fbpx
Télécharger la brochure

    Loader

    Le saviez-vous ? Le 18 mars est la Journée Mondiale du Recyclage !

    La meilleure façon de réduire les déchets produits au sein d’un foyer et des usines est de recycler les anciennes matières ayant déjà servi. Ce processus permet à la fois de préserver l’environnement et de favoriser les alternatives en faveur du développement durable.

    Depuis 1994, le gouvernement américain avait pour habituer d’informer la population sur les avantages d’opter pour des produits recyclés. Une vingtaine d’années plus tard, soit en 2018, le BIR, ou Bureau International du Recyclage, décide de proclamer le 18 mars comme la Journée Mondiale du Recyclage. L’ESI Business School revient justement sur ce sujet afin de sensibiliser plus de gens aux bénéfices du recyclage.

     

    18 mars, une journée balisée en faveur du recyclage

    Tous les 18 mars, une mobilisation générale est organisée en France en vue de sensibiliser la population aux enjeux du recyclage. Cette journée balisée cible principalement les jeunes et les adultes, les piliers de l’économie du pays. Néanmoins, elle représente également une occasion d’initier les plus petits aux gestes du «?zéro déchet?» et les entreprises à adopter une politique RSE et d’ainsi mesurer les impacts de leurs actions sur la société et l’écologie.

    Dans le cadre de l’évènement, la Fédération Professionnelle des Entreprises du Recyclage (FEDEREC) organise notamment des concours inter-écoles. Ces concours consistent à réaliser des pancartes et à poser des mots pour sensibiliser toutes les personnes qu’on rencontre dans les rues au recyclage. L’organisme non gouvernemental expose ensuite ses plus belles réussites au sein de la galerie MR14, à Paris. Il s’agit également d’un point d’information où vous trouverez tous les différents métiers en rapport avec le recyclage. Chaque année, la FEDEREC diffuse également plusieurs vidéos dont les thèmes s’enroulent autour de l’économie circulaire et du développement durable.

    Bien que la Journée Mondiale du Recyclage ne fut fixée qu’en 2018, la France a depuis longtemps soutenu les campagnes de recyclage et ce, depuis 1993, soit un an avant les États-Unis. Jusqu’à ce jour, on compte sur le territoire plus de 40 millions de tonnes d’emballages et de produits ménagers recyclés.

     

    Une alternative en continu avec #LesBonnesHabitudes

    Le 11 janvier 2021, l’Ademe, les organismes écologiques et le ministère de la Transition écologique s’assemblent pour lancer la campagne dénommée #LesBonnesHabitudes. Cette campagne a pour objectif de valoriser les 3R du développement durable :

    • Réduire
    • Réutiliser
    • Recycler

    La journée mondiale du recyclage qui a lieu le 18 mars ne fait qu’une fois de plus renforcer cette alternative en faveur de l’économie circulaire. L’objectif de base consiste à sensibiliser plus de Français à opter pour une consommation plus responsable et réduire au mieux les gaspillages afin de préserver les ressources naturelles.

    Elle incite à faire le tri de ses déchets en vue de les classer suivant trois catégories :

    • Les objets essentiels à garder
    • Les vieux objets, mais qui peuvent encore servir
    • Les objets inutiles à recycler.

     

    La journée du recyclage en période de confinement

    En raison des mesures imposées par le gouvernement dues à la pandémie du COVID-19, les manifestations extérieures seront réduites au maximum en ce 18 mars. Néanmoins, les sensibilisations se font via les plateformes, les réseaux sociaux ainsi que les différents moyens de communication accessibles en France.

    D’ailleurs, tout le monde peut participer à cette journée mondiale dédiée au recyclage en faisant le tri à la maison et favoriser ainsi le «?Zéro déchet?». Mais quels genres de produits ou d’objets peut-on vraiment recycler??

     

    Les différents objets/produits à recycler

    Toute sorte d’objets ou de produits usés, mais qui peuvent encore servir peuvent faire l’objet d’un recyclage. Vous pouvez par exemple offrir votre literie usée ou vos vieux meubles aux structures économiques du quartier, les déposer auprès d’une déchèterie publique. C’est aussi le cas des chaussures, des vêtements, des tissus de tout genre, des linges de maison. En France, il existe près de 46?000 points qui peuvent en accueillir.

    Montres, téléphones, tablettes, machine à laver, robots, les appareils électriques et électroniques cassés peuvent faire l’objet d’une réparation et vivre une seconde vie avant d’aller à la casse. Et même s’ils ne peuvent plus servir, certains éléments pourront encore être récupérés. Il en est de même pour les batteries et les piles.

    Les plastiques, les sachets, les produits en verre, en céramique, en acier ou autre sont également concernés par ce mouvement bénéfique pour l’environnement. Vous pouvez même déposer des médicaments périmés ou non utilisés auprès des pharmacies en guise de contribution.

     

    Uniformisation des bacs de collecte dans toute la France

    Les consignes portant sur le tri des déchets ainsi que les couleurs des bacs peuvent différer d’une commune à une autre. Il devient parfois difficile de s’y repérer. Pour résoudre le problème, la loi anti-gaspillage qui sera instaurée d’ici 2022 prévoit une uniformisation des consignes et des bacs de collecte dans toute la France. Pour en savoir plus, suivez en permanence les actualités sur le site de l’ESI Business School. et rejoignez notre Bureau du Développement Durable

    Plus d'articles…

    Amélia, étudiante et Chargée de RSE au sein du Ministère de l’Intérieur ! 

    Le saviez-vous ? Le 18 mars est la Journée Mondiale du Recyclage !

    L’ESI Business School élue Best School Experience !