fbpx

20 décembre 2022

Comprendre les enjeux écologiques actuels

Dans le monde d’aujourd’hui, les menaces qui pèsent sur notre environnement sont plus évidentes que jamais. Du changement climatique à la pollution en passant par la déforestation, notre planète est affectée de nombreuses manières différentes. Afin de trouver des solutions à ces problèmes, il est important que nous comprenions leurs causes pour pouvoir commencer à les aborder de front.

Réchauffement climatique

Le réchauffement climatique est l’augmentation de la température moyenne de l’air et des océans proches de la surface de la Terre depuis le milieu du XXe siècle et sa poursuite prévue. Le terme « réchauffement planétaire » désigne également les conséquences possibles de l’augmentation des températures, notamment l’élévation du niveau de la mer à l’échelle mondiale, l’extinction d’espèces et les changements dans la variabilité du climat. Le réchauffement climatique est causé par les gaz à effet de serre (GES) qui sont libérés dans l’atmosphère à la suite d’activités humaines telles que la combustion excessive de combustibles fossiles (charbon, pétrole) ou la déforestation. Ces gaz à effet de serre piègent le rayonnement solaire dans notre atmosphère et contribuent à un effet de réchauffement global de la surface de la Terre, entraînant une augmentation de l’évaporation de l’eau des océans, ce qui provoque une hausse des températures de surface et un risque accru de phénomènes météorologiques extrêmes tels que des inondations ou des sécheresses.

Acidification des océans

L’acidification des océans est le processus d’augmentation de l’acidité des océans. Lorsque les émissions de dioxyde de carbone (CO2) augmentent, elles sont absorbées par les océans, qui produisent alors des ions hydrogène qui se combinent aux molécules d’eau pour former des ions bicarbonate et carbonate. Ces réactions chimiques modifient le pH de l’eau de mer. Cela entraîne une diminution des concentrations d’ions carbonate et une augmentation des concentrations d’ions hydrogène puisque le carbonate contient moins d’hydrogène que le peroxyde d’hydrogène (H2O2). L’échelle du pH va de 0 à 14 ; un chiffre plus élevé correspond à des substances plus alcalines, tandis qu’un chiffre plus faible correspond à des substances plus acides.Les humains rejettent du CO2 dans l’atmosphère en brûlant des combustibles fossiles tels que le charbon et le pétrole, ainsi que par des activités de déforestation (comme lorsque nous coupons des arbres). On peut considérer qu’il s’agit là de sources « naturelles » de carbone, car ce sont des éléments que l’homme retire de la nature, mais qu’en est-il des sources non naturelles ? Les sources non naturelles comprennent les engrais artificiels utilisés dans les fermes ou sur les pelouses en Amérique du Nord. Même si nous ne les brûlons pas directement comme le font les combustibles fossiles ou les activités de déforestation, ces engrais contiennent de l’azote qui finit par se décomposer en oxyde nitreux, un gaz à effet de serre encore pire que le CO2 !

Perte de la biodiversité

Vous connaissez probablement le terme « biodiversité ». Il désigne la variété de la vie sur Terre et comprend toutes les espèces, tous les écosystèmes et tous les gènes. La perte de biodiversité est due aux activités humaines ; de nombreuses espèces sont aujourd’hui menacées d’extinction. La perte de biodiversité peut entraîner l’extinction d’espèces. Lorsqu’une espèce s’éteint, cela signifie qu’elle n’existe plus nulle part dans le monde.

La perte de biodiversité peut entraîner la perte de services éco systémiques :

  • le stockage du carbone (qui contribue à atténuer le changement climatique)
  • la purification et la filtration de l’eau (qui contribue à prévenir la pollution de l’eau)
  • la pollinisation (qui contribue à la production agricole).

Surpêche

La surpêche est la pratique consistant à capturer plus de poissons que la population ne peut en remplacer. La surpêche entraîne un déclin des populations de poissons, ce qui peut conduire à l’extinction de nombreuses espèces. Elle a également entraîné une perte de biodiversité, car de nombreuses espèces ont été chassées de leurs habitats et remplacées par d’autres variétés mieux adaptées à la survie dans notre environnement actuel. La surpêche est un problème grave, et ce depuis de nombreuses années. Certaines espèces sont en voie d’extinction à cause de la surpêche, et cette tendance ne montre aucun signe de ralentissement. Si nous n’agissons pas rapidement, il pourrait ne plus y avoir de poissons du tout.

Produits chimiques miniers toxiques tels que l’arsenic et le mercure

Un certain nombre de produits chimiques miniers toxiques peuvent être trouvés dans l’environnement. Il s’agit notamment de l’arsenic et du mercure, qui peuvent tous deux entrer dans la chaîne alimentaire lorsqu’ils quittent les sites miniers, notamment par l’eau. Les effets sur la santé humaine et l’environnement sont très variés. Par exemple, l’empoisonnement à l’arsenic peut entraîner des problèmes de peau, des troubles du système nerveux et même des cancers, tandis que l’empoisonnement au mercure a été lié à des malformations congénitales chez les enfants dont la mère a été exposée pendant la grossesse.

Ces métaux lourds représentent une telle menace pour l’environnement que certains pays ont totalement interdit leur utilisation dans les mines, même si beaucoup d’entre elles utilisent encore ces substances pour extraire des matériaux précieux des gisements de minerai.

Il y a toutefois une bonne nouvelle : la sensibilisation à ces problèmes a conduit à la mise en place de mesures par les gouvernements du monde entier destinées à gérer plus efficacement ces produits chimiques dangereux en réduisant leur utilisation ou en les recyclant dans de nouveaux produits tels que le béton ou les engrais une fois l’extraction terminée.

En fin de compte, il est essentiel de comprendre les problèmes écologiques actuels. Cela vous aidera à mieux comprendre ce que vous pouvez faire pour vous assurer que la terre reste saine et verte.

 

Plus

d'articles

26 janvier 2023

Dans le monde d’aujourd’hui, de nombreux consommateurs recherchent des vêtements à la fois fonctionnels et écologiques. Heureusement, il existe un […]

19 janvier 2023

Découvrez Damien Letailleur, étudiant en alternance à l’ESI Business School en 3ème année de Bachelor Management, Marketing et Développement Durable […]

3 janvier 2023

À une époque où tout est numérique, il peut être difficile d’imaginer une époque où l’internet n’existait pas. Mais comme […]

21 décembre 2022

C’est un début d’année mouvementé, pour les différentes associations de l’ESI Business School et de l’IA School ! Les campus ont […]

21 décembre 2022

Découvrez Lisa Lou Papandreou, étudiante à l’ESI Business School en Bachelor 3 à Lyon, en Management, Marketing et Développement Durable […]

12 décembre 2022

La mode ne se résume pas à ce que l’on porte. C’est aussi une façon de penser, un style de […]