fbpx

6 décembre 2018

« Il n’y a pas d’âge pour enseigner : mon professeur d’économie à 21 ans »

Un parcours tout tracé ou une ambition d’enfant… Après une interview sur une relation émouvante entre élèves et professeur. On relève une utopie, cassant les modes classiques de l’éducation Française. Quel est le parcours du professeur plus jeune que ses élèves ?

 

 

Un défi à la hauteur de sa principale inspiration!

Une histoire débutant très tôt, une aspiration très présente grâce à la mère de Monsieur Azran, elle-même passionnée d’enseignement depuis petite. Cette admirable relation mère-fils est appuyée par une ambition commune et réalisée en symbiose.

 

Un modèle ce fût pour ce jeune professeur qui en seulement 1ère année de Master, enseigne l’économie Financière, à des élèves de Bachelor 3 de l’ESI Business School.

 

Passion ou Restriction?

Tout en s’inscrivant dans une excellence scolaire, Raphael eu la capacité d’aider ses camarades, avant d’évoluer comme professeur en école supérieure.

 

Mais son ambition ne s’arrête pas là… Les choix de carrières sont larges pour cet étudiant qui considère l’enseignement comme étant une source de plaisir et d’aboutissement. 

 

Quelques mots pertinents, afin de comprendre sa délimitation comme élève de la Sorbonne et Professeur dans une Business School : Passion ou restriction ? Sa réponse honorable est orientée par la passion prenant en compte une dimension de restriction temporelle.

 

Outre sa zone de confort, il a dû préparer l’entièreté du programme pour nous étudiants,  et consacrer moins de temps à sa formation initiale.

 

Un sens organisationnel inné permet cependant à ce jeune homme de combiner une vie de sportif et festive en conservant son samedi soir pour s’amuser et se détendre.

 

Une figure enseignante 4.0

Raphael Azran semble acquérir une réelle vocation depuis qu’il a commencé son travail à l’ESI Business School. Une première année dans le métier qui semble très bien commencer. Une classe à l’écoute qu’il qualifie comme « attachante ».

 

Son aisance algébrique hors norme lui définit un large champ d’opportunités. Mais il semble se dessiner un avenir dans l’enseignement.

 

Une relation professeur- élèves idéale, un travail horizontal, une leçon d’humilité relevé par ce message :

« Je pense avoir plus appris de mes élèves qu’ils n’ont appris de moi » R. Azran

 

Un défi à la hauteur de son ambition minime à coté de son inspiration..

Quels seront donc ses prochains défis ?

 

 

Ecrit par : Pauline Boussarsar, Damien Hodebar, Maurine Faurens et Yanice Bruno.

Plus

d'articles

26 janvier 2023

Dans le monde d’aujourd’hui, de nombreux consommateurs recherchent des vêtements à la fois fonctionnels et écologiques. Heureusement, il existe un […]

19 janvier 2023

Découvrez Damien Letailleur, étudiant en alternance à l’ESI Business School en 3ème année de Bachelor Management, Marketing et Développement Durable […]

3 janvier 2023

À une époque où tout est numérique, il peut être difficile d’imaginer une époque où l’internet n’existait pas. Mais comme […]

21 décembre 2022

C’est un début d’année mouvementé, pour les différentes associations de l’ESI Business School et de l’IA School ! Les campus ont […]

21 décembre 2022

Découvrez Lisa Lou Papandreou, étudiante à l’ESI Business School en Bachelor 3 à Lyon, en Management, Marketing et Développement Durable […]

20 décembre 2022

Dans le monde d’aujourd’hui, les menaces qui pèsent sur notre environnement sont plus évidentes que jamais. Du changement climatique à […]