fbpx
Télécharger la brochure

    Loader

    Responsable HSE, QHSE, QSE : les supers métiers du développement durable !

    Les métiers liés à la protection de l’environnement et à la sécurité vous intéressent ? À l’issue de votre formation en Master Green Social & Digital Business à l’ESI Business School, vous pouvez devenir responsable HSE, QHSE ou QSE. Mais que signifient ces différents sigles ? Et quelle différence notable y a-t-il entre ces différents jargons ?

     

     

    HSE, QSE, QHSE, des notions communes, mais distinctes

    Dans les termes HSE, QSE et QHSE, le SE se répète à chaque fois. Il s’agit de l’acronyme de Sécurité, Environnement. Ces différents termes sont donc relatifs aux enjeux de l’environnement et du développement durable.

     

    Bien qu’il s’agisse de notions communes, ces termes relatent des approches différentes avec les significations suivantes :

    • HSE : Hygiène, Sécurité, Environnement
    • QSE : Qualité, Sécurité, Environnement
    • QHSE : Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement.

     

     

    HSE et QSE : quelle différence ?

    La HSE ou Hygiène, Sécurité, Environnement désigne un type de management qui a pour objectif la maîtrise des risques se portant sur l’hygiène, la sécurité et l’environnement des travailleurs. Les actions mises en place permettent donc de limiter et de contrôler tous les risques notables s’articulant autour de ces axes principaux. Ceci concerne en gros l’ensemble du personnel, les clients, les partenaires, les collaborateurs ainsi que toute autre personne rattachée de près ou de loin aux activités de l’entreprise.

     

    La QSE ou Qualité, Sécurité Environnement étudie également la gestion des risques, mais en ajoutant une dimension de performance globale aux méthodes de gestion du responsable HSE. En effet, la qualité est davantage priorisée au profit de l’Hygiène global.

     

    La normalisation HSE et QSE

    La première différence notable entre ces deux jargons concernant la normalisation de ces deux corps de métier. La HSE s’appuie en grande partie sur d’anciennes normes précises. Elle soutient donc des règles spécifiques que toute entreprise doit suivre minutieusement en vue de contrôler les risques relatifs à l’environnement professionnel.

     

    On peut notamment faire allusion à l’ISO 14001 relative aux enjeux environnementaux, l’ISO 45001 relative à l’Hygiène et la Sécurité et l’OHSAS 18001, une norme britannique en matière de sécurité au travail. La QSE reprend ces différentes normalisations, mais tient également en compte de l’ISO 9001, une norme qui précise la démarche qualité sur le lieu du travail.

     

    Une approche et des impacts différents

    Outre la normalisation, la HSE et la QSE adopte aussi une approche très différente en matière de gestion de risques et de politique de développement durable. Un management HSE met en place des processus d’analyse de risques essentiellement jugés sur les règlements et les normes.

     

    Un management QSE par contre ne se contente pas des règles précises des normes, bien qu’il les utilise en référence. Ses actions sont plutôt axées vers une approche plus performante où l’attente peut largement dépasser les besoins. Ainsi, un responsable QSE ne se limite pas aux contraintes réglementaires, il recherche en permanence l’assurance qualité.

     

    Développer l’aptitude au besoin

    Dans un sens où les besoins d’une entreprise évoluent constamment au fil du temps, une approche QSE est de plus en plus adaptée au contexte actuel du développement durable. Loin de se définir comme une action réglementaire/éthique, elle souligne l’aptitude au besoin, un besoin flexible en fonction de nombreux paramètres changeants.

     

    Vue de cet angle, la QSE englobe les dimensions de l’HSE, bien que ces deux jargons restent à la base des compétences transversales étudiées chez l’ESI Business School.

     

     

    Qu’en est-il de la QHSE ?

    La QHSE ou Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement découle de l’association des politiques de QSE et de HSE. Ainsi, les objectifs fixés par un responsable QHSE tiennent en même temps en compte des spécificités de ces deux domaines rattachés à l’environnement.

     

    La QHSE veille à la sécurité et à l’environnement des travailleurs et des différentes structures rattachées à l’entreprise tout en respectant les normes et les réglementations de l’assurance qualité et des questions liées à l’hygiène. Elle fait donc le point sur les risques professionnels relatifs à la santé et à la sécurité des employés, les maladies professionnelles, les éventuels troubles psychologiques et les accidents de travail. Notons également qu’en fonction de la sphère considérée, ces risques peuvent prendre des dimensions différentes.

     

     

    HSE, QSE, QHSE, des métiers accessibles grâce à l’ESI

    HSE, QSE ou QHSE, ces différents métiers qui s’articulent autour de la gestion des risques liés à la sécurité et à l’environnement professionnel sont accessibles grâce aux parcours proposés chez l’ESI Business School. En effet, chaque étudiant en M2 du Mastère Green Social & Digital Business peut accéder aux spécialisations du Management RSE et Gestion durable ou du QHSE et énergies renouvelables.

     

    Chez l’ESI, nous avançons ensemble avec nos étudiants dans un monde Green où chaque acteur au sein de l’entreprise est conscient des enjeux que peut avoir le développement durable sur la vie professionnelle des travailleurs. Nos étudiants peuvent en témoigner.

    Plus d'articles…

    Une expérience unique : le 4L Trophy !

    RSE : comment l’intégrer au sein d’une entreprise ?

    Le festival de Cannes se mobilise pour l’environnement !