16 mai 2023

Responsable RSE

Le monde d’aujourd’hui fait face à des défis environnementaux, sociaux et économiques sans précédent, qui requièrent des solutions innovantes et responsables. La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) est une démarche qui vise à intégrer les préoccupations sociales et environnementales dans les pratiques des entreprises. Le responsable RSE est un acteur clé dans la mise en œuvre de cette démarche. Dans cet article, nous explorerons les différentes facettes du métier de responsable du développement durable, les compétences requises et les formations à suivre pour exercer ce métier passionnant.

Qu’est-ce qu’un responsable RSE ?

Le responsable RSE est un professionnel chargé de définir, mettre en place et piloter la stratégie de responsabilité sociétale et environnementale d’une entreprise. Il est responsable de l’intégration des enjeux environnementaux, sociaux et économiques dans les objectifs et les actions de l’entreprise, en veillant à leur cohérence avec la stratégie globale. Le responsable du développement durable joue également un rôle central dans la communication et la promotion des actions de l’entreprise en matière de développement durable.

Quel est son rôle et ses missions ?

Le responsable du développement durable est avant tout un acteur clé dans la définition et la mise en œuvre de la stratégie de développement durable de l’entreprise. Ses missions sont diverses et variées. Il doit notamment définir les objectifs et les indicateurs de performance en matière de RSE, en collaboration avec les différentes parties prenantes internes et externes. Il est également chargé de la mise en place et du suivi d’un plan d’action RSE, incluant la définition des priorités, des ressources nécessaires et des échéances.

L’évaluation et la gestion des risques environnementaux, sociaux et économiques liés à l’activité de l’entreprise font partie des missions du responsable du développement soutenable. Il doit coordonner et animer les actions RSE au sein de l’entreprise, en mobilisant les équipes et en favorisant la transversalité des projets. Enfin, il est en charge de la communication et de la promotion des actions et des résultats de l’entreprise en matière de RSE auprès des différentes parties prenantes (salariés, clients, fournisseurs, investisseurs, etc.), ainsi que du suivi des évolutions réglementaires et des normes en matière de RSE.

Quels outils de la RSE doit-il utiliser ?

Le responsable du développement soutenable doit être en mesure de maîtriser et d’utiliser différents outils et méthodologies pour mener à bien sa mission. Parmi ces outils, on retrouve les référentiels et normes internationales de RSE, tels que l’ISO 26000, le Global Reporting Initiative (GRI) ou encore les Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies. Il doit également savoir utiliser les méthodes d’évaluation et de mesure des impacts environnementaux et sociaux, comme l’Analyse de Cycle de Vie (ACV) ou les indicateurs de performance sociale.

La maîtrise des outils de gestion de projet et de pilotage est également essentielle pour le responsable du développement durable. Il doit être capable d’utiliser des tableaux de bord RSE, des plans d’action et des systèmes de suivi des performances pour assurer un suivi efficace et une amélioration continue des actions de l’entreprise en matière de responsabilité sociétale.

Qu’est-ce qui le différencie d’un responsable classique ?

Le responsable du développement soutenable se distingue d’un responsable classique par sa vision globale et transversale des enjeux de l’entreprise. Alors qu’un responsable classique se concentre généralement sur un domaine spécifique (finance, marketing, production, etc.), le responsable RSE doit avoir une compréhension approfondie de l’ensemble des activités de l’entreprise, ainsi que de leurs impacts sur l’environnement, la société et l’économie. Cette vision holistique lui permet d’identifier les opportunités et les risques liés à la Responsabilité Sociétale des Entreprises et de les intégrer dans la stratégie globale de l’entreprise.

De plus, le responsable du développement soutenable doit être en mesure de travailler en collaboration avec de nombreuses parties prenantes internes et externes, telles que les fournisseurs, les clients, les investisseurs et les organismes de régulation. Cette capacité à fédérer et à mobiliser différents acteurs autour d’objectifs communs est une compétence clé pour réussir dans ce métier.

Quelles sont les qualités et compétences à avoir pour être responsable du développement durable ?

Pour être un responsable RSE efficace, il est nécessaire de posséder un certain nombre de qualités et de compétences, parmi lesquelles :

  • Une excellente connaissance des enjeux environnementaux, sociaux et économiques, ainsi que des réglementations et normes en matière de RSE.
  • Une grande capacité d’analyse et de synthèse pour évaluer les impacts et les risques liés à la Responsabilité Sociétale des Entreprises et définir des actions pertinentes.
  • Un sens développé de la communication et de la diplomatie pour dialoguer avec les différentes parties prenantes et promouvoir les actions de l’entreprise en matière de développement durable.
  • Une aptitude à la gestion de projet et au pilotage, pour planifier, coordonner et suivre les actions RSE.
  • Une capacité d’adaptation et d’innovation, pour anticiper les évolutions du contexte et proposer des solutions créatives et responsables.

Quelles études / diplômes / formations ?

Il n’existe pas de parcours unique pour devenir responsable RSE, mais certaines formations peuvent faciliter l’accès à ce métier. Les formations en environnement, développement durable, management, économie, droit ou encore en sciences sociales sont autant de domaines pertinents pour acquérir les compétences nécessaires. Des formations spécifiques en RSE, telles que les masters en développement durable, responsabilité sociétale des entreprises ou encore en management de l’innovation responsable, peuvent également être envisagées.

Il est également possible d’accéder au métier de responsable du développement soutenable par la voie de la formation continue, notamment pour les professionnels ayant déjà une expérience dans un domaine connexe (environnement, qualité, achats, etc.).

Salaires et évolutions de carrières

Le salaire d’un responsable RSE dépend de plusieurs facteurs, tels que la taille de l’entreprise, le secteur d’activité et l’expérience du professionnel. En moyenne, un responsable RSE débutant peut s’attendre à percevoir un salaire compris entre 40 000 et 50 000 euros annuels bruts, tandis qu’un responsable RSE expérimenté peut toucher entre 60 000 et 80 000 euros annuels bruts. Il est important de noter que ces chiffres sont indicatifs et peuvent varier considérablement en fonction des contextes.

En termes d’évolution de carrière, un responsable du développement durable peut aspirer à des postes de direction, tels que directeur du développement durable, directeur général adjoint en charge de la RSE, ou encore directeur de la communication et de la RSE. Par ailleurs, il est également possible de se spécialiser dans un domaine particulier de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (environnement, social, gouvernance, etc.) ou de se tourner vers des fonctions de conseil et d’audit en RSE.

Vous l’aurez compris, le métier de responsable RSE est un poste clé pour les entreprises souhaitant s’engager dans une démarche de développement soutenable et de responsabilité sociétale. Ce professionnel polyvalent doit être capable de comprendre et d’intégrer les enjeux environnementaux, sociaux et économiques dans la stratégie de l’entreprise et de fédérer les différents acteurs autour de projets communs. Pour exercer ce métier, il est nécessaire de posséder des compétences spécifiques et de suivre des formations adaptées. Le responsable du développement soutenable peut s’attendre à un salaire attractif et à des opportunités d’évolution de carrière variées, reflétant l’importance croissante de la Responsabilité Sociétale des Entreprises dans le monde des affaires d’aujourd’hui.

 

 

 

 

Découvrez ici les autres types de métiers auxquels prépare ESI - Business School.

Plus de

fiches métiers

Manager Développement Durable : fiche métier
Fiche métier du Manager Développement Durable

Le rapport Brundtland définit la notion de développement durable. C’est un mode de développement respectueux des besoins des générations actuelles […]

Découvrir la fiche métier
Métier fundraiser (chargé de collecte de fonds)
Fiche métier du Fundraiser

Au cœur du monde de la philanthropie, le fundraiser incarne un maillon essentiel entre les aspirations altruistes des organisations à […]

Découvrir la fiche métier
Fiche métier du Responsable de Finance Solidaire
Fiche métier du Responsable de Finance Solidaire

Au cœur du monde financier contemporain, le responsable de finance solidaire émerge comme une force motrice, fusionnant les impératifs financiers […]

Découvrir la fiche métier
'Fiche métier d'ingénieur RSE, responsable de la mise ne place de la stratégie sociétale des entreprises
Fiche métier de l’ingénieur RSE

La RSE, responsabilité sociétale des entreprises, est un enjeu majeur pour toutes les entreprises, quels que soient leur taille, leur […]

Découvrir la fiche métier
Fiche métier de designer développement durable (designer éco responsable)
Fiche métier designer développement durable

À l’heure actuelle, le monde prend conscience des problèmes environnementaux. Leur gestion induit la nécessité de réfléchir à notre consommation […]

Découvrir la fiche métier
Fiche métier Compliance officer, responsable de la conformité ou juriste en conformité
Fiche métier du compliance officer

Le compliance officer occupe une place centrale dans les entreprises modernes. La fonction de ce responsable de la conformité est […]

Découvrir la fiche métier