29 septembre 2022

Découvrez le témoignage de Lola étudiante à Lyon !

Découvrez le témoignage de Lola, étudiante en dernière année de Mastère 2 In Green, Social and Digital Business au sein de l’ESI Business School de Lyon.

 

Son souhait d’intégrer de Développement Durable à son métier

Lola a fait le choix de nous rejoindre suite à un Master 2 en chimie à l’université de Strasbourg. C’est durant son cursus qu’elle s’est rendu compte de l’importance du domaine environnemental en entreprise.

C’est ainsi qu’elle a décidé de se former afin d’acquérir des compétences supplémentaires en management, en gestion de projet mais surtout sur le volet développement durable. L’une de ses principales motivations à rejoindre l’ESI Business School, c’était la possibilité de réaliser son année en alternance.

Travailler comme chargée de développement en alternance !

Lola réalise son alternance au sein de la banque de la transition énergétique. C’est la Banque Populaire qui a créé cette marque en septembre 2020, le principe est de récolter de l’épargne verte et traçable qui va être 100% dédiée aux financements des projets liés à la transition énergétique. En plus d’apporter une expertise technique sur les projets via l’équipe ou les partenaires.

Notre étudiante lyonnaise est  chargée de développement, elle compte différentes missions ! Comme la communication où elle est en relation directe avec le pôle communication, elle travaille sur l’amélioration du site internet, sur les réseaux sociaux ou encore sur des supports papier. Lola se charge également de suivre les partenariats qui sont en cours et de mettre en place des nouveaux partenariats.  En plus, elle comptabilise plusieurs autres missions, que ce soit de la veille technique sur des sujets en rapport avec le développement durable ou encore sur des missions plus commerciales comme être présente à des salons pour représenter la banque.

Ce que Lola apprécie le plus dans son alternance c’est justement l’opportunité de travailler dans différents domaines sur différents projets avec différentes personnes ! En effet, elle a la chance d’avoir un poste qui propose de la diversité tout en travaillant sur des sujets de développement durable. Elle apprécie se sentir utile dans l’accélération de la transition énergétique et environnementale

Ce qui lui plaît le plus à l’ESI Business School, c’est de pouvoir avoir une ouverture d’esprit sur différents sujets que ce soit sur l’éco-conception et l’analyse de cycles de vie…

Ses projets d’avenir !

Lola conseille aux  jeunes qui souhaitent se former sur les métiers du développement durable de foncer ! Elle ajoute qu’en tant que jeune « on a vraiment une place importante dans le développement durable, il faut qu’on agisse maintenant, si on veut pouvoir avoir un avenir correct.  Donc n’hésitez pas à vous former à l’ESI Business School ! » 

L’année prochaine Lola a eu l’opportunité de partir à l’étranger, elle est donc très contente de pouvoir partir l’année prochaine au Canada pour vivre une expérience à l’international. Elle va travailler au sein de l’agence du développement durable de Montréal.  Suite à cette année à Lyon, Lola souhaite remercier toutes les personnes qu’elle a pu rencontrer cette année, que ce soit au sein de son alternance ou encore à l’école !

Plus

d'articles

20 février 2024

Retrouvez l’interview de Pedro Prando Da Silva, ancien étudiant à l’ESI Business School sur le campus de Paris et actuellement […]

13 février 2024

L’État de Californie s’apprête à construire le plus grand écoduc jamais réalisé afin de protéger la faune locale des dangers […]

8 février 2024

Après plusieurs semaines de votes et de suspens, nous sommes honorés d’avoir reçu le label Best School Experience, desservi par […]

26 janvier 2024

Retrouvez l’interview de Maël Praud étudiant à l’ESI Business School, en Mastère 2 Management et Développement Durable sur le campus […]

18 janvier 2024

Le changement climatique est devenu l’une des préoccupations majeures de notre époque. Amplifiée par les activités humaines, l’augmentation des températures […]

5 janvier 2024

Aujourd’hui, l’alimentation d’un Français représente un quart de ses émissions de gaz à effet de serre. Conscientisé sur le fait […]