17 novembre 2023

Consultant RSE : fiche métier, salaire et formation

De nos jours, l’environnement et l’écologie sont des enjeux prépondérants dans la société. Pour garantir un bien-être des salariés et le respect de l’environnement, plusieurs éléments entrent en ligne de compte. À savoir la prise en considération des pratiques et politiques des entreprises. Dans ce contexte, le consultant RSE apparaît alors comme un professionnel essentiel pour améliorer et guider les démarches des entreprises.

Qu’est-ce qu’un consultant RSE ?

Le consultant en Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) joue un rôle important pour les entreprises. Il soutient les sociétés à intégrer des pratiques durables et plus écoresponsables. Cet emploi fait partie des métiers du développement durable, filière en pleine expansion. En savoir davantage sur la plateforme RSE.

Consultant indépendant, salarié ou détaché d’un cabinet de conseil, le consultant RSE œuvre en interne, dans une entreprise. Il conseille les entreprises sur leur politique et leur pratique favorisant ainsi un développement durable. Il met en œuvre des stratégies RSE afin de réduire l’empreinte carbone, promeut l’équité salariale ou encore, encourage la diversité et l’inclusion. En quelques mots, le consultant RSE est là pour guider les entreprises vers des choix plus éthiques et surtout plus durables. 

Quelles sont les missions du consultant RSE ?

Le consultant RSE a, avant tout, un rôle de conseil. Voici plusieurs de ses missions.

Aide à développer une démarche plus responsable sur l’environnement

Le consultant guide les entreprises à améliorer leurs méthodes et démarches environnementales. Il a aussi pour mission de favoriser le bien-être des employés par des actions et stratégies spécifiques. Il travaille en collaboration avec les entreprises pour optimiser leurs processus. Il développe des initiatives axées sur le bien-être des employés. Il aide à favoriser un environnement sain, aussi bien pour les personnes que pour l’environnement. 

Accompagnement des sociétés à réduire leur bilan carbone et l’impact environnemental

Le consultant en Responsabilité Sociale des Entreprises accompagne l’entreprise dans ses démarches pour réduire son empreinte carbone. Il interagit avec les différentes parties impliquées comme les clients ou les investisseurs. Il peut également animer des réunions pour faire connaître sa stratégie et impacter les employés. Il coordonne et pilote les actions d’amélioration. Il travaille également sur la veille en matière de développement durable et sur les pratiques.

Conseil sur la stratégie à adopter et sur des pratiques plus écologiques

Il accompagne les entreprises à s’améliorer sur les plans environnementaux et sociétaux. Il établit un diagnostic et propose ses conseils. Il est un support constant pour l’entreprise dans la mise en place de stratégie. Il aide également au déploiement de ces derniers.

Le consultant travaille pour des clients divers et variés en France et dans le monde. En cabinet de conseil, il est sous la direction d’un manager et peut travailler en binôme avec d’autres consultants. S’il exerce seul, il peut travailler pour tout type d’entreprise souhaitant évoluer dans sa politique environnementale et sociétale.

Quelles sont les responsabilités d’un consultant RSE ?

Les responsabilités d’un consultant RSE varient selon le projet et l’entreprise pour laquelle il est missionné. D’une manière générale, le consultant RSE a une responsabilité de résultat.

Le consultant doit analyser et évaluer l’impact social, économique et environnemental d’une société. Il a la responsabilité de donner des conseils et de tout mettre en place pour qu’ils puissent être appliqués.

Il fait figure d’accompagnant, de maître d’œuvre, de conseiller et de formateur. Il élabore des rapports détaillés sur les performances de la société. Il doit mettre en place des actions concrètes et efficaces. Il mesure l’impact de ses actions grâce à des indicateurs clés, les KPI.

Quelles sont les compétences requises pour être consultant RSE ?

Avant tout, le consultant en Responsabilité Sociale des Entreprises doit avoir une forte appétence pour le développement durable et l’écologie. Mais pas seulement. Voici les compétences requises pour cet emploi.

Connaître le secteur de l’innovation et s’intéresser aux enjeux environnementaux

Pour devenir un bon consultant RSE, il est particulièrement recommandé de s’intéresser aux innovations technologiques. Il est aussi valorisé de suivre l’évolution des conduites durables pour améliorer l’accompagnement. Le consultant doit montrer une connaissance technique et précise de l’entreprise.

Savoir communiquer sur son travail pour améliorer l’expérience et l’accompagnement

Le consultant RSE doit être un bon communicant, faire preuve d’une grande écoute et de diplomatie. Son sens de l’écoute et sa façon de s’exprimer lui seront très favorables. Il doit également être pédagogue et savoir s’adapter à toutes les situations. Avec des personnalités et des entreprises variées, s’adapter est un devoir. Il doit savoir partager ses solutions et les expliquer.

Savoir appliquer ses conseils pratiques pour favoriser la transition écologique

Le consultant doit être capable d’analyser, de synthétiser et de mettre en place des stratégies efficaces. L’entreprise pour laquelle il est missionné s’attend à avoir des résultats et à des solutions innovantes. Il doit également être force de proposition. La gestion de projet et l’organisation sont aussi des compétences demandées au quotidien.

Comment devenir un consultant RSE ?

Il n’y a pas un seul et unique cursus pour devenir consultant RSE. Plusieurs formations RSE sont possibles. En fin de formation, des offres d’emploi vous seront proposées.

Le Bachelor en Développement Durable et Management

Pour devenir consultant RSE, vous pouvez suivre une formation RSE, Développement Durable et Management. Ce cursus s’étend sur 3 ans. Le Bachelor in Green, Social and Digital Business est accessible dès le niveau Baccalauréat. Il est possible de le suivre en alternance et d’obtenir ainsi un Bac+3 en environnement, équivalent à une licence en développement durable.

Cette formation a pour objectif de donner une opportunité aux étudiants de se former et de travailler sur le terrain. L’alternance est un atout pour avoir de l’expérience avant la fin de la formation. Celle-ci peut également être suivie en initial avec des stages obligatoires durant les 3 ans. Un socle sur la gestion et le management est proposé. Des cours de spécialisation sont aussi prévus.

Le Master en Développement Durable

Pour devenir consultant RSE, vous pouvez également passer par la formation Mastère in Green, Social and Digital Management. Elle est équivalente à un Master en Développement Durable de Bac+5. Elle dure 2 ans et s’effectue après une licence ou un Bac+3. C’est une prolongation du cursus afin de se professionnaliser.

Ce cursus a pour but d’acquérir de plus amples connaissances sur le domaine du développement durable. Elle propose 4 spécialisations : l’entrepreneuriat social, le management RSE, les énergies renouvelables et la GreenTech. Elle permet de cerner tous les enjeux en profondeur. Aussi, tous les outils fondamentaux du commerce sont détaillés. Ils garantissent des connaissances approfondies dans le domaine. Les étudiants peuvent accéder à des métiers du secteur et à un poste de consultant RSE.

Le MBA en Développement Durable, RSE et Environnement

Pour devenir consultant RSE, vous pouvez choisir d’obtenir un MBA. Notre école, l’ESI Business School, propose aux étudiants et personnes en reconversion, un MBA spécialisé. Ce parcours se déroule sur 2 ans.

Le MBA en Développement Durable comprend une année commune au Mastère Développement Durable et une année de spécialisation. Au sein de notre école, nous proposons plusieurs spécialités MBA : QHSE et Énergies Renouvelables, Management RSE, Green Marketing, Entrepreneuriat Social, Ressources Humaines, Finance et Audit Responsable. Pour intégrer un MBA, les candidats doivent passer deux épreuves du concours d’entrée ; test écrit et de culture générale ainsi qu’un entretien de motivation oral.

Quels secteurs et entreprises recrutent des consultants RSE ?

Le consultant RSE peut exercer son activité dans différents secteurs. L’importance de la RSE est partout et beaucoup d’entreprises, de tout bord, le remarquent. La demande de consultant est en augmentation dans les cabinets de conseil, mais pas seulement.

De grandes multinationales peuvent être à même d’embaucher des consultants RSE pour améliorer leurs pratiques. Les professionnels du secteur de l’énergie recrutent pour adopter de meilleurs comportements, plus durables. L’industrie agroalimentaire également. Les professionnels technologiques qui cherchent à minimiser leur impact peuvent aussi recruter des consultants. De plus, les banques, l’industrie pharmaceutique ou encore l’hôtellerie peuvent recruter un consultant RSE.

Quel statut peut avoir le consultant RSE ?

Un consultant RSE peut avoir un statut d’indépendant ou de salarié. Cela va dépendre de son envie et de ses capacités. Il peut être salarié d’un cabinet de conseil dédié à la RSE ; ou bien d’un cabinet de conseil généraliste ayant une spécialité RSE en son sein.

Le consultant RSE peut également être indépendant, à son compte. Il propose ainsi ses services directement aux entreprises de son choix. Il gère son activité lui-même, ses clients et ses contrats. Il peut choisir le statut de micro-entrepreneur, à condition de ne pas dépasser un certain chiffre annuel (voir le site de l’Urssaf).

Autre possibilité pour le consultant, il peut être employé d’une société et travailler uniquement pour elle. À savoir : près de 60 % des consultants RSE travaillent en cabinet de conseil.

Quel est le salaire d’un consultant RSE ?

Le consultant RSE peut espérer toucher un salaire annuel brut autour de 30 000 euros. Cela représente environ 2500 euros brut par mois. C’est un salaire annuel pour un consultant junior. Un consultant RSE senior peut prétendre à près de 50 000 euros annuels brut. Cela représente alors plus de 4000 euros brut par mois.

Le métier s’exerce aussi bien en indépendant qu’en tant qu’employé d’un cabinet de conseil. En indépendant, le consultant peut se verser le salaire qu’il souhaite. En cabinet, le salaire dépend du contrat de travail et des primes octroyées pour chaque mission.

Quelles sont les évolutions de carrière d’un consultant RSE ?

En débutant en tant que consultant RSE junior, il peut tracer son parcours professionnel en grimpant les échelons pour accéder au poste de responsable RSE. Sa progression passe par un poste de consultant senior puis vers plus de responsabilités.

Une fois chef de projet RSE, il peut ensuite être qualifié d’expert RSE et être spécialisé dans une branche. Il peut également évoluer en responsable RSE dans une entreprise. Un consultant RSE peut aspirer à un poste de directeur du développement durable.

Ce professionnel passionné manie de multiples compétences. Chaque demande est un défi qui ne laisse jamais place à la routine. Cette profession est très attrayante pour les années à venir.

Découvrez ici les autres types de métiers auxquels prépare ESI - Business School.

Plus de

fiches métiers

Manager Développement Durable : fiche métier
Fiche métier du Manager Développement Durable

Le rapport Brundtland définit la notion de développement durable. C’est un mode de développement respectueux des besoins des générations actuelles […]

Découvrir la fiche métier
Métier fundraiser (chargé de collecte de fonds)
Fiche métier du Fundraiser

Au cœur du monde de la philanthropie, le fundraiser incarne un maillon essentiel entre les aspirations altruistes des organisations à […]

Découvrir la fiche métier
Fiche métier du Responsable de Finance Solidaire
Fiche métier du Responsable de Finance Solidaire

Au cœur du monde financier contemporain, le responsable de finance solidaire émerge comme une force motrice, fusionnant les impératifs financiers […]

Découvrir la fiche métier
'Fiche métier d'ingénieur RSE, responsable de la mise ne place de la stratégie sociétale des entreprises
Fiche métier de l’ingénieur RSE

La RSE, responsabilité sociétale des entreprises, est un enjeu majeur pour toutes les entreprises, quels que soient leur taille, leur […]

Découvrir la fiche métier
Fiche métier de designer développement durable (designer éco responsable)
Fiche métier designer développement durable

À l’heure actuelle, le monde prend conscience des problèmes environnementaux. Leur gestion induit la nécessité de réfléchir à notre consommation […]

Découvrir la fiche métier
Fiche métier Compliance officer, responsable de la conformité ou juriste en conformité
Fiche métier du compliance officer

Le compliance officer occupe une place centrale dans les entreprises modernes. La fonction de ce responsable de la conformité est […]

Découvrir la fiche métier