1 mars 2024

Fiche métier de l’ingénieur RSE

La RSE, responsabilité sociétale des entreprises, est un enjeu majeur pour toutes les entreprises, quels que soient leur taille, leur forme juridique ou leur secteur d’activité. La politique RSE d’une entreprise fait désormais partie prenante de sa communication et de son management. Elle a de ce fait un impact direct sur la notoriété de l’entreprise et ses performances. À la tête de cette stratégie, l’ingénieur RSE exerce les fonctions de responsables RSE. Découvrons donc quel est ce métier, son rôle, ses missions, son profil et les études pour y parvenir ainsi que la carrière envisageable.

Qu’est-ce qu’un ingénieur RSE ?

L’ingénieur RSE, responsable de la responsabilité sociétale de l’entreprise, pilote les actions engagées par l’entreprise en matière de RSE. Il mesure leurs effets et valorise l’image de l’entreprise. Pour cela, le responsable RSE identifie les parties prenantes (employés, clients, populations locales, fournisseurs), écoute leurs besoins, définit et coordonne l’ensemble des actions nécessaires. Ces actions ont pour ambitions de répondre à la fois à la réglementation en termes de développement durable et aux attentes de l’ensemble des parties prenantes. 

Le responsable RSE intègre la réduction des déchets, la réduction de l’empreinte carbone, la diversité, la mixité et de nombreux axes sociétaux et environnementaux à la logique commerciale de l’entreprise. Il est le pilote de la transition écologique, sociale et économique de l’entreprise en passe de devenir responsable.

Quel est le rôle de l’ingénieur RSE ?

Pilier de l’entreprise, le responsable RSE est un manager polyvalent et transversal. Il œuvre avec et pour l’ensemble des parties prenantes, internes et externes. Sa communication, ses actions et l’ensemble de sa démarche sont donc tournées vers les dirigeants, les actionnaires, les salariés, les fournisseurs, les communautés locales, les ONG, les clients.

Un poste politique tourné vers l’ensemble des parties prenantes de l’entreprise

L’ingénieur responsable de la RSE met en place une charte éthique qui définit les priorités de l’entreprise pour chaque préoccupation, environnementale et sociétale. Sa stratégie pour l’entreprise est éthique, sociale et durable. Elle vise tout à la fois à concevoir des produits et services plus respectueux de l’environnement et des hommes, produire et vendre plus responsable, protéger l’environnement et améliorer la qualité de vie des salariés. Pour répondre à ces enjeux, le responsable RSE associe ses compétences avec les différents métiers de l’entreprise.

La stratégie environnementale du responsable RSE

Le responsable RSE travaille avec l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise en vue de la réduction de l’impact écologique. Sa politique dans le domaine vise à la réduction des déchets, à la réduction de la consommation d’énergie à réduire l’empreinte carbone et à l’écoconception des produits et services. Sa démarche dans le domaine fait appel à différents métiers et notamment aux compétences du consultant green IT.

La stratégie sociétale du responsable RSE

L’ingénieur RSE travaille avec le service des ressources humaines en vue d’améliorer la qualité de vie au travail (QVT) en œuvrant notamment pour la sécurité au travail, le développement des compétences des salariés, l’intégration des personnes en situation de handicap, en faveur du dialogue social et contre le harcèlement et les discriminations.

Localement, il soutient des associations, des œuvres de bienfaisance, des musées, des écoles, via le mécénat. Il peut également organiser ou soutenir des actions humanitaires ou des programmes en lien avec le développement durable.

 

Quelles sont les principales missions de l’ingénieur RSE ?

Les missions de l’ingénieur responsable de la RSE sont nombreuses.

Définition des enjeux de RSE et coordination des actions

En premier lieu, en lien avec l’ensemble des services et métiers de l’entreprise, il réalise un audit et établit des diagnostics. Il mesure ainsi l’implication de l’entreprise en matière de développement durable. Il identifie les manques et besoins ainsi que les leviers d’amélioration à court, moyen et long termes.

Il coordonne les actions pour répondre aux attentes et enjeux principaux ainsi qu’aux contraintes réglementaires. Il établit également des indicateurs de performances afin de mesurer les résultats et la portée des différentes actions mises en place.

Communication des engagements et actions de l’entreprise dans le cadre de sa politique RSE

Pour améliorer l’image de l’entreprise et optimiser la portée de sa stratégie RSE, le responsable développe des actions de communication interne et externe. En interne, il développe et diffuse, à tous les métiers, des guides pratiques et programmes de formation. Il favorise le lien et l’engagement entre les collaborateurs et l’entreprise.

En externe, le responsable RSE informe les clients, communautés locales, prestataires et fournisseurs des actions réalisées et engagements pour l’avenir. Il mène des campagnes de sensibilisation et s’engage dans des actions d’envergure. Annuellement, il présente un rapport faisant état des avancées de l’entreprise au regard de la politique de RSE menée.

Quel est le profil de l’ingénieur RSE ?

Pour mener à bien les missions afférentes à son métier, le responsable RSE dispose de connaissances solides en développement durable, environnement, responsabilité sociale et sociétale des entreprises. Par ailleurs, il fait preuve de qualités humaines et communicationnelles :

  • Curieux et ouvert d’esprit, il se tient informé de l’évolution de la législation, des normes et pratiques RSE ainsi que des tendances du marché et de l’évolution des besoins. Critique, il améliore sa pratique et s’engage à faire évoluer les manières de faire et de penser.
  • Il fait preuve d’une importante capacité d’écoute, d’analyse et de synthèse. Ceci lui permet de comprendre et prendre en considération à la fois les enjeux et contraintes de l’entreprise, et les besoins des parties prenantes.
  • Bon pédagogue, l’ingénieur RSE parvient à accompagner la transition de l’entreprise en partageant sa politique et son impact positif pour l’ensemble des métiers. Il fait preuve d’une démarche positive et engage des actions de formation pour améliorer les compétences et l’engagement de chacun en la matière.
  • Bon communicant, le responsable RSE se montre aussi à l’aise à l’oral qu’à l’écrit, avec les clients, les fournisseurs, le public, les collaborateurs et la direction. Sa communication aisée est son meilleur atout pour animer, convaincre et fédérer autour son projet.

Quelles études et formation pour devenir ingénieur RSE ?

Le métier d’ingénieur RSE est accessible avec un diplôme de niveau bac +5 tel qu’un diplôme d’ingénieur, ou d’une école de commerce avec spécialité développement durable. 

Le programme grande école de l’ESI business school, accessible directement après le bac, vous permet d’accéder à cet emploi. À l’ESI business school, vous acquérez les compétences et connaissances nécessaires dans le domaine de la responsabilité sociale des entreprises pour exercer en tant que responsable RSE. 

Les étudiants titulaires d’une licence, d’un master ou d’un autre diplôme de niveau 6, peuvent intégrer l’ESI business school en mastère développement durable et management. Ce cursus en deux ans permet aux futurs ingénieurs de se préparer aux métiers de consultant ou ingénieur RSE. 

Les formations disponibles à l‘ESI business school permettent aux étudiants de comprendre les enjeux liés à la protection de l’environnement et l’importance d’une démarche sociétale et environnementale éthique.

Quel est le salaire d’un ingénieur RSE ?

Le salaire du responsable RSE ne répond pas à une grille préétablie et dépend de facteurs divers. Son expérience dans le métier et la taille de l’entreprise qui l’embauche ont en l’occurrence un impact certain sur son salaire. 

Quoi qu’il en soit, en France, le salaire moyen d’un responsable RSE débutant est en moyenne de 3 000 € brut mensuels. Des ingénieurs RSE confirmés peuvent eux prétendre à un salaire compris entre 5 000 € et 8 000 € brut mensuels.

Quelles sont les évolutions professionnelles de l’ingénieur RSE ?

En début de carrière, les ingénieurs RSE exercent souvent les fonctions de chef de projet RSE ou chargé de mission RSE. Le poste de responsable RSE représente pour eux une évolution de carrière. Notez que chaque stage réalisé durant vos études vient nourrir votre expérience et accélérer votre carrière.

L’ingénieur RSE occupant un poste de responsable RSE peut, après quelques années d’expérience, faire évoluer son métier et sa carrière. Pour cela, il peut se spécialiser, notamment dans les grandes entreprises, en devenant responsable environnement, responsable développement durable, responsable social ou responsable santé, sécurité au travail et prévention des risques professionnels. Selon la structure, il peut également prétendre au poste de directeur de stratégie ou directeur du développement.

Les ingénieurs RSE expérimentés et désireux de gagner en indépendance peuvent également devenir consultant stratégique en RSE et effectuer des missions ponctuelles de consulting auprès des entreprises. Enfin, il leur est possible de créer ou reprendre un cabinet de conseil en responsabilité sociale et d’en prendre la direction. La suite à donner à la carrière d’un responsable RSE dépend de sa stratégie et de son projet professionnel.

Quels secteurs recrutent ?

Toutes les entreprises, quels que soient leur taille, leur secteur d’activité ou leur forme juridique, peuvent mettre en place une stratégie RSE. De ce fait, tous les secteurs sont amenés à émettre des offres de recrutement d’ingénieurs RSE. Ces offres concernent, selon l’expérience et les compétences des candidats, les fonctions de chargé de mission, chef de projet, responsable ou directeur RSE.

Généralement cependant, les ingénieurs RSE exercent principalement dans des entreprises de taille intermédiaire ou des grands groupes, à Paris ou en province. En effet, dans les PME, les stratégies RSE sont généralement à la charge de la direction ou des services généraux.

L’ingénieur RSE, dans tous les secteurs d’activité, est un poste clé de la transition écologique et du développement durable. La polyvalence du poste, les perspectives de carrière et le salaire avantageux en font un métier attractif pour les étudiants.

Découvrez ici les autres types de métiers auxquels prépare ESI - Business School.

Plus de

fiches métiers

Fiche métier d'analyste gouvernance (data analyst)
Fiche métier de l’analyste gouvernance

Les stratégies RSE (responsabilité sociétale des entreprises) et critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance) sont au cœur des préoccupations […]

Découvrir la fiche métier
Manager Développement Durable : fiche métier
Fiche métier du Manager Développement Durable

Le rapport Brundtland définit la notion de développement durable. C’est un mode de développement respectueux des besoins des générations actuelles […]

Découvrir la fiche métier
Métier fundraiser (chargé de collecte de fonds)
Fiche métier du Fundraiser

Au cœur du monde de la philanthropie, le fundraiser incarne un maillon essentiel entre les aspirations altruistes des organisations à […]

Découvrir la fiche métier
Fiche métier du Responsable de Finance Solidaire
Fiche métier du Responsable de Finance Solidaire

Au cœur du monde financier contemporain, le responsable de finance solidaire émerge comme une force motrice, fusionnant les impératifs financiers […]

Découvrir la fiche métier
Fiche métier de designer développement durable (designer éco responsable)
Fiche métier designer développement durable

À l’heure actuelle, le monde prend conscience des problèmes environnementaux. Leur gestion induit la nécessité de réfléchir à notre consommation […]

Découvrir la fiche métier
Fiche métier Compliance officer, responsable de la conformité ou juriste en conformité
Fiche métier du compliance officer

Le compliance officer occupe une place centrale dans les entreprises modernes. La fonction de ce responsable de la conformité est […]

Découvrir la fiche métier