16 mai 2023

Green manager : fiche métier et rôles des managers de demain

Le monde d’aujourd’hui est confronté à de nombreux défis environnementaux et sociaux, tels que le changement climatique, la raréfaction des ressources naturelles ou encore les inégalités sociales. Les entreprises ont un rôle crucial à jouer dans la transition écologique et la construction d’un modèle économique durable et responsable. Dans ce contexte, le métier de green manager est de plus en plus prisé et considéré comme essentiel pour mener à bien cette transformation. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir ce qu’est un green manager, quelles sont ses missions et ses compétences, et comment les écoles forment les futurs leaders à la transition écologique.

Qu’est-ce qu’un green manager ?

Un green manager, ou manager écologique, est un professionnel qui intègre les principes de développement soutenable, d’économie circulaire et de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) dans la gestion et la stratégie de l’organisation. Il vise à mettre en place des politiques internes et externes pour réduire l’impact environnemental de l’entreprise, tout en favorisant une croissance économique responsable et soutenable. Ce type de dirigeant possède une vision à long terme et cherche à mettre en place des actions concrètes pour améliorer la performance environnementale de l’entreprise.

Quel est son rôle et ses missions ?

Le green manager joue un rôle clé dans la promotion des valeurs de durabilité au sein de l’entreprise. Ses missions sont variées et touchent à plusieurs domaines, notamment la stratégie d’entreprise, la gestion des ressources humaines, la production et la chaîne d’approvisionnement.

Parmi ses principales responsabilités, on trouve :

  1. La définition et la mise en œuvre d’une stratégie de développement soutenable alignée sur les objectifs de l’entreprise ;
  2. L’identification et l’évaluation des risques environnementaux et sociaux liés aux activités de l’entreprise ;
  3. La sensibilisation des collaborateurs aux enjeux écologiques et la promotion d’une culture d’entreprise responsable ;
  4. La mise en place d’actions visant à réduire l’empreinte écologique de l’entreprise et à améliorer sa performance environnementale ;
  5. La communication sur les réalisations et les engagements de l’entreprise en matière de développement durable.

Qu’est-ce qui le différencie d’un manager classique ?

Le green manager se distingue d’un dirigeant classique par sa préoccupation constante pour les enjeux environnementaux et sociaux. Là où un responsable traditionnel se concentre sur la performance financière et opérationnelle de l’entreprise, le responsable écologique cherche à intégrer les dimensions environnementales et sociales dans les décisions stratégiques. Il veille également à la mise en œuvre de pratiques éthiques et soutenables dans la gestion des ressources humaines et la chaîne d’approvisionnement.

Par ailleurs, le responsable écologique se caractérise par une approche collaborative et inclusive, impliquant l’ensemble des parties prenantes de l’entreprise dans la démarche d’une soutenabilité écologique. Il favorise la participation et l’implication des collaborateurs, encourage l’échange d’idées et l’innovation, et s’efforce de créer un environnement de travail épanouissant et respectueux de l’environnement.

Quels impacts peuvent avoir les green managers sur la société ?

Les responsables écologiques contribuent activement à la transition écologique en encourageant la mise en place de solutions soutenables au sein des entreprises. Leurs actions favorise la réduction des émissions de gaz à effet de serre, la préservation des ressources naturelles et la lutte contre la pollution. En outre, ils ont un rôle important à jouer dans la promotion de l’équité sociale et la lutte contre les inégalités, en veillant notamment à l’amélioration des conditions de travail et à la diversité au sein de l’entreprise.

Les responsables écologiques dans les entreprises sont également à l’origine de la création de nouvelles opportunités économiques, en encourageant l’émergence de secteurs d’activité liés à l’économie verte et circulaire. Par leur action, ils contribuent au développement de compétences spécifiques, à l’innovation et à la création d’emplois soutenables. En outre, leur engagement en faveur de la transparence et de l’éthique renforce la confiance des consommateurs et des investisseurs envers les entreprises responsables, favorisant ainsi leur succès sur le long terme.

Quelles sont les qualités et compétences à avoir pour être un green manager ?

Bienveillance, transparence, communication…

Pour être un responsable écologique efficace, il est nécessaire de posséder un ensemble de compétences et de qualités spécifiques.

Parmi celles-ci, on retrouve :

  1. La bienveillance : un responsable écologique doit être à l’écoute de ses collaborateurs et faire preuve d’empathie envers leurs besoins et leurs préoccupations. Il doit veiller au bien-être et à l’épanouissement de ses équipes pour favoriser un environnement de travail sain et propice à la créativité.
  2. La transparence : le green manager doit être capable de communiquer clairement sur les objectifs de l’entreprise en matière de développement durable, ainsi que sur les résultats obtenus. Il doit également être ouvert aux retours et aux suggestions de ses collaborateurs et des parties prenantes externes.
  3. La communication : un responsable écologique doit savoir communiquer efficacement et avec conviction pour mobiliser les équipes autour des enjeux environnementaux et sociaux. Il doit être capable d’adapter son discours à différents publics et de susciter l’adhésion à la démarche de la soutenabilité écologique.
  4. L’adaptabilité : face aux défis environnementaux et sociaux en constante évolution, le responsable écologique doit être capable de s’adapter rapidement et d’ajuster ses stratégies en conséquence. Il doit également être en mesure d’identifier et de saisir les opportunités de développement soutenable qui se présentent.

Quelles études pour devenir green manager ?

Il n’existe pas de parcours unique pour devenir green manager. Toutefois, certains cursus et formations peuvent être particulièrement adaptés à ce métier. Parmi les options possibles, on retrouve les écoles de commerce et les universités proposant des programmes en management, en développement durable ou en RSE. Des formations spécifiques en environnement, en économie circulaire ou en éco-conception peuvent également être intéressantes pour acquérir des compétences complémentaires.

De plus, des formations continues en green management, en gestion de projet soutenable ou en communication environnementale peuvent permettre aux professionnels en poste de se spécialiser dans ce domaine et d’accroître leurs compétences en matière de soutenabilité écologique.

Salaires et évolutions de carrières

Le salaire d’un green manager varie en fonction de l’expérience, du secteur d’activité et de la taille de l’entreprise. En général, les responsables écologiques débutants peuvent s’attendre à un salaire annuel compris entre 40 000 et 50 000 euros. Avec de l’expérience et des responsabilités accrues, ce montant peut atteindre 60 000 à 80 000 euros par an, voire davantage pour les postes de haut niveau.

En termes d’évolution de carrière, un responsable écologique peut progresser vers des postes à responsabilité supérieure tels que directeur du développement durable, directeur de la RSE ou directeur général, en fonction de ses compétences et de ses aspirations. Il peut également se spécialiser dans un domaine spécifique du développement soutenable, comme l’économie circulaire, la gestion des déchets, les énergies renouvelables ou l’éco-conception, pour devenir un expert reconnu dans son secteur.

Comment les écoles forment les nouveaux dirigeants à la transition écologique ?

Face aux enjeux environnementaux et sociaux de plus en plus pressants, les écoles de commerce, d’ingénieurs et les universités ont intégré la transition écologique dans leurs programmes de formation. Plusieurs établissements proposent désormais des cursus spécifiques en green management, en développement durable ou en RSE, permettant aux étudiants d’acquérir les compétences nécessaires pour devenir des dirigeants conscients des enjeux écologiques.

En formant les futurs responsables à la transition écologique et en les sensibilisant aux enjeux environnementaux et sociaux, les écoles jouent un rôle essentiel pour préparer les leaders de demain à relever les défis de soutenabilité écologique et à contribuer activement à la protection de notre planète.

Le responsable écologique est un acteur clé dans la promotion et la mise en œuvre de pratiques soutenables et responsables au sein des entreprises. Grâce à ses compétences et à sa vision à long terme, il contribue activement à la transition écologique et à la lutte contre les défis environnementaux et sociaux auxquels notre société est confrontée. En formant les futurs responsables aux enjeux de la durabilité et en leur inculquant les compétences nécessaires pour devenir des leaders responsables, les écoles jouent un rôle essentiel dans la création d’un monde plus juste et respectueux de l’environnement. Il est crucial pour les entreprises d’investir dans le développement de green managers et de soutenir leur action pour contribuer à un avenir durable et prospère pour tous.

Le métier de Green manager  vous intéresse ?  Découvrez les formations de l’ESI Business School, l’école du développement durable et du Management. Des formations axées sur les métiers d’avenirs de BAC+1 à BAC +5 : Bachelor in Green, Social & Digital Business, et le mastère in Green, Social & Digital Management. 

Découvrez ici les autres types de métiers auxquels prépare ESI - Business School.

Plus de

fiches métiers

Manager Développement Durable : fiche métier
Fiche métier du Manager Développement Durable

Le rapport Brundtland définit la notion de développement durable. C’est un mode de développement respectueux des besoins des générations actuelles […]

Découvrir la fiche métier
Métier fundraiser (chargé de collecte de fonds)
Fiche métier du Fundraiser

Au cœur du monde de la philanthropie, le fundraiser incarne un maillon essentiel entre les aspirations altruistes des organisations à […]

Découvrir la fiche métier
Fiche métier du Responsable de Finance Solidaire
Fiche métier du Responsable de Finance Solidaire

Au cœur du monde financier contemporain, le responsable de finance solidaire émerge comme une force motrice, fusionnant les impératifs financiers […]

Découvrir la fiche métier
'Fiche métier d'ingénieur RSE, responsable de la mise ne place de la stratégie sociétale des entreprises
Fiche métier de l’ingénieur RSE

La RSE, responsabilité sociétale des entreprises, est un enjeu majeur pour toutes les entreprises, quels que soient leur taille, leur […]

Découvrir la fiche métier
Fiche métier de designer développement durable (designer éco responsable)
Fiche métier designer développement durable

À l’heure actuelle, le monde prend conscience des problèmes environnementaux. Leur gestion induit la nécessité de réfléchir à notre consommation […]

Découvrir la fiche métier
Fiche métier Compliance officer, responsable de la conformité ou juriste en conformité
Fiche métier du compliance officer

Le compliance officer occupe une place centrale dans les entreprises modernes. La fonction de ce responsable de la conformité est […]

Découvrir la fiche métier