fbpx
Télécharger la brochure

    Loader

    Le Saviez-vous ? Le 8 mai est la Journée Mondiale du Commerce Équitable

    Chaque 2e samedi du mois de mai, le monde fête la journée du commerce équitable. Cette année, elle aura donc lieu le 8 mai, un samedi où l’ESI Business School compte sensibiliser le maximum de personnes aux enjeux d’un commerce plus juste incitant au développement durable.

     

    La journée mondiale du commerce équitable nous offre une occasion de nous interroger sur nos habitudes de consommation et les mauvaises habitudes qui contribuent au gaspillage et à l’exploitation abusive des ressources. Elle fait le point sur les conditions de production rudes dans les pays producteurs, qui sont généralement des pays en développement. Néanmoins, depuis ces dernières années, ces lignes directrices ne se limitent plus à l’équité entre le Nord et le Sud, elles s’élargissent dans des domaines plus vastes.

     

     

    Que comprendre du commerce équitable et de sa journée mondiale ?

    Bien souvent, la plupart des acheteurs choisissent leurs produits en fonction du rapport qualité/prix, sans se poser de questions sur les moyens de productions ou d’acheminement. Et pourtant, de nombreux produits sur le marché proviennent de pays lointains, collectés à des prix dérisoires avant d’être acheminés en Europe.

     

    Les artisans et les producteurs locaux ne reçoivent donc que des rémunérations misérables les permettant tout simplement de survivre ou de relancer la production. Conscient des déchirements que peut entraîner cette situation, on a alors eu l’idée d’instaurer le concept du commerce équitable.

     

    Le commerce égalitaire se définit en quelque sorte comme un partenariat commercial basé sur la transparence des prix, le respect et le dialogue. Son objectif consiste à obtenir une plus grande équité sur le marché international afin de contribuer au développement durable et ainsi offrir de meilleures conditions de vie aux producteurs.

     

    La journée mondiale du commerce équitable a donc pour mission de sensibiliser plus de gens aux avantages d’un échange égalitaire pour soutenir les producteurs locaux, changer les mentalités et pencher en faveur du changement. Célébrée depuis 2004, elle fut instaurée par le WTFO ou Organisation Mondiale du Commerce Équitable. À l’heure actuelle, l’organisation a déjà réuni près de 300 organisations au sein de 70 pays.

     

     

    Un mouvement qui contribue à un monde meilleur

    La Charte Internationale du commerce équitable souligne le fait de pouvoir contribuer à un monde meilleur où l’équité, la justice et le développement durable se placent au cœur des pratiques commerciales.

     

    Grâce à la journée mondiale du 8 mai, cette charte nous rappelle l’importance que nos choix d’achats peuvent avoir sur la vie de millions de personnes à travers le monde. En effet, en optant pour des produits issus du commerce égalitaire à Zéro Déchet, on contribue indirectement à offrir un mode de vie plus décent aux producteurs. Particulièrement en France, les mouvements se multiplient afin de soutenir les producteurs locaux.

     

     

    Qui sont les plus concernés par le commerce équitable ?

    La journée mondiale du commerce équitable en 2021 concerne tous les acteurs qui s’enroulent autour du marché local ou international, à savoir :

    • Les petits producteurs, les travailleurs agricoles, dans le textile, les artisans des pays du Sud,
    • Les industriels de n’importe quel secteur d’activités,
    • Les entreprises de toute taille, les commerçants, les entrepreneurs ayant besoin d’une chaîne d’approvisionnement constante,
    • Les associations, les groupes et les particuliers qui valorisent l’éthique du développement durable,
    • Les écoles et universités œuvrant pour le développement durable tel que l’ESI Business School,
    • Les différents systèmes de certification.

    Le changement à instaurer ne se limite plus à des échanges équitables entre les producteurs du Sud et les consommateurs du Nord. Il concerne tous les secteurs et toute forme d’échanges commerciaux Sud/Nord, Sud/Sud et Nord/Nord.

     

     

    Les points fondamentaux du commerce équitable

    Selon le WFTO (World Fair Trade Organization) ou Organisation Mondiale du Commerce Equitable en français, on note 10 grands points fondamentaux à respecter pour instaurer un commerce égalitaire dans un quelconque échange commercial.

    • La création des opportunités: créer de nouveaux emplois, de nouveaux projets,
    • La transparence & la responsabilité: insister sur la transparence des prix et des moyens de production, ainsi que la responsabilité de chaque acteur,
    • L’autonomie des producteurs : renforcer la capacité de chaque individu et des groupes de travailleurs pour qu’ils puissent travailler de manière autonome,
    • La promotion d’échanges égaux,
    • La revendication du juste prix,
    • L’égalité de traitement entre les sexes,
    • L’amélioration de l’environnement et des conditions de travail,
    • Lutter contre le travail forcé des mineurs,
    • Valoriser le bien-être ainsi que la sécurité des employés,
    • Engager une politique de développement durable et respecter l’environnement tout au long du processus de production et d’acheminement.

     

     

    Tout le monde peut-il participer au commerce équitable ?

    Pendant des années, le commerce équitable se concentrait uniquement sur les relations commerciales entre le Nord et le Sud. Mais depuis l’instauration de la loi du 31 juillet 2014, elle prend en compte de nouvelles facettes et se porte désormais sur tous les échanges commerciaux de toute forme.

     

    En tant que citoyen modèle et écoresponsable, vous pouvez bel et bien participer au commerce équitable en commençant par soutenir les producteurs locaux et les associations qui s’engagent dans la préservation de l’environnement et de l’écologie

    Plus d'articles…

    Un cinquième océan fait son apparition

    Responsable HSE, QHSE, QSE : les supers métiers du développement durable !

    Des espèces de requins et raies en menace d’extinction