Télécharger la brochure
Loader

Viande végétale, lait végétal : le boom des substituts végétaux

C’est l’une des bêtes noires de l’écologie : l’élevage industriel, l’un des secteurs les plus polluants au monde. Pesticides, antibiotiques, rejets de gaz à effet de serre, les chiffres de l’élevage intensif font froid dans le dos ! Et si la solution se trouvait du côté des substituts végétaux ?

 

Depuis quelques années, le discours change cependant et prône une réduction de la consommation de viande, et de produits issus de l’élevage. Pas facile à faire lorsqu’on mange de la viande tous les jours, voir à chaque repas ! Et pourtant, c’est une urgence de plus à prendre en compte dans notre démarche durable et écologique, et de plus en plus de personnes deviennent végétariens, flexitarien ou encore vegan. Et si la solution se trouvait du côté des substituts végétaux ? C’est le pari gagnant de nombreuses starts-up qui misent sur les alternatives végétales aux produits issus de l’élevage. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le créneau est en pleine expansion ! Assez pour que les grandes enseignes agro-alimentaire s’y intéressent et investissent elles aussi. Un signe positif dans la lutte contre le réchauffement climatique, et aussi vers une alimentation plus équilibrée.

 

Substituts végétaux : comment ça marche ?

Si le terme est paradoxal, la viande végétale essaye de se rapprocher le plus possible de la viande animale dans son goût, dans sa texture, dans son aspect visuel ou encore dans ses propriétés. Ainsi, pas de carences possibles en consommant de la viande végétale : on ne perd pas les propriétés énergétiques d’un steak en choisissant l’option steak végétal. La viande végétale est conçue pour apporter tous les besoins nécessaires en terme de calories et d’énergie à celui qui la consomme. Pour ce faire, la viande végétale est composée de protéines issues par exemple de céréales (blé, quinoa…), de légumineuses (pois-chiche, lentilles, pois, etc…) ou encore de carottes, de pommes de terre ou de soja.

 

AdobeStock 162044421 copie e1582293828315 - Viande végétale, lait végétal : le boom des substituts végétaux

 

Un autre domaine ou le substitut végétal est en plein boom, concerne le lait. Depuis plusieurs années, le lait de vache est de moins en moins consommé et remplacé dans les foyers par un lait végétal de type, avoine, amande, soja, riz, épeautre, etc… Les possibilités sont nombreuses ! Plusieurs raisons existent à cela : les problèmes d’allergies liées au lait de vache (plus de 40% des français seraient intolérant au lactose), mais aussi une très mauvaise image de la filière avec nombreux scandales notamment sur l’élevage et le traitement des bêtes. Les laits végétaux ont donc le vent en poupe.

 

Substituts végétaux : une démarche écologique

Si la demande en viande végétale et en produits de substitutions comme le lait végétal est de plus en plus forte, c’est bien parce que l’écologie devient une question importante dans les foyers. En effet, la conscience écologique est de plus en plus forte partout dans le monde, en témoigne les rassemblements pour lutter contre le réchauffement climatique, ou les marches pour le climat. En 2020, le monde sait qu’il doit changer sa façon de consommer, et apprendre à vivre plus sobrement. Le gaspillage alimentaire ou encore la consommation de viande à outrance doivent cesser rapidement. Et cela passe par la responsabilité de chacun, en tant que consommateur conscient de ce qu’il achète, de quelles marques qu’il privilégie ou encore d’où et comment sont faits les produits qu’il consomme. Nous avons tous à notre échelle un rôle à jouer, et notre panier de course est un levier très important pour faire changer les choses.

 

« Consommer de la viande végétale, ou encore du lait végétal fait donc partie d’une démarche de conscience écologique, durable et vertueuse. »

 

Mais les substituts végétaux sont aussi importants pour la santé et l’hygiène de vie. En effet, une consommation excessive de viande apporte de nombreux problèmes médicaux, et les viandes végétales sont bien moins nocives au quotidien. Comme nous devenons plus sédentaires, nos apports en protéines animales n’ont plus besoin d’être aussi important. La filière laitière est quant à elle aussi victime de ses scandales sanitaires : antibiotiques dans le lait, qui provoquent allergies ou intolérances, autant d’arguments qui dissuadent de plus en plus de consommateurs.

Et enfin, ces nouveaux modes de consommation de substituts végétaux sont aussi une volonté de manger mieux : comme les flexitariens qui ne suppriment pas la viande de leur alimentation, mais qui privilégient une fois de temps en temps une très bonne pièce de viande, qu’ils ont pu tracer en circuit court.

 

Substituts végétaux : un marché colossal.

D’après une étude Market and Markets, le marché de la viande végétale s’élève actuellement à 5,17 milliards de dollars. Le marché des substituts laitiers pourrait atteindre quant à lui 39 milliards de dollars à l’horizon 2025 ! Des chiffres impressionnants qui montrent bien que ce n’est pas juste une lubie !

 

AdobeStock 303664945 Editorial Use Only 1 e1582293367140 - Viande végétale, lait végétal : le boom des substituts végétaux

Beyond Meat, start-up lancé en 2009 par Seth Goldman, et pionnière du secteur, a annoncé une croissance de 140% en 2019, avec 210 millions de dollars de vente sur l’année. L’entreprise se lance en 2020 dans la production de steaks et saucisses végétales en Europe. Sa valeur en Bourse a été multiplié par cinq.Coté concurrent direct, Impossible Food, soutenue activement par Bill Gates, a réalisé une levée de fonds de plus de 300 millions de dollars, et compte proposer un “Whooper” végétarien dans tous les Burger King des Etats-Unis.

 

Tournée vers le développement durable, l’écologie et la RSE, l’école green et sociale ESI Business School forme les entrepreneurs, chefs et techniciens de demain. Consultez nos formations doubles compétences en Management et Développement Durable, et trouvez votre voie.

Plus d'articles…

Etre prof pendant le confinement, ça donne quoi ? – #1 Marie Hébras

Coronavirus : quand le confinement apporte un répit à la planète.

(Re)vivez la Remise des Diplômes de l’ESI Business School – Promo 2019