Télécharger la brochure
Loader

Comment décrypter une fiche de poste ? #TutosCarrières

Que vous soyez débutant ou que vous maitrisiez la recherche d’emploi, le Pôle ESI Carrières, chargé du projet professionnel de nos étudiants, se propose de vous accompagner tout au long de votre parcours vers le monde de l’entreprise. Pour cette nouvelle année, nous vous proposons un guide de la réussite professionnelle à travers de nouvelles leçons : les #TutosCarrières. L’heure est venue de partager nos secrets avec vous !

Que vous soyez à la recherche d’un stage, une alternance ou de n’importe quel emploi, vous allez devoir postuler à des offres … Encore faut-il savoir les sélectionner ! Aujourd’hui à l’occasion de ce deuxième #TutosCarrières nous vous apprenons comment décrypter une fiche de poste et s’y adapter …

 

 

#1 ère étape : Décrypter une fiche de poste

 

 

Rédigée habituellement par le service des Ressources Humaines de l’entreprise, la fiche de poste reste l’élément clé du recrutement. Si vous en lisez souvent vous devez sans doute avoir l’impression qu’elles se ressemblent toutes … Ne vous y trompez pas ! En avoir une lecture attentive vous permettra d’en apprendre beaucoup sur cette offre qui vous fait rêver et par la même occasion de mettre toutes les chances de votre côté !

 

 

D’ordinaire, cette fiche de poste s’articule en trois temps : l’entreprise (une présentation de son activité), les missions (les tâches qui vous seront confiées si vous décrochez le poste) et enfin le profil recherché pour le poste à pourvoir. Dans un premier temps, faire attention à la structure de ces sections vous permettra de savoir où vous mettez les pieds. La section concernant les missions n’en finit plus ? Vous pouvez l’interpréter de plusieurs manières différentes … L’entreprise ne sait pas ce qu’elle veut ? Le poste se précisera selon le profil qu’ils recruteront ? Ou bien l’entreprise n’est-elle pas simplement mal organisée ?

 

 

Autre élément essentiel : le vocabulaire. N’oubliez pas que cette fiche de poste a pour objectif d’exprimer clairement le besoin de l’entreprise. Ainsi les mots qui y figurent ne sont pas choisis au hasard. Vous ne comprenez pas les termes employés dans l’annonce ? Inutile de perdre votre temps à postuler, vous ne correspondez pas au profil recherché par l’entreprise. Cela peut vous sembler dur mais ce conseil vous fera gagner un temps considérable. De même que vous n’appréhenderez pas l’entretien de la même manière si le texte tutoie le lecteur ou le vouvoie, si le ton est familier ou soutenu par exemple. Autant de facteurs qui vont s’avérer cruciaux dans la préparation de votre CV, ainsi que de votre entretien. De plus cet élément peut également vous en dire beaucoup quant à l’ambiance de travail qui vous attend au sein de l’entreprise en question. Enfin, faites bien attention au choix des adjectifs dans la section consacrée au profil recherché : veulent-ils quelqu’un d’autonome ou quelqu’un qui doit savoir travailler en équipe ? Le besoin sera considérablement différent.

 

 

Vous avez fait l’analyse des besoins de l’entreprise exprimés dans l’annonce ? Maintenant il vous faut distinguer les compétences indispensables de celles qui sont facultatives. Là encore il faut faire attention au vocabulaire employé : cette compétence est-elle « exigée » ou « souhaitée » ? Ce tri vous permettra de savoir si il est utile de postuler selon la ou les compétences que vous ne maitrisez pas : si elles sont facultatives, postulez !

 

 

#2 ème étape : S’adapter à l’offre

 

 

Vous êtes désormais bien au fait de ce que l’entreprise désire ? Encore faut-il savoir utiliser ces informations à bon escient et s’acclimater en conséquence … Avant toute chose, pour avoir une chance de postuler sachez qu’il est nécessaire d’avoir au moins 50% des missions listées dans l’offre qui soient déjà dans votre CV. Si ce n’est pas le cas vous pouvez oublier le poste en question. N’oubliez pas une chose, une alternance va coûter cher à l’entreprise, elle va investir sur vous. Ainsi il est compréhensible qu’elle attende en retour un minimum de savoir-faire de votre part.

Dans un premier temps il convient de bien distinguer les compétences en deux catégories distinctes : le savoir-faire et le savoir-être. Le savoir faire va englober toutes les compétences plus techniques telles que la maitrise de différents outils tels que les logiciels, ou les langues par exemple, alors que le savoir-être va être lié à votre personnalité, à vos traits de caractère : savez-vous vous adapter rapidement ? Êtes-vous créatif ? Savez-vous faire preuve de persévérance ?

 

 

L’étape suivante va consister à les mettre en avant dans votre CV. En ce qui concerne le savoir-faire, il est facile de les faire apparaitre dans la partie « compétences » notamment, ainsi qu’à travers vos différentes expériences professionnelles. En revanche, en ce qui concerne le savoir-être il peut être mis en valeur différemment. Notre conseil ? Étayez la partie « centres d’intérêts ». Trop souvent négligée, cette partie s’avère capitale pour les recruteurs quant à l’estimation de votre personnalité. Un exemple : vous écrivez « capitaine de son équipe de football », le recruteur lit « leadership ». En effet il est très important d’être précis dans cette section, évitez d’écrire simplement « sport, lecture, cinéma » : précisez quels types de lectures, quels sports vous pratiquez, depuis combien de temps, si vous avez fait des compétitions, etc. Ne bâclez jamais la partie « centres d’intérêts » !

 

 

Autre astuce : les tests de personnalité dédiés au recrutement. En ligne ils sont nombreux et peuvent énormément vous aider pour faire le point sur vos compétences afin d’être le plus honnête possible avec le recruteur. Si vous voulez travailler dans le domaine de la RSE par exemple, une aisance relationnelle vous sera indispensable lorsque vous devrez communiquer auprès des différents services au sein de l’entreprise.

 

 

Enfin le dernier tremplin pour mettre en valeur vos compétences va être la lettre de motivation. Le choix des mots que vous emploierez va s’avérer capital, notamment lors de la rédaction du deuxième paragraphe concernant l’entreprise et son activité notamment. Notre conseil ? Utiliser des mots « miroirs », des synonymes de ceux employés dans la fiche de poste qui sont là pour vous guider vous l’avez bien compris …

 

 

Vous avez aimé notre article ? Faire du Management et du Business autrement, c’est ce qu’on vous apprend à l’ESI Business School … Notre objectif ? Former les professionnels engagés de demain. Vous voulez prendre en main votre avenir professionnel ? Venez découvrir notre Programme Grande Ecole !

Plus d'articles…

Bienvenue dans l’ère du Green Business

Noël : Offrez-leur des cadeaux responsables

Chargé(e) de mission RSE : un métier d’avenir