fbpx
Télécharger la brochure

    Loader

    Bienvenue dans l’ère du Green Business

    Face aux enjeux de la planète qui nous guettent, une petite mise au vert était nécessaire au sein de chaque entreprise. Ce virage vert dans l’industrie est une réalité, que l’on nomme Green Business : comment penser de nouvelles formes de production, de consommations, de management, en vue d’une économie plus durable et respectueuse de l’environnement.

    Un challenge de taille, dans lequel se lance de plus en plus de structures, petites ou grandes, avec notamment le développement de la RSE dans toutes les entreprises. Un challenge porté par une nouvelle génération de dirigeants, d’entrepreneurs, d’acteurs, de collaborateurs que nous formons à l’ESI Business School, grâce à notre programme Grande Ecole.

     

    AdobeStock 208531121 1024x341 - Bienvenue dans l’ère du Green Business

     

    Si la liste des domaines impactés par le Green Business s’agrandit de jour en jour – on peut citer quelques exemples comme le tourisme (vert), le transport (vert), les énergies renouvelables, ou encore la construction et la rénovation – comment se traduit concrètement ce Green Business au sein des entreprises ? Voici les grandes tendances à connaître.

     

    Un business modèle qui s’appuie sur l’économie circulaire

    Il s’agit d’un projet ambitieux : réinventer totalement le modèle économique d’une entreprise en repensant chaque poste de dépense sous un angle écologique, en prônant l’économie de la fonctionnalité, l’économie circulaire.

     

    L’enjeu ? Rentabiliser sa production. Par exemple, repenser sa chaîne de production, en luttant contre l’obsolescence programmée. Permettre la réparabilité de chaque élément. Réutiliser les ressources le plus de fois possible. C’est un changement global, qui passe par tous les secteurs de l’entreprise : production, consommation, commercialisation etc.

     

    Un vrai défi vert !

     

    Engager ses salariés dans la RSE

    Il n’a rien de tel pour faire bouger les choses dans une entreprise, que d’impliquer les premiers intéressés : les salariés !

     

    C’est notamment le rôle du Chargé de mission RSE, qui sensibilise ses collègues à la RSE et engage son entreprise dans le développement durable au quotidien. On constate que les jeunes sont de plus en plus sensibilisés à ces questions, et sont attirés par les entreprises qui sont investies dans ces sujets.

     

    C’est aussi prouvé : lorsque les salariés sont engagés, la stratégie RSE de l’entreprise est plus efficace, et ce à tous les niveaux (réduction financière et en matière environnementale ).

     

    L’Utilisation des nouvelles technologies à bon escient

    Avec le boom du Big Data et de l’Intelligence Artificielle, des dizaines de nouvelles solutions émergent chaque jour.

     

    Quand on sait que la supply chain est en pleine révolution technologique, il est temps de penser à un modèle green ! Aux entreprises d’utiliser les bons algorithmes en fonction de leur besoin, et leur activité. Ainsi, des solutions High Tech existent pour la gestion des stocks, la gestion des livraisons, la gestion des demandes clients etc… Dans le but de réduire les consommations énergétiques, les émissions CO2, les emballages, et tout gaspillage inutile.

     

    Misez sur la Blue Economy

    Comment limiter l’impact de l’activité des industries sur l’Océan ? C’est l’un des sujets brûlants de l’actuelle COP25, qui se déroule à Madrid jusqu’au 13 décembre prochain.

     

    L’importance des océans dans le changement climatique n’est plus à prouver, et les entreprises en prennent enfin la mesure. Pêche, transport maritime, tourisme, énergie offshore… ces activités se remettent enfin en question en cherchant des solutions pour préserver la mer, qui apporte aussi de nouvelles opportunités et de nouveaux business !

     

    Des infrastructures moins gourmandes en énergie

    C’est un vrai enjeu pour les entreprises, de créer des infrastructures plus économiques, qui consomment moins.

     

    En effet, comment une entreprise peut penser développement durable et économie plus verte, dans une structure qui ne l’est pas ? Il y a donc un marché immense pour penser et construire des structures durables, respectueuses des enjeux environnementaux. Certains grands groupes ont déjà commencé une révolution verte en développant des technologies énergétiques décarbonées. Un domaine encore une fois en plein boom !

    Plus d'articles…

    Eulalie, Chargée de Mission Développement Durable au sein de la Bpifrance

    Participez à notre JPO en ligne !

    Biodiversité : 2021 comme tournant pour éviter la 6e extinction