fbpx

18 décembre 2020

Être étudiant.e et Entrepreneur.e, c’est possible : Aurore témoigne !

A seulement 20 ans, Aurore est la co-fondatrice de la Start’up Green Phoenix, ayant pour objectif de collecter et de valoriser les biodéchets. Étudiante en 2ème année de Bachelor, elle témoigne sur la façon dont l’ESI Business School lui a permis de se réorienter et de devenir entrepreneur afin s’investir dans des projets qui lui tiennent à cœur.

Pourquoi as-tu choisi d’intégrer l’école ?

Avant l’ESI, j’ai fait une première année dans une école d’ingénieur dans le bâtiment. Je ne me suis jamais sentie à ma place dans cette école. Le contenu des cours me semblait obsolète et en désaccord avec les défis actuels. Ce que j’apprenais n’était pas en accord avec mes valeurs alors j’ai dit stop. J’ai donc opté pour une année de césure durant laquelle j’ai fait deux choses : un service civique dans une association de sensibilisation pour un commerce équitable et une consommation responsable et un concours d’entrepreneuriat et d’innovation. Cette année de césure a été la plus riche en termes de rencontres, de connaissances, et c’est celle qui m’a permis de trouver ma voie et ce pour quoi j’ai envie de me battre. J’ai découvert les écosystèmes associatifs et entrepreneuriaux au sein desquels je me suis complètement épanouie. Pour la première fois, je me sentais utile et ce que je faisais avait du sens. J’ai donc cherché une école qui allie à la fois innovation, transition écologique et sociale, dans laquelle je peux exprimer ma créativité et défendre mes valeurs. L’ESI Business School est la seule école qui correspondait à mes aspirations.

Pourquoi avoir fait le choix de l’alternance ?

Après avoir mis un pied dans le monde du travail j’y ai très vite pris goût et je trouve que mettre les connaissances que l’on acquiert à l’école en parallèle avec le monde de l’entreprise est la meilleure façon d’apprendre et d’assimiler. Je pense que beaucoup d’étudiants ont du mal à apprendre et décrochent par manque de sens, manque de correspondance avec le monde qui les entoure. Rapporter nos connaissances à des problématiques réelles et les mettre en pratique permet d’ancrer le savoir plus profondément. Pour moi, le meilleur apprentissage est l’expérience, c’est pourquoi l’alternance me paraissait tout à fait pertinente. J’alterne donc actuellement entre les cours à l’ESI Business School et le développement de ma start’up Green Phoenix.

Comment as-tu trouvé ton alternance ?

Je suis en alternance dans ma propre société. Suite au concours d’innovation réalisé pendant mon année de césure – où nous avons remporté le 1er prix – notre projet Green Phoenix a pris de l’ampleur et est aujourd’hui une jeune Start’up en pleine émergence et qui apporte une solution concrète s’inscrivant dans la transition écologique et sociale. Il s’agit d’une solution de collecte des biodéchets à vélo dans les métropoles densément peuplées. Les biodéchets représentent 1/3 de nos poubelles et sont une ressource en engrais et en énergie non exploitée aujourd’hui. Nous permettons aux déchets organiques de retourner à la terre pour fertiliser les futurs légumes. Nous récupérons ensuite le gaz émis lors de la fermentation naturelle des biodéchets pour en faire du biocarburant ou le transformer en électricité.

En tant qu’entrepreneur, quelles sont tes missions au sein de l’entreprise ?

Je suis co-fondatrice de Green Phoenix avec quatre autres étudiants et mes fonctions sont pour l’instant le développement assez global de l’activité mais orienté gestion financière et communication. Vous vous en doutez, le développement d’une société n’est pas de tout repos. On peut dire que c’est 7/7j et 12/24h, voire plus. Je pense que les meilleures qualités pour être entrepreneur.e sont d’être curieu.se.x, à l’écoute du monde qui nous entoure, de ne pas avoir peur de s’investir intensément dans le développement de son projet, d’être patient.e, passionné.e, audacieu.se.x et persévérant.e. On ne peut pas dire que j’avais l’entrepreneuriat dans le sang, à vrai dire je ne l’avais jamais envisagé mais ça m’est tombé dessus ; j’ai été emportée par la vague sans même m’en rendre compte.  J’ai participé à ce concours, qui aurait pu ne jamais aboutir à la création d’une entreprise, mais l’équipe, le projet, l’univers entrepreneurial ont submergé mon quotidien et ont donné un sens à ma vie actuelle.

Quelle est ton projet après l’école ?

Après l’ESI Business School, je souhaite m’investir pleinement dans le développement de projets innovants, aussi bien sur le plan social qu’écologique. Tout au long de ma formation, je souhaite apporter à ma startup les compétences que j’aurais acquises à l’école afin de développer et de pérenniser Green Phoenix. Mon souhait le plus profond est d’investir mon temps et mes compétences au profit d’une cause qui a du sens pour moi ; pourquoi pas travailler pour une ONG, une association ou développer moi-même d’autres projets pour exprimer mes convictions. J’ai beaucoup d’ambition concernant le fait d’influer sur le mode de vie actuel du plus grand nombre afin de le rendre plus respectueux de l’environnement et des autres. Je veux me battre pour remettre un peu de sens dans ce monde qui ne tourne plus rond.

Pourquoi recommanderais-tu l’école ?

Cette école nous permet de comprendre le modèle de société actuel et d’y porter un regard nouveau, un regard critique qui, couplé d’une imagination débordante permet de réinventer un monde dans lequel on aura envie de vivre. Je recommande cette école à tous ceux qui souhaitent s’insérer facilement dans le monde du travail et dans la transition des entreprises en apportant un regard nouveau pour faire face aux enjeux climatiques, écologiques et sociaux actuels et à venir.

Plus

d'articles

30 septembre 2021

Depuis 1994, le mois d’octobre est synonyme d’engagement pour la lutte contre le cancer du sein partout en France. Octobre Rose, c’est l’occasion […]

20 septembre 2021

Incontournable de la vie étudiante à l’ESI, la carte étudiante permet entre autre l’identification de chacun de nos étudiants. L’inscription […]

16 septembre 2021

Source de la vie, le soleil tient une place importante dans l’épanouissement de la vie sur terre. Pourtant, ses rayons, […]

14 septembre 2021

Kevin Nanor, étudiant en 2ème année de Mastère à l’ESI Business School, a cofondé l’association “Une chance pour tous, tous […]

3 septembre 2021

Décembre 2019, Ursula Van Der Leyen, présidente de la Commission Européenne présente le Green Deal Européen ou Pacte Vert, une […]

26 août 2021

En février 1972, Sicco Mansholt adresse une lettre audacieuse à la direction de la Commission Européenne dans laquelle il met […]