fbpx
Télécharger la brochure

    Loader

    Le Vide Dressing du BDD !

    Le Bureau du Développement Durable du Groupe GEMA a organisé, le samedi 26 juin, un Vide Dressing pour contrer le début des soldes ! L’événement idéal pour se faire plaisir tout en faisant un geste pour la planète.

     

    Le saviez-vous ? Chaque année, ce sont 100 milliards d’habits qui sont achetés pendant les différentes périodes des soldes. Pourtant, 400 milliards de vêtements sont jetés sur cette même période ! Les soldes consomment énormément de ressources & d’énergie et génèrent de nombreux déchets physiques : pancartes, affiches, étiquettes, sacs plastiques/papiers, gommettes, etc.

     

    Plus généralement, la fast-fashion génère chaque année plus de 2% des émissions de gaz à effet de serre mondiales, soit 1.2 milliards de gaz à effet de serre produit ! Alors que l’impact environnemental des soldes n’est pas négligeable, les marques continuent de nous faire croire que cette période est propice au déstockage, alors qu’en réalité, il s’agit davantage d’une période de forts bénéfices pour elles.

     

    Réparer, réutiliser, revendre, donner ou acheter d’occasion sont autant de façons de limiter son empreinte sur l’environnement tout en se faisant plaisir. C’est pour favoriser ces démarches que le BDD de l’école a organisé son tout premier Vide Dressing ! Il s’est tenu le samedi 26 juin de 10h à 17h, sur notre campus de Boulogne. Tout était prévu pour que les visiteurs passent un bon moment : portants remplis de vêtements, musique, gâteaux et coin café !

     

    Coin cafe vide dressing 1024x575 - Le Vide Dressing du BDD !

     

    Tous les invendus du Vide Dressing seront redistribués à l’association ADSF, engagée pour la santé des femmes. Le BDD avait déjà fait un don de produits d’hygiène et de vêtements à l’association en Mars 2021, à l’occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes.

     

     

    Les conseils du BDD pour une mode plus responsable :

    Favoriser les vêtements en coton BIO 

    Le coton BIO consomme en effet beaucoup moins d’eau que les autres types de coton. Il est à privilégier au même titre que d’autres fibres textiles comme le lin ou le chanvre. Voici quelques marques écoresponsables que vous pouvez tester : Veja, Loom, Ekyog, Poeple, Tree, Leax, Thought, etc.

     

    Acheter des vêtements d’occasion

    Cette pratique comporte deux principaux avantages. Cela permet dans un premier temps de ne pas encourager la surproduction de vêtements et donc de limiter l’impact environnemental de son achat. Aussi, cela permet de se faire plaisir sans se ruiner : il est possible d’acheter pour quelques euros ce qui coûterait plus de 100 euros neuf ! Des vêtements à peine portés et au goût du jour se retrouvent sur des plateformes telles que Vinted, LeBonCoin, Vestiaire Collectif, Once Again, Vide Dressing, sans oublier les friperies !

     

    Ne pas jeter ses vêtements 

    Don, recyclage, troc… les solutions sont multiples ! On les revend via les canaux cités précédemment, on les donne à des associations comme Emmaüs, le Secours Populaire ou la Croix Rouge. On peut également les déposer à un point d’apport volontaire. Ils serviront alors à fabriquer d’autres produits comme des isolants pour les bâtiments ! Qui l’eut cru ?

     

    Faire attention à l’entretien

    L’entretien quotidien de vos vêtements génèrent également de la pollution. Laver à 30 ou 40°C permet de faire des économies d’énergie. Optez également pour des produits avec l’écolabel afin d’éviter les lessives et les adoucissants fortement parfumés. Enfin, évitez le nettoyage à sec, très polluant, et, si possible, séchez votre linge à l’air libre !

     

    Opter pour l’upcycling 

    L’Upclycling, ou « surcyclage » en français, consiste à recycler un vêtement en l’améliorant. Là encore, on allonge sa durée de vie en lui procurant un second souffle : transformer un jean troué en short, teindre un tee-shirt délavé d’une autre couleur… C’est aussi l’occasion de laisser libre court à son imagination et de créer des pièces 100% personnalisées !

     

    Pour se document davantage sur la mode responsable, voici quelques recommandations :

    • « The True Cost« , film documentaire d’Andrew Morgan, Lauréat pour the Environmental Media Award
    • Le Podcast « Fast-Fashion ou Cotion Bio, peut-on s’habiller sans polluer ?«  par Delphine Saltel
    • Pour les lecteurs, nous conseillons « How to break up with fast fashion« , un livre qui vous aidera à changer vos habitudes pour de bon, sans vous faire culpabiliser !
    • Enfin, côté réseaux sociaux, voici 5 comptes Instagram à suivre pour s’instruire sur la mode responsable : celui de Zoé Hotuqui (@zoehtq), de Rubi Pigeon (@rubipigeon), de Safya (@blackmarrocan), de Tess Ryfa (@rosabonheur), de Maoui (@maoui2saintdenis), sans oublier celui du BDD du Groupe GEMA (@BDD_Gema) !

     

    Plus d'articles…

    Une expérience unique : le 4L Trophy !

    RSE : comment l’intégrer au sein d’une entreprise ?

    Le festival de Cannes se mobilise pour l’environnement !