fbpx

7 février 2022

Journée Mondiale sans téléphone portable

Dans un monde où la technologie est omniprésente et où le nombre de téléphones portables augmente de façon exponentielle, se déconnecter est un véritable défi. Mais certaines personnes y parviennent.

Le 6 février, c’est l’occasion de ranger son smartphone pendant 24 heures et de se concentrer sur des choses plus importantes, comme les relations avec les membres de la famille ou les amis, la lecture ou le fait de prendre du temps pour soi.

À l’heure de l’hyperconnexion, où nous sommes toujours connectés à nos smartphones, la Journée mondiale sans téléphone apparaît comme un bon moyen de réfléchir à notre relation avec les technologies numériques.

 

Réfléchir à votre relation avec les technologies numériques

Voici quelques questions que vous pouvez vous poser : vous sentez-vous stressé par le manque de connexion ? Vous sentez-vous anxieux ou stressé si vous ne pouvez pas consulter votre smartphone ? Ressentez-vous le syndrome de la vibration fantôme ? Il s’agit de l’impression que votre smartphone vibre alors qu’il ne vibre pas. Dormez-vous avec votre smartphone à côté de votre lit ?

 

Les effets négatifs du smartphone sur votre santé

Ces dernières années, des études ont montré que l’utilisation des smartphones n’est pas sans conséquences sur notre santé. Avec l’avènement du smartphone et de son petit écran, nous avons tendance à être moins vigilants quant à l’exposition prolongée à un écran. Malheureusement, les risques existent.

Les smartphones sont des outils très puissants et efficaces dans notre vie quotidienne. Ils nous aident à rester connectés aux autres, à nous informer, à nous organiser et à nous divertir. Mais comme tout autre appareil électronique, ils ont aussi leurs inconvénients.

Si l’utilisation excessive des téléphones portables est néfaste pour la santé, pas de panique ! Il suffit de contrôler sa consommation en adoptant de bonnes habitudes.

Les utilisateurs de smartphones ressentent plus fréquemment que les autres la fatigue oculaire. Également appelée fatigue numérique, elle se caractérise par l’apparition de certains symptômes comme la sécheresse oculaire, les maux de tête, le flou ou encore les douleurs dans le cou et les épaules. Les causes sont diverses.

L’utilisation d’un smartphone nécessite plusieurs adaptations de la part de nos yeux. Nous devons nous concentrer plus souvent et plus longtemps sur des écrans plus petits. Ces différents efforts augmentent la fatigue visuelle, surtout si nous devons lire de petits textes pendant longtemps. Sur un écran classique, nous nous recentrons environ 15 fois par minute et sur un écran de smartphone, c’est plus de 30 fois ! Il faut noter que ces ajustements sont encore plus fréquents lorsqu’on utilise des tablettes ou des ordinateurs portables. Or, les écrans des téléphones portables sont souvent plus petits que ceux des ordinateurs ou des tablettes.

Lorsque nous concentrons nos yeux sur un écran, ils ne clignent pas aussi souvent que d’habitude. Cela entraîne l’apparition d’yeux secs et de sensations de démangeaisons. De plus, lorsque vous utilisez votre smartphone de près et dans des pièces mal éclairées, vos yeux ont tendance à se contracter pour s’adapter au manque de lumière. Ce phénomène est appelé réflexe pupillaire. Avec le temps, cela peut entraîner des problèmes oculaires tels que la myopie ou la presbytie précoce.

 

Pourquoi sauter le pas et participer à cette journée ?

La journée sans téléphone est l’occasion de se souvenir de ce qu’était la vie avant d’être constamment connecté, quand il fallait appeler ses amis sur le téléphone fixe pour les voir ou même, directement aller les voir ! Une bonne façon de se souvenir de ce qu’était la vie avant l’avènement du téléphone portable.

La journée sans téléphone est aussi l’occasion de mesurer votre dépendance à votre smartphone. En effet, en sortant constamment son téléphone portable, il est très difficile de prendre du recul par rapport à son utilisation excessive. Ainsi, cette journée sans smartphone peut vous donner l’occasion de prendre conscience de votre dépendance et d’analyser votre comportement pour réduire votre consommation par la suite.

Et qui dit réduire le temps passé sur son téléphone portable, dit aussi profiter du moment présent. Car oui, à force de filmer, photographier, écrire ou parler sur votre téléphone, vous êtes connecté à votre outil mais pas à vos amis, à la nature ou tout simplement à vous-même et ne pouvez pas vraiment apprécier le moment présent et vous reposer pleinement.

Enfin, en étant toujours à l’affût d’un appel, d’un message et autres notifications, cela ajoute à votre quotidien un stress que vous pourriez volontiers éviter, non ?

 

Quelques conseils pour démarrer cette journée l’esprit léger !

Se passer de téléphone pendant une journée peut également vous rendre plus productif. En réduisant le temps passé sur votre téléphone portable, vous aurez plus de temps pour effectuer d’autres tâches et être plus actif.

Si vous ne savez pas par où commencer pour relever ce défi, nos conseils vous aideront. Vous pouvez même vous entraîner !

  • Informez vos proches afin qu’ils sachent qu’ils ne pourront pas vous joindre.
  • Lorsque vous mangez avec des amis, partagez ce moment ensemble sans regarder votre smartphone toutes les deux minutes. Vous pouvez également leur demander de ne pas utiliser leurs appareils pendant ce temps ; Profitez de l’occasion pour sortir et profiter de la nature.
  • Au lieu de consulter les médias sociaux le matin, méditez pendant 10 minutes ou faites du yoga.
  • Lisez un livre au lieu de regarder une vidéo sur YouTube ou Instagram.
  • Essayez de nouvelles activités comme la cuisine, le dessin ou la peinture.

 

Plus

d'articles

26 janvier 2023

Dans le monde d’aujourd’hui, de nombreux consommateurs recherchent des vêtements à la fois fonctionnels et écologiques. Heureusement, il existe un […]

19 janvier 2023

Découvrez Damien Letailleur, étudiant en alternance à l’ESI Business School en 3ème année de Bachelor Management, Marketing et Développement Durable […]

3 janvier 2023

À une époque où tout est numérique, il peut être difficile d’imaginer une époque où l’internet n’existait pas. Mais comme […]

21 décembre 2022

C’est un début d’année mouvementé, pour les différentes associations de l’ESI Business School et de l’IA School ! Les campus ont […]

21 décembre 2022

Découvrez Lisa Lou Papandreou, étudiante à l’ESI Business School en Bachelor 3 à Lyon, en Management, Marketing et Développement Durable […]

20 décembre 2022

Dans le monde d’aujourd’hui, les menaces qui pèsent sur notre environnement sont plus évidentes que jamais. Du changement climatique à […]