsabilisation des managers. 

L’Environnement au cœur des préoccupations RSE de Vinci

En 2019, la conscience de l’urgence climatique a amené le groupe à établir et diffuser son Plan Environnement 2030, en adéquation avec l’Accord de Paris. Vinci s’engage à développer des solutions en faveur de l’amélioration du cadre de vie et de la mobilité tout en maîtrisant l’impact de ses activités.

Cette ambition s’organise dans trois domaines : le changement climatique, l’économie circulaire et les milieux naturels. Vinci s’engage à minimiser son empreinte environnementale par une gestion responsable des ressources naturelles, la réduction des émissions de gaz à effet de serre, et l’adoption de technologies vertes.

Le Groupe Vinci se mobilise pour limiter les conséquences du changement climatique, en adoptant des engagements ambitieux :

  • réduire ses émissions directes de gaz à effet de serre de 40 % d’ici 2030 par rapport à 2018 ;
  • dans le même temps, réduire ses émissions indirectes de 20 %, en agissant sur l’ensemble des métiers du groupe ;
  • adapter ses ouvrages et ses activités pour améliorer leur résilience face au changement climatique ;
  • optimiser les ressources et atteindre 90 % de valorisation de matière pour les matériaux et équipements ; 
  • protéger les milieux naturels sur l’ensemble des sites, en préservant la ressource en eau et en agissant en faveur de la biodiversité.

La stratégie RSE de Vinci intègre une croissance inclusive de l’entreprise

Vinci valorise la diversité au sein de ses équipes. Il promeut l’égalité des chances et prévient toute forme de discrimination. Il fait donc la promotion de la mixité, de l’inclusion et de l’insertion. Vinci s’engage dans la lutte contre l’exclusion et le respect des droits humains. 

Cette volonté d’égalité se traduit également par une proposition de parcours professionnels attractifs et durables et la promotion de l’employabilité durable de ses collaborateurs.

L’engagement de Vinci s’étend aux communautés locales. La société collabore avec ces communautés pour comprendre leurs besoins et contribuer à leur développement économique et social.

Garantir la sécurité, l’objectif prioritaire du groupe Vinci

La priorité du groupe est la sécurité de tous les intervenants des chantiers et exploitations. Cela se traduit par son objectif : « zéro accident ». Le groupe mène donc une politique de santé et sécurité globale, pour anticiper et prévenir tous les risques liés au travail. Vinci s’engage également à la prévention en faveur de la sécurité de ses usagers.

Une vision RSE est axée sur l’éthique professionnelle

Vinci place l’éthique au centre de toutes ses relations d’affaires avec ses parties prenantes. La « charte éthique et comportement », applicable à l’ensemble des collaborateurs, partenaires et sous-traitants, formalise l’ensemble des principes d’éthique professionnelle du groupe. Elle s’accompagne d’un code de conduite anticorruption.

Ces normes élevées de conduite éthique favorisent la confiance des parties prenantes. La gouvernance responsable de VINCI intègre les intérêts des actionnaires, des employés et de l’ensemble de la société.

Enfin, afin d’assurer la pérennité de l’entreprise, le groupe s’engage en faveur de la satisfaction client. Pour cela, Vinci favorise l’écoute et la considération des parties prenantes dans le développement et la mise en œuvre de ses projets.

Quels sont les initiatives et les projets RSE de Vinci ?

Les initiatives et projets RSE de Vinci sont multiples, dans l’ensemble des filiales du groupe. Ils concernent l’ensemble des axes du manifeste.

Les solutions mises en œuvre par Vinci en faveur de l’environnement

Pour préserver les ressources en favorisant l’économie circulaire, Vinci a élaboré trois plans d’action :

  • favoriser l’usage de matériaux recyclés pour limiter l’extraction de matériaux vierges ;
  • développer le tri et la valorisation des déchets ;
  • favoriser les techniques et matériaux sobres en ressources naturelles.

Pour protéger les milieux naturels, Vinci a déterminé trois niveaux d’action : évaluer et éviter les incidents et nuisances, réduire la consommation d’eau, établir une démarche de zéro perte nette de biodiversité. La démarche est en trois temps : éviter, réduire, compenser.

Vinci développe des offres et solutions à haute valeur durable et environnementale. On retiendra notamment l’autoroute bas carbone, en faveur d’une mobilité décarbonée, et Granulat+, une démarche visant à augmenter la proportion de matériaux issus du recyclage. 

La démarche sociale et sociétale mise en œuvre par le groupe

Vinci promeut la mixité et l’égalité des chances pour l’ensemble de ses collaborateurs. Pour favoriser la diversité professionnelle, le groupe a mis en œuvre une série de mesures. Par exemple, pour chaque poste à pourvoir dans le management, il est attendu qu’un dossier de candidat femme soit retenu dans le carré final. Vinci a développé une formation pour ses managers, concernant les spécificités et les enjeux du management interculturel et intergénérationnel. 

Le groupe a développé une association dédiée au handicap et à l’inclusion. Trajeo’h intervient aux côtés des chefs d’entreprise du groupe, des relations humaines, des managers, des collaborateurs et des candidats à l’embauche. Elle accompagne un projet d’embauche, une démarche de reclassement et réalise des bilans de compétences.

Enfin, Vinci agit par le biais du mécénat. Il soutient des projets en faveur de l’orientation à l’emploi, de la mobilité solidaire, de l’insertion par le logement et du lien social.

Les solutions du groupe Vinci au service de son engagement « zéro accident »

La politique « zéro accident«  repose sur 3 piliers : transparence, exemplarité, dialogue. Érigée en valeur, « la sécurité d’abord » repose sur la responsabilité individuelle et collective. La sécurité est d’ailleurs considérée comme source de progrès et contributive à l’épanouissement des collaborateurs. Elle participe également à la satisfaction des clients.

Dès la conception, la recherche d’optimisation de l’aspect sécuritaire de chaque chantier est centrale. C’est à cette fin qu’a été développée la démarche « Safety in design ». Cette nouvelle démarche intègre les enjeux de sécurité à chaque projet du groupe, dès son élaboration.

Le groupe a développé son programme de formation en santé et sécurité et des événements sont organisés annuellement. Les « safety days » et « safety week » réunissent les collaborateurs, partenaires et sous-traitants du groupe sur le thème de la sécurité. Des conférences et ateliers leur sont proposés, autour de l’objectif « zéro accident ».

Les solutions au service de l’éthique professionnelle dans le groupe Vinci

Pour soutenir la portée de la « Charte éthique et comportement », Xavier Huillard, PDG de Vinci, a mené un road-show entre 2018 et 2019. Il a alors rencontré 8 000 collaborateurs, pour réaffirmer les ambitions du groupe en matière de performance globale et de conformité.

Le groupe s’est doté d’un pôle éthique et vigilances. Ce nouveau pôle a pour mission d’assurer le déploiement et l’évaluation des dispositifs couverts par la charte.

Quelles sont les actions concrètes de Vinci en matière de RSE ?

Dans le cadre de sa stratégie RSE, le groupe Vinci a d’ores et déjà réalisé une série d’actions concrètes. 

Les actions et résultats de Vinci en faveur de l’environnement

Dans le cadre de l’objectif de décarbonisation à l’horizon 2050, le groupe a mené une série d’actions qui portent leurs fruits. L’empreinte carbone de Vinci était estimée à 71 teq CO2 (tonnes équivalents CO2) par million d’euros de chiffre d’affaires en 2009. Elle était de 51 teq CO2/M € de CA en 2019, soit une réduction de 28,3 %. 

Les résultats obtenus font suite à une série d’actions de l’entreprise. Vinci a par exemple accru le nombre de parkings et de places de covoiturage : 43 parkings pour 3 577 places en 2022 (contre 34 pour 2 700 places en 2019). Le groupe a également équipé 60 % de ses aires d’autoroute de bornes de rechargement pour véhicules électriques en 2022. Il a commencé à remplacer une partie de sa flotte de patrouilleurs sur autoroute par des fourgons biogaz.

Vinci mène également des actions en faveur de la biodiversité : installation d’écoponts pour le passage d’animaux au-dessus de l’autoroute, de réservoirs d’eau pour protéger la ressource, réensauvagement des abords de l’autoroute.

Les actions et résultats de Vinci en faveur de la société

En 2021, la Fondation Vinci a soutenu 334 projets pour 4 millions d’euros et 1 166 salariés engagés. Le fonds Chantiers et territoires solidaires a soutenu 23 projets d’intérêt général aux abords des projets du Grand Paris express.

Vinci Insertion Emploi, la structure du groupe dédiée à l’insertion, a géré plus d’un million d’heures d’insertion en 2019. Cela représente une augmentation de 28 % par rapport à 2018.

Grâce à sa politique en matière d’employabilité et de développement des compétences, Vinci est classé dans le top 10 des entreprises de France les plus populaires. L’entreprise est classée n° 1 de la construction (classement Universim 2019 réalisé auprès des étudiants ingénieurs). L’entreprise a notamment dispensé 4 millions d’heures de formation à 73 % de l’effectif. Cela correspond à 20 heures de formation par collaborateur par an en moyenne.

Les actions et résultats de Vinci en matière de sécurité

Le développement de la démarche « la sécurité d’abord » de Vinci porte ses fruits. Le taux de fréquence des accidents de travail avec arrêt était de 7,51 en 2014, 6,10 en 2018 et 5,74 en 2021. Par ailleurs, 73 % des entreprises du groupe n’ont pas connu d’accident de travail ayant engendré un arrêt en 2021.

En 2019, 1,6 million d’heures de formation hygiène et sécurité ont été dispensées à l’ensemble des métiers de Vinci. Cela représente 36 % des heures de formation. Au total, ce sont plus de 2 500 collaborateurs qui assurent l’animation de la démarche de santé et sécurité sur le terrain.

Les actions de Vinci concernant l’éthique professionnelle

Pour appuyer l’action du pôle éthique et vigilances, une offre de formation est proposée. En 2019, 43 470 collaborateurs ont ainsi pu être formés à la prévention et à la détection des faits de corruption. Par ailleurs, depuis 2019, 100 % des formations en management comprennent un module éthique.

Une nouvelle plateforme numérique de signalement, Vinci Integrity, a été mise en place en 2019. Elle permet à l’ensemble des parties prenantes de signaler toute conduite inappropriée. Cela concerne les droits humains, l’éthique professionnelle, la prévention des risques environnementaux, la santé et la sécurité. 

Quels sont les défis auxquels Vinci est confronté en matière de RSE ?

Malgré une politique RSE ambitieuse et des actions fortes pour atteindre ses objectifs, Vinci est confronté à un certain nombre de défis. Parmi ceux-là, la transition vers des infrastructures et des chantiers à énergie verte, et de neutralité carbone. Ce défi majeur est partagé par l’ensemble des filières construction, énergie et transport, en France et dans le monde.

L’adaptation des villes et du cadre de vie au contexte climatique et environnemental représente en effet un défi important. Il est crucial de créer ou de renforcer les structures existantes pour faire face aux conséquences des changements climatiques

La taille, la multiplicité et l’implantation de ses entreprises au-delà des frontières de la France complexifient l’atteinte des objectifs RSE. Le groupe est, en effet, constitué de plus de 3 000 PME dans plus de 100 pays. La coordination d’un tel réseau repose sur la performance de son management. 

La RSE de Vinci est-elle vraiment respectée ?

Plus qu’une déclaration d’intention, la RSE est devenue un élément constitutif de la culture Vinci. Elle est le fait de la direction, mais également des milliers de patrons locaux ayant intégré le réseau.
Chez Vinci, la RSE n’est pas considérée comme un coût, mais comme un élément constitutif d’une dynamique de succès. Les clients sont en effet attachés à la RSE, devenue un levier de performance et un gage de qualité.

Les objectifs ambitieux de la stratégie RSE de Vinci ne sont pas atteints mais les chiffres s’améliorent d’année en année. La courbe de progression présentée chaque année dans le rapport du groupe laisse entrevoir une atteinte des objectifs à l’horizon 2030.