22 septembre 2023

Fiche métier du structureur financier

Acteur clé dans le monde de la finance et des investissements, le structureur financier évolue au sein de la salle du marché, à Paris ou ailleurs dans le monde. Pourtant, son rôle est souvent méconnu. Qui est-il ? En quoi consistent ses différentes missions? Comment est-il formé et quel est le niveau de sa rémunération ? Faisons le point sur le métier de structureur financier et les formations de l’ESI business school qui vous permettront d’y parvenir. 

Qu’est-ce qu’un structureur financier?

Moins connu que le courtier, le trader ou l’analyste, le structureur est également un spécialiste de la finance évoluant en bourse. Chargé de conception de produits financiers complexes, il œuvre pour le compte de ses clients, banques et compagnies d’assurance.

Potentiellement, le structureur est amené à travailler avec tous types de sous-jacents : marché de taux, matières premières, dérivés climatiques, actions ou crédits par exemple. Pour autant, la plupart du temps, il est spécialisé dans un domaine, lui permettant d’avoir une maîtrise totale des produits qu’il propose et de leur évolution dans le temps.

Membre d’une équipe au service des investisseurs, le structureur est en lien avec les autres métiers du marché de la finance. Ses échanges avec les traders, les analystes et le service juridique lui permettent d’optimiser la conception et la gestion de chaque investissement.

Quel est le rôle du structureur financier ?

Spécialiste du pricing, le structureur financier est chargé de la conception de produits financiers complexes dits produits dérivés ou produits structurés. Pour optimiser le rendement de ces placements, il assure un rôle de conseil et de gestion.

Un rôle de conseil

Les produits dérivés sont des produits à la durée de vie généralement limitée dont les rendements sont déterminés par des formules de calcul et dépendent de l’évolution des sous-jacents. Pour en garantir la réussite et l’adaptation aux besoins du client, le premier rôle du structureur est un rôle de conseil. Il prend en considération les objectifs financiers et la couverture des risques, visant à créer des solutions sur mesure pour chaque client. Il est en quelque sorte le tailleur sur mesure des investisseurs financiers.

Un rôle de gestionnaire

Une fois le produit conçu, la faisabilité vérifiée et l’investissement réalisé, le structureur en assure la gestion. Au fil du temps, il suit les évolutions et ajuste si nécessaire, par des opérations de restructuration. 

Il peut être amené, au cours des différentes étapes, à travailler avec différents collègues du service juridique, traders ou analystes.

Quelles sont les missions du structureur financier ?

Pour remplir son rôle de spécialiste des structures financières, le structureur se voit attribuer un certain nombre de missions : 

  • Il s’occupe de la conception, de la commercialisation et de la gestion des produits financiers complexes.
  • Il identifie des nouveaux produits ou sous-jacents.
  • Il construit des solutions d’investissement répondant aux demandes ciblées de ses clients.
  • Il structure les opérations, calibre les prix et s’assure de la faisabilité juridique et fiscale.
  • Il établit la documentation juridique des opérations et notamment de la partie financière.
  • Il participe à la création des supports de vente et de marketing.
  • Il utilise des techniques financières, fiscales et juridiques.

Compétences et qualités requises pour devenir structureur financier ?

Le structureur financier possède un profil aux multiples facettes, tant par ses compétences techniques pointues que ses qualités personnelles.

Des compétences pointues en mathématiques

Amené à manier les chiffres au quotidien, de calculer l’étalement de la dette en fonction des divers paramètres évolutifs ou de projeter les rendements à terme, ce spécialiste est particulièrement à l’aise en mathématiques. Il a notamment une formation spécifique en mathématiques financières.

Une connaissance fine de l’économie et de la finance

Son rôle et la réussite de chaque structuration qu’il met au point dépendent de sa connaissance du marché, des actifs et des sous-jacents. Passionné par l’économie, il a une appétence particulière pour le monde de la finance et une connaissance parfaite des produits de la modélisation financière. Les investisseurs institutionnels, banques d’investissement et compagnies d’assurance n’ont aucun secret pour lui.

Ses connaissances financières sont complétées par des compétences en droit lui permettant de s’assurer de la faisabilité juridique et fiscale des produits proposés. 

Une expérience suffisante en informatique

L’essentiel de son travail se déroulant sur informatique, il est indispensable qu’il maîtrise l’outil. Il est notamment à l’aise avec les tableurs et pages de calcul et maîtrise les bases de la programmation informatique. 

Une bonne maîtrise de l’anglais

À l’heure de la mondialisation, il est nécessaire pour travailler en bourse, qu’il soit capable de converser en anglais. Il est surtout indispensable qu’il ait une bonne maîtrise de l’anglais technique, écrit et parlé. 

Des capacités communicationnelles

Travaillant en équipe, échangeant avec les autres services et les sociétés clients, il communique aisément à l’oral et dispose de bonnes qualités de rédaction. Cela lui permet de présenter de manière claire et synthétique les tenants et aboutissants des produits qu’il conçoit, tant auprès des banques et compagnies d’assurance que de chaque professionnel des marchés financiers avec lesquels il est amené à collaborer.

Ses capacités d’analyse fine lui permettent également de comprendre avec justesse les besoins de ses clients. Ceci est en effet un élément essentiel afin de pouvoir les traduire par un montage financier adapté. 

Les qualités personnelles du structureur financier

En plus de ses capacités techniques solides, le structureur financier fait preuve de créativité. Cela lui permet de sans cesse se renouveler et de proposer des produits financiers complexes innovants.

Sa rigueur lui permet de gérer les risques spécifiques, mais également de s’organiser dans son travail. Cela contribue également à lui permettre de travailler efficacement malgré un niveau de stress relativement important pour les spécialistes de la structuration de la finance.

Quelles études et formations pour devenir structureur financier ?

Il n’existe pas de formation spécifiquement dédiée au métier de structureur financier. Néanmoins, plusieurs modèles de poursuite d’études sont envisageables pour y parvenir. Une formation de grande école d’ingénieur de niveau bac +5 est généralement conseillée. Idéalement, celle-ci est complétée par une spécialisation en finance, comme un master par exemple. Il est par ailleurs fréquent de voir des  diplômés d’écoles de commerce se réorienter vers le métier de structureur de la finance.

Le MBA en développement durable, responsabilité sociétale des entreprises (RSE) et environnement de l’ESI business school permet aux structureurs financiers en poste ou en devenir de parfaire leur formation. La spécialisation MBA finance et audit responsable vous permettra de devenir un spécialiste de la finance durable. 

Effectivement, désormais en France, les préoccupations environnementales ont fait leur place dans l’économie. Les acteurs des marchés financiers se doivent donc de maîtriser la réglementation en matière de développement durable. 

Dans quels domaines peut-il travailler ?

La plupart du temps, ces spécialistes trouvent un emploi dans les banques d’investissement dites globales du fait de la complexité des produits. Ils travaillent alors en collaboration et en complément des équipes de vente, de trading, de marketing et juridique.

Cependant, il existe également des structures plus petites de conseil financier. Celles-ci proposent généralement des services de conseils, de négociation et de gestion de produits structurés.

Quel est le salaire d’un structureur financier ?

Le salaire des structureurs financiers est à la hauteur de leur technicité et varie en fonction de leur expérience, de leur spécialisation et de la structure qui les embauche. La rémunération de ce spécialiste de la finance se compose, la plupart du temps, d’une partie fixe et de primes pouvant représenter jusqu’à un tiers de son salaire.

Il n’existe pas de grille officielle pour la rémunération de ce métier et l’évolution des salaires. Cependant, un structureur touche en moyenne un salaire de 4 000 € brut par mois. Si un profil junior perçoit en moyenne 2 800 € brut mensuel, un structureur financier perçoit ensuite un salaire fixe compris entre 45 000 € et 70 000 € brut mensuel. Cependant, les enjeux sont tels qu’un spécialiste de la structuration financière très expérimenté peut rapidement toucher jusqu’à 130 000 € brut annuel. 

Quelles sont les évolutions professionnelles ?

Au fil du temps, les structureurs financiers peuvent se spécialiser sur un type de produit ou une zone géographique. Tentés par le management, ils peuvent ainsi choisir de devenir responsables d’équipe de structureurs ou responsable de zone géographique. S’ils souhaitent changer de métier tout en restant dans la salle du marché, ils peuvent s’orienter vers d’autres métiers de la banque et de la finance. Ils ont alors le choix d’opter pour le trading, la vente ou l’analyse. 

À la recherche de nouveaux horizons, ils peuvent également sortir de la salle du marché des banques et devenir gérants de portefeuilles, structureur by side en entreprise, chez des clients investisseurs tels que les compagnies d’assurance ou exercer au sein de cabinets-conseils en finance. 

Les structureurs financiers sont donc des professionnels aguerris de la finance maniant habilement l’ensemble des actifs pour concevoir des produits sur mesure. Chaque demande représentant un nouveau défi à relever, ces experts ne connaissent pas la monotonie. Cela contribue également à rendre cette profession attractive.

 

Découvrez ici les autres types de métiers auxquels prépare ESI - Business School.

Plus de

fiches métiers

Manager Développement Durable : fiche métier
Fiche métier du Manager Développement Durable

Le rapport Brundtland définit la notion de développement durable. C’est un mode de développement respectueux des besoins des générations actuelles […]

Découvrir la fiche métier
Métier fundraiser (chargé de collecte de fonds)
Fiche métier du Fundraiser

Au cœur du monde de la philanthropie, le fundraiser incarne un maillon essentiel entre les aspirations altruistes des organisations à […]

Découvrir la fiche métier
Fiche métier du Responsable de Finance Solidaire
Fiche métier du Responsable de Finance Solidaire

Au cœur du monde financier contemporain, le responsable de finance solidaire émerge comme une force motrice, fusionnant les impératifs financiers […]

Découvrir la fiche métier
'Fiche métier d'ingénieur RSE, responsable de la mise ne place de la stratégie sociétale des entreprises
Fiche métier de l’ingénieur RSE

La RSE, responsabilité sociétale des entreprises, est un enjeu majeur pour toutes les entreprises, quels que soient leur taille, leur […]

Découvrir la fiche métier
Fiche métier de designer développement durable (designer éco responsable)
Fiche métier designer développement durable

À l’heure actuelle, le monde prend conscience des problèmes environnementaux. Leur gestion induit la nécessité de réfléchir à notre consommation […]

Découvrir la fiche métier
Fiche métier Compliance officer, responsable de la conformité ou juriste en conformité
Fiche métier du compliance officer

Le compliance officer occupe une place centrale dans les entreprises modernes. La fonction de ce responsable de la conformité est […]

Découvrir la fiche métier