30 avril 2021

Vers une publicité plus responsable ?

En juillet 2020, Jean Castex a annoncé vouloir réguler la publicité pour les produits les plus polluants. Certaines marchandises pourraient donc être interdites de publicité, pour “impératif écologique”. Si ce débat n’est pas nouveau, il a été porté et réaffirmé lors de la Convention Citoyenne pour le Climat, et reste toujours plus d’actualité notamment pour les députés du groupe EDS – Ecologie Démocratie Solidarité, qui ont déposé une proposition de loi dans ce sens. La pub comme levier de la transition écologique et pour une nouvelle sobriété ? Pas si simple !

La pub et le rôle du consommateur

Selon une récente étude, chaque individu est soumis à des stimuli commerciaux chaque jour : entre mille deux cents et deux mille deux cents ! Pas de doute, la publicité est omniprésente, et nous donne tous les jours envie de consommer quelque chose. De plus, la publicité ne se contente pas de nous vendre seulement un produit, mais avec lui une façon de vivre, d’être, de penser. On pense aux slogans des pubs pour les boissons énergisantes, pour le café, ou encore pour les voitures : on devient meilleur, plus fort, plus sage, plus altruiste, etc. La publicité joue donc un véritable rôle sur nos comportements. Et la planète dans tout ça ? Obsolescence programmée, surconsommation, pollutions et déchets en masse, la publicité participe à une certaine forme de frénésie d’achats. Voilà pourquoi plusieurs rapports pour encadrer la publicité ont été publiés cette année : en mai, le rapport Big Corpo soutenu par Les Amis de la Terre, Communication Sans Frontières et Résistance à l’Agression Publicitaire. Un juin, un rapport porté par Greenpeace et Réseau Action Climat qui réclament une « Loi Évin Climat » pour la pub, et bien sûr, les propositions relayées par la Convention Citoyenne pour le Climat. De quoi faire réfléchir les parlementaires.

Le greenwashing dans la pub

La conscience écologique gagne tous les jours du terrain, et s’est même accélérée avec la pandémie de Covid-19. Si les habitudes ont changé pendant le confinement, elles n’ont malheureusement pas perduré pour tous. Dans le milieu de la publicité, le greenwashing fait partie des dérives actuelles : de nombreuses marques se donnent effectivement une image de responsabilité écologique trompeuse, et verdissent leur image dans des spots de pubs bien rôdés. Une pratique qui fait bondir les ONG, associations et défenseurs d’un changement de mode de consommation général. À l’image des SUV qui se décrivent comme des voitures “citadines”, ou encore des énergies fossiles qui s’inventent énergies du futur.

Vers un changement de mode de vie

La publicité à son rôle à jouer dans un monde plus vert, et pour accélérer la fameuse transition écologique. Si les constructeurs et distributeurs doivent impérativement changer en amont pour proposer des produits plus durables, plus respectueux de l’environnement, ou encore lutter directement contre l’obsolescence programmée de leurs objets, les publicitaires ont eux aussi un rôle à jouer sur l’imaginaire collectif. Il est temps d’inventer de nouveaux récits, de nouvelles images à donner aux ménages et aux consommateurs, en intégrant des responsabilités sociales et environnementales.

En avril 2021, l’Assemblée Nationale a étudié un projet dans le cadre de la Loi Climat, dans le but de cesser la promotion de produits polluants et nocifs pour la Planète au profit de biens et de services écoresponsables. Le durcissement des contrôles et des sanctions au profil de la lutte contre le greenwashing a été très largement approuvé. Les allégations trompeuses seront soumises au Code de la Consommation et les marques concernées s’exposent à une amende équivalente à 80% du budget de la campagne publicitaire accompagnée de l’obligation de communiquer sur la sanction.

L’engagement de tous les acteurs de notre société est important, il est donc temps que les publicitaires nous montrent leur volonté de défendre l’humain et la planète avant tout !

Plus

d'articles

19 avril 2024

Alors que les transports aériens sont régulièrement pointés du doigt pour leurs émissions de CO², les croisières de tourisme sont-elles […]

17 avril 2024

Retrouvez l’interview de Mallaury de Beja, étudiante en Mastère 2 Management et Développement Durable à l’ESI Business School en E-learning. […]

2 avril 2024

Depuis des décennies, de nombreux pays à travers le monde adoptent le changement d’heure deux fois par an dans le […]

2 avril 2024

Retrouvez l’interview de Lilou en Mastère 1 Management et Développement Durable à l’ESI Business School sur le campus de Paris. […]

18 mars 2024

Retrouvez l’interview de Christophe Bongars intervenant et formateur en RSE et Métiers de l’Environnement à l’ESI Business School sur le […]

14 mars 2024

Etretat, une commune située sur la côte normande en France, est connue pour ses falaises blanches spectaculaires qui attirent chaque […]