Télécharger la brochure

"Nous, acteurs de la solidarité..."

Le 24 avril 2018 s’est tenue une conférence sur le site des Grands Voisins. Cette rencontre marquait la rentrée de L’Université Populaire Libre et Solidaire. Après la présentation du programme de l’année 2018, l’équipe des petits voisins – l’école créée par l’association- proposait une rencontre/débat afin de communiquer et d’échanger autour de cette initiative.

 

L’espace collaboratif des Grands Voisins opère sur différents fronts.

 

Le site, véritable village urbain, se caractérise par sa nature transitoire. Il représente la réponse de l’organisation aux problématiques sociales contemporaines au sein d’une ville-monde: précarité, pauvreté, difficulté d’insertion…

 

Cette solution réside principalement dans la cohabitation et la création d’une réelle communauté, ou riverains, travailleurs, personnes fragiles hébergées et bénévoles vivent ensemble. Ce centre d’impulsion, anciennement l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul, fut confié par l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris à l’association Aurore, spécialisée dans l’hébergement d’urgence et l’accueil de personnes vulnérables.

 

Après la présentation de l’Université Populaire des Grands Voisins, les intervenants ont abordé le programme des mois à venir. Une problématique s’est ajoutée à celle de la précarité de l’hébergement des personnes en situation précaire: l’urgence éducative.

 

Un dispositif a donc été mis en place par les bénévoles afin de contrer les disparités économiques et sociales qui augmentent de manière exponentielle. Celles-ci sont en corrélation avec l’accès à l’éducation. En France, 3 000 000 d’enfants vivent sous le seuil de pauvreté et 100 000 n’ont pas accès à l’école. Ils subissent, pour diverses raisons, une exclusion institutionnelle et sociale, et n’ont pas accès aux loisirs.

 

19944468 270186333387422 6156059779308355411 o 300x191 - "Nous, acteurs de la solidarité..."

L’ÉCOLE DES PETITS VOISINS…

L’école des Petits Voisins répond donc à un impératif: offrir à ces enfants un cadre propice à leur développement personnel et intellectuel.

Le projet a été lancé de manière spontanée grâce à l’engagement des bénévoles. Ce programme expérimental s’efforce de saisir toute la palette possible de la création humaine à travers des ateliers artistiques et artisanaux. Il s’articule autour de 34 ateliers (photographie, peinture, céramique..), et vise à l’éveil des sens et de la curiosité, tout en s’attelant à une transmission «académique» en abordant des thématiques telles que le français, l’histoire, les mathématiques, etc.

 

Le projet était en évolution perpétuelle afin de s’aligner aux besoins des enfants durant ce moment transitoire. Il se concentrait sur deux axes principaux: la connaissance de soi et de son environnement, le but étant de favoriser l’émulation intellectuelle et l’adaptation individuelle de ces enfants au sein d’un groupe.

 

Les bénévoles ont constaté un enthousiasme général de la part des enfants. Dès le premier jour, les « Petits Voisins » demandaient des devoirs, et leur appétence pour l’éducation était palpable. Les parents ont vite accordé leur confiance à l’équipe pédagogique et la majorité de ces enfants sont maintenant scolarisés.

 

 

ecole - "Nous, acteurs de la solidarité..."

L’École des Petits Voisins

 

Plusieurs associations se sont impliquées dans l’école des Petits Voisins: Les Petits Débrouillards, Aurore, ou encore la Ressourcerie. Leur synergie a permis de mener à bien le projet. Les bénévoles ont donné de leur temps pour assurer les travaux, et ont fourni le matériel nécessaire.

L’école des Petits Voisins se clôturera fin mai. Cette initiative a amené de nombreuses questions : ce programme est il reproductible? Comment faire pour intégrer la culture au social de manière plus efficace?

 

D’autres problématiques ont été abordées. En effet, de nombreuses associations voient leur moyens diminuer considérablement, ce qui a un impact direct sur la concrétisation de leurs actions. Les budgets accordés aux associations sont en baisse, ce qui créé une incertitude face au relogement (44 euros journaliers par personnes sont nécessaires à la prise en charge dans un centre d’hébergement d’urgence). L’accompagnement des personnes en situation précaire est compromis.

 

equipe e1526998793742 - "Nous, acteurs de la solidarité..."

L’équipe de l’École des Petits Voisins

 

 

UNE OUVERTURE SUR L’ÉGALITÉ DES CHANCES…

Compromis sans être proscrit. En effet, cette initiative tend vers un renouveau: une ouverture sur l’égalité des chances prônée par l’éducation et la découverte de soi. De nouvelles chances de s’intégrer dans notre Société en s’armant de savoir et de techniques.

Cette initiative a permis le lancement du groupe de recherche/actions « Accès culture Savoirs ». Afin de permettre aux adultes en situation irrégulière de se familiariser avec la langue française et les accompagner dans les tâches administratives.

C’est dans cette dynamique fraternelle que l’événement s’est clôturé autour d’un repas à prix libre organisé par les résidents. Nous avons pu échanger avec l’équipe de l’Université populaire, qui nous a ouvert les voies du milieu associatif.

 

Article crée par 2 étudiantes de Bachelor 3 à l’ESI Business School : Inès Haddad et Naima Mahdoune.

Plus d'articles…

La solution écologique des entreprises : l’économie circulaire

Après le mouvement des gilets jaunes, le « gilet vert » !

L’appel de 500 personnalités pour un “lundi vert”, sans viande ni poisson en 2019