fbpx
Télécharger la brochure

    Loader

    #Metiersdavenir : ces domaines qui recrutent

    C’est une réalité, l’économie verte est un vivier de métiers divers et variés, qui aujourd’hui à le vent en poupe : on ne peut que s’en réjouir à l’ESI Business School ! On le sait, de nombreux métiers embauchent dans l’environnement, et les débouchés sont nombreux pour les étudiants qui souhaitent se tourner vers des métiers d’avenir, des métiers utiles et engagés sur le plan social mais aussi éthique.

    Mais quels sont les domaines qui recrutent le plus dans l’environnement ? Quel genre de métiers sont les plus demandeurs ? On vous propose un tour d’horizon de ces filières vertes, qui permettent de changer les choses à l’échelle de chacun.

    AdobeStock 255348506 Converti 1024x359 - #Metiersdavenir : ces domaines qui recrutent

     

    Le traitement de l’eau

    L’eau, indispensable, est un enjeu majeur de l’économie verte et du développement durable. Face aux enjeux climatiques de plus en plus visibles au quotidien, les communes françaises s’impliquent de manière responsable dans la gestion des eaux. C’est une thématique primordiale, qui préoccupe de nombreux acteurs : voilà pourquoi le marché de l’eau est une filière en plein changement, et en plein recrutement !

     

    À la recherche de nouveaux profils plus complets, le secteur de l’eau est un vivier de métiers qui se restructurent pour permettre cette transition verte. Les possibilités pour un jeune diplômé sont donc très motivantes.

     

    Il y a trois grands domaines d’action : la gestion de l’eau potable, la gestion des eaux usées, et le contrôle de la qualité de l’eau. Au sein de chacune de ces branches, des métiers clés en pleine mutation, recrutent. C’est le cas par exemple de l’Ingénieur traitement des eaux : un rôle indispensable pour garantir la qualité de l’eau potable, sa distribution et son accès ainsi que la préservation de la biodiversité.

     

    Dans les années à venir, le poste de Responsable d’une station d’épuration de l’eau sera aussi un rôle clé qui va être très recherché, notamment par les collectivités.

     

    Le traitement des déchets

    Grand challenge des années à venir, les déchets sont l’un des grands fléaux de nos modes de vie et de consommation à outrance. L’enjeu est véritable, à l’heure où l’on prédit qu’il y aura plus de plastiques que de poissons dans l’océan dans les vingt prochaines années.

     

    Valoriser, recycler, traiter : la question des déchets est primordiale, et intéresse de plus en plus d’entreprises, qui se spécialisent sur ce sujet. Des profils d’ingénieurs et de techniciens spécialisés sont très prisés, et cela n’est que le début !

     

    Dans le cercle de l’économie verte, le déchet devient une valeur à haut potentiel. Savoir le gérer et le valoriser va être un véritable plus pour les entreprises, les collectivités, etc. Des métiers d’avenir, qui impliquent de vraies connaissances techniques tout en favorisant des compétences opérationnelles. C’est le cas du technicien.ne du traitement des déchets : qui s’assure du bon déroulement de tout le processus de gestion des déchets.

     

    De l’agent de méthanisation : celui.elle qui gère les déchets biodégradables et qui les transforment en biogaz ou compost. Ou encore le conseiller.e en gestion des déchets, qui intervient au sein d’un entreprise pour l’aider à mettre en place des solutions concrètes qui permettent de valoriser ses déchets. Il.Elle peut travailler main dans la main avec le chargé.e de RSE d’une entreprise.

     

    AdobeStock 258810142 Converti 1024x321 - #Metiersdavenir : ces domaines qui recrutent

     

    Energies renouvelables et performance énergétique.

    Voilà un domaine de l’environnement qui est en plein essor, et qui recrute constamment de nouveaux profils. Et cela ne fera qu’augmenter dans les années futures.

     

    Si tout le monde connaît le domaine des énergies renouvelables, celui de la performance énergétique est relativement nouveau et donc moins bien connu. Il a pris une dimension importante dans le bâtiment notamment : isolation, utilisation des matériaux renouvelables, prise en compte des enjeux environnementaux dès la construction du projet, etc…

     

    Mais la performance énergétique ne s’arrête pas là : son but est plus large, puisqu’il s’agit de mettre en place, en entreprise par exemple des solutions qui s’inscrivent dans une logique d’autoconsommation ou d’énergie renouvelable. Les profils d’ingénieurs, de techniciens, d’informaticiens sont donc très recherchés – et encore maintenant assez rares. Un secteur en pleine croissance donc !

     

     

    Protection des espaces naturels.

    Voilà encore un autre domaine dans l’écologie qui est en plein dynamisme. De nombreux emplois verts dans le secteur de la protection et la gestion des espaces verts cherchent de nouveaux profils qualifiés ou non, ayant la volonté de travailler à la sauvegarde de l’environnement.

     

    Préserver, aménager et entretenir les habitats naturels, tels que les cours d’eau, les dunes, les plateaux, les forêts, etc… Mais aussi restaurer les écosystèmes, mettre en valeur les espaces naturels dans le respect des lois et règles environnementales. Faire connaître les sites naturels au grand public, analyser la faune et la flore, recenser les espèces, etc… les missions sont multiples, et sont ouvertes aux passionnés de nature. Des métiers verts ultras valorisants, qui ont du sens et une utilité au quotidien.

     

    Développement durable, écologie, préservation des écosystèmes, vous cherchez un métier qui fait sens et dans lequel vous pouvez vous épanouir tout en respectant vos convictions ? Formez vous aux métiers d’avenir dans l’économie verte et l’environnement grâce à nos différentes formations à L’ESI Business School. Il y a forcément une formule qui vous correspond : Cycle Grande Ecole, cycle Bachelor, cycle Mastère, cycle MBA, cursus en Alternance et Stage

    Plus d'articles…

    Eulalie, Chargée de Mission Développement Durable au sein de la Bpifrance

    Participez à notre JPO en ligne !

    Biodiversité : 2021 comme tournant pour éviter la 6e extinction