8 décembre 2023

Quels sont les réels enjeux du Commerce Équitable ?

Quand on pense au commerce équitable, qu’est-ce qui nous vient à l’esprit ? S’agit-il d’articles artisanaux provenant de sources réfléchies qui aident les agriculteurs pauvres du Sud ? Ou peut-être des cafés ou thés certifiés équitables que vous achetez chez votre épicier local. Mais alors que le commerce équitable gagne en popularité, avons-nous perdu de vue la vue d’ensemble ? Quels sont les véritables enjeux du commerce équitable et qu’est-ce qui a été masqué ?

Il est important d’établir des prix équitables pour les producteurs

De votre café local à l’allée du commerce équitable de votre épicerie, vous avez probablement vu des produits issus du commerce équitable. Et il est facile de comprendre pourquoi : personne ne veut être associé à l’injustice ou à l’exploitation, et ces produits offrent un moyen de se sentir bien dans ses achats. Mais qu’est-ce que le commerce équitable et, au-delà du sentiment de bien-être, fait-il vraiment une différence dans la vie des gens ?

Le commerce équitable est une alternative au commerce conventionnel. Les structures commerciales conventionnelles reposent sur des relations d’extraction et d’exploitation qui donnent du pouvoir aux pays riches tout en appauvrissant les pays pauvres. Tout comme le capitalisme a donné naissance aux ateliers clandestins, il a également donné naissance à l’exploitation des agriculteurs et des producteurs des pays en développement, qui sont souvent des femmes et des populations autochtones. Le commerce équitable encourage le développement économique en payant aux agriculteurs un prix qui leur permet de couvrir les coûts de production et de gérer leur entreprise de manière plus efficace (et plus rentable) au fil du temps. Il exige également des primes pour les investissements sociaux qui profitent aux communautés dans leur ensemble – comme des fonds pour les écoles ou les cliniques de soins de santé – afin que les commerçants équitables puissent réellement investir dans l’avenir de leurs travailleurs et de leurs familles. Il ne s’agit pas d’une aumône, mais d’une approche qui vise à apporter un changement réel et durable en modifiant la dynamique du pouvoir entre les producteurs et les consommateurs, en fournissant des prix équitables pour les biens vendus dans le monde entier.

La sécurisation des revenus et le développement économique des producteurs

Le système du commerce équitable est organisé sur la base d’une série de principes et de normes. Le plus important d’entre eux est le prix supérieur au marché que le commerce équitable garantit aux producteurs. L’argent supplémentaire versé aux producteurs par le biais du commerce équitable peut être utilisé pour fournir des avantages tels que les soins de santé, l’éducation et les services sociaux dans leurs communautés. Et comme la prime est versée dans un fonds communal, elle peut être utilisée pour des projets à grande échelle tels que des systèmes d’approvisionnement en eau ou la construction d’écoles.

Le commerce équitable permet également aux producteurs de bénéficier économiquement de contrats à long terme avec des acheteurs désireux de développer des relations commerciales stables fondées sur le respect et la confiance mutuels. Ces conditions permettent aux producteurs de sécuriser leurs revenus en leur donnant accès au crédit et en leur donnant la possibilité de planifier leurs dépenses futures.

Le renforcement de la solidarité entre les acteurs du commerce

Comme nous venons de l’expliquer, il est important de rappeler que le commerce équitable est un commerce d’humains à humains, entre les producteurs et les consommateurs. Néanmoins, il existe aussi des réseaux et des coopératives qui tissent du lien entre les producteurs eux-mêmes.

Ces réseaux peuvent être nationaux ou internationaux. L’objectif de ces organisations est de faciliter la mise en relation des différents groupes de producteurs adhérant au commerce équitable. Dans ce sens, par exemple, le cluster du Cacao Equitable permet aux différents groupements paysans français certifiés équitables d’accroître leur production pour satisfaire la demande croissante constatée en France sur ce secteur. De la même manière, Fairtrade International permet aux organisations commerciales internationales certifiés équitables de développer un marketing commun et d’accroître leur notoriété.

Il existe aussi une solidarité entre tous les acteurs intervenant dans une chaîne commerciale équitable : cela va bien au-delà des relations entre producteur et consommateur. Il y a plusieurs catégories d’acteurs : prestataires financiers, distributeurs, syndicats repésentant les travailleurs… Ces acteurs sont tenus par une charte pour autoriser à porter la mention « Commerce Équitable »

Renforcer le développement durable

Le commerce équitable peut contribuer aux trois piliers du développement durable : la protection de l’environnement, l’équité économique et la justice sociale. Son objectif est de développer le bien-être des producteurs, notamment leurs conditions de travail, leurs capacités et leur autonomie. Il sert également à lutter contre les méfaits de l’industrialisation en ne promouvant que les produits qui sont bénéfiques aux consommateurs et aux producteurs eux-mêmes. En soutenant les modes de production et de consommation locaux, elle renforce la protection de l’environnement.

 

Vous souhaitez vous former aux métiers d’avenir ? Découvrez nos formations en développement durable et management !

Plus

d'articles

28 juin 2024

La RSE s’impose comme un impératif pour les entreprises souhaitant s’inscrire dans une démarche de développement durable. De nombreux documentaires […]

24 juin 2024

Découvrez le profil de Blaise-Parfait étudiant en bachelor 2 Management et Développement Durable à l’ESI Business School sur le campus […]

23 mai 2024

Retrouvez l’interview de Makhoudia-Dame Mbengue étudiant en bachelor 1 à l’ESI Business School sur le campus de Paris. Les principaux […]

14 mai 2024

Retrouvez l’interview de Fabrice Pawlak intervenant à l’ESI Business School sur le campus de Lyon. Le parcours de Fabrice Fabrice […]

2 mai 2024

Selon leurs organisateurs, les Jeux olympiques et paralympiques de 2024 à Paris seront un accélérateur de la dynamique du développement durable. L’événement […]

30 avril 2024

Retrouvez l’interview de Célina Rocquet, intervenante et formatrice en géopolitique et développement durable pour l’ESI Business School sur le campus […]