Télécharger la brochure
Loader

VEJA, les baskets qui respectent l’environnement

Quel est le point commun entre les pieds d’Emma Watson, d’Emmanuel Macron et de Marion Cotillard ? Ils ont tous porté des baskets de la marque Veja. Crée en 2005 par deux français, Sébastien Kopp et François-Ghislain Morillion, la marque orientée développement durable enregistre aujourd’hui un chiffre d’affaire de 20 millions d’euros.

veja 2 - VEJA, les baskets qui respectent l’environnement

 

Du monde de la banque à la mode

Sébastien Kopp et François-Ghislain Morillion travaillaient dans le monde de la finance et de l’économie. Après avoir travaillé pour des grands groupes du CAC 40 dans des projets liés au développement durable dans de nombreux pays du monde comme la Chine, le Pérou, la Bolivie ou encore le Brésil, ils se sont rendu compte que le développement durable était finalement un peu “accessoire” pour ces entreprises. Ils ont donc décidé de montrer à travers une paire de basket, produit de notre génération, qu’un autre monde était possible, avec une justice économique plus grande et un meilleur équilibre environnemental.

 

« Nous avons vécu une époque où le capitalisme “buggait” beaucoup. Nous ne sommes ni des décroissants ni des alter. Au lieu de râler, nous montrons que c’est possible de faire autrement. Nous sommes trop petits pour embêter nos concurrents mais assez grands pour les influencer » – Sébastien Kopp.

 

Comment Veja se différencie de concurrents ultra-puissants sur un marché qui explose

Veja se distingue de ses concurrents par les conditions d’extraction de ses matières premières. Le coton provient du nord-est brésilien d’une coopérative de petits producteurs de coton biologique. L’agriculture n’utilise ni pesticide, ni engrais de synthèse. Le caoutchouc, lui est extrait par une coopérative de “seringueiros”, des saigneurs d’hévéas, dans la forêt amazonienne. Ce processus permet de lutter contre la déforestation en valorisant la forêt économiquement. La marque soigne le volet social en respectant les règles de l’Organisation Internationale du Travail. L’écart de salaires entre les 80 salariés va de 1 à 6.

 

coton - VEJA, les baskets qui respectent l’environnement

 

 

Vous ne voyez pas de publicité à la télévision ? C’est normal. Afin de garder des prix comparables à leurs concurrents, Veja ne consacre aucun budget à la publicité ou au marketing, quand on sait que parfois ce poste représente plus de la moitié des dépenses d’une entreprise. Les ressources sont donc allouées uniquement à la chaîne de production.

 

La marque, reconnue pour ses efforts en matière de respect de l’environnement et pour ses chaussures végan commercialise aussi des modèles à base de cuir, il reste toutefois moins polluant que celui des concurrents car n’utilise pas de métaux lourds comme le chrome. Veja a même proposé une gamme de baskets à partir de cuir de poissons. Une limite est aussi pointée du doigt par les cofondateurs, celle des lacets qui sont fabriqués avec du coton non issu de la culture biologique faute de quantités suffisantes et de qualité.

 

 

Écrit par Jeanne Duveau et Kevin Nanor, étudiants en Master Développement Durable à l’ESI Business School

Plus d'articles…

Comment réduire ses déchets ? #GreenChallenge

3 applis à découvrir : FrigoMagic, PlanteNet et Maydee #GreenSocial&Digital

Comment développer son réseau ? #TutosCarrières