fbpx

31 juillet 2019

Comment voyager green ? #BestPractice

Besoin d’inspiration ? Ça tombe bien, c’est l’heure de découvrir l’actu’ hebdomadaire du pôle ESI Carrières, chargé du projet professionnel de nos étudiants. Aujourd’hui pour cette nouvelle édition, nous vous apprenons à voyager green avec 5 astuces pour rester éco-responsables même en vacances !

On sait bien que vous n’avez qu’une envie en vacances: vous détendre ! Cela dit est-ce une bonne raison d’abandonner tous ses principes ? L’ESI vous dit non ! Vous ne savez pas comment faire ? Pas de panique nous sommes là pour vous aider !

 

5 astuces green pour rester éco-responsables même en vacances !

 

Ne rien oublier avant de partir …

Et si nous commencions par préparer votre départ ? Être responsable une fois sur place ne suffit pas, sachez-le ! Avant de partir il ne faut pas oublier de couper l’eau (ce qui permettra d’éviter les fuites en bonus) et le gaz pour tous ceux d’entre vous qui n’ont pas de plaques électriques.

Côté électricité aussi n’oubliez pas de tout débrancher, de vos lampes à votre télévision. Notre conseil ? Faites bien le tour de chez-vous pour vérifier que plus rien n’est branché afin d’éviter une consommation inutile.

Privilégier un mode de transport plus responsable

Qui dit voyage dit transport, là encore on n’y pense pas forcément mais ce choix va s’avérer crucial si vous voulez respecter vos valeurs. Choisir le bon moyen de transport va d’abord dépendre de votre destination. Avion, train, vélo ou voiture ? D’un point de vue écologique, le train reste la meilleur initiative après le vélo.

Si vous n’avez pas d’autre choix (sachant que l’on a toujours le choix) que l’avion, il faut penser à privilégier les vols directs: on évite les vols avec correspondances qui multiplient les décollages, très gourmands en kérosène. N’oubliez pas que si l’avion reste le transport préféré dans le monde, il reste le plus catastrophique pour le climat, un point à ne pas négliger.

Par ailleurs, la voiture reste une option plus écologique que l’avion; mais est-ce réellement une bonne idée de la prendre avec vous ? Dans un premier temps si vous êtes seul, oubliez cette idée. Ensuite pour répondre à cette question demandez-vous simplement si vous en aurez vraiment besoin sur place. Embouteillages, stationnements … En pensant à tout ça est-ce vraiment nécessaire ? Vous pouvez également choisir de privilégier les covoiturages ou de prendre le bus, un moyen de transport qui se multiplie et qui a l’avantage d’être très économique ! Notre conseil ? Renseignez-vous sur les transports locaux avant tout !

Bien choisir sa destination

Passons maintenant au choix de votre destination … Il est évident que plus vous choisirez une destination lointaine, plus l’impact carbone de votre voyage sera élevé. De plus les trois quarts des gaz à effet de serre liés au tourisme concernent les transports. Un point à ne pas négliger ! Ainsi on va préférer partir visiter les pays voisins : se relaxer et se sentir dépaysé sans aller à l’autre bout du monde, on vous rassure c’est possible !

L’autre avantage de découvrir cette diversité tout près de chez vous, c’est de faire des économies. Vous aurez la chance de découvrir de nombreux paysages à couper le souffle qui vous attendent.

Consommer local

Voyager c’est aussi profiter de la découverte d’une autre culture : consommer local, quoi de mieux pour notre planète ? Ainsi c’est le moment de privilégier un circuit court. On achète responsable, alors on oublie ses produits que l’on trouve habituellement en supermarché, on se dirige vers les petits producteurs et surtout on mange de saison. L’occasion de déguster de bons produits ! Si vous n’avez pas d’autres choix que d’aller en supermarché pensez à garder Yuka avec vous par sécurité !

Respecter votre lieu de vacances

Maintenant que vous avez compris que voyager en oubliant ses principes n’est pas au programme, vous n’échapperez pas à cette étape : sur place vous devez respecter votre environnement. Pas question de jeter ses déchets par terre ! Vous fumez ? N’oubliez pas votre cendrier de poche (vous n’en avez pas ? C’est le moment d’investir). N’oublions pas qu’arrêter serai plus saint autant pour la nature que pour votre santé. Enfin pensez à éviter le plastique : on oublie l’utilisation de gobelets ou d’assiettes jetables en plastiques et on investit dans une gourde.

Désormais vous n’avez plus aucune excuse, vous avez toutes les infos, on compte sur vous pour faire attention et pour voyager green. Toute l’équipe de l’ESI vous souhaite de très belles vacances, on a hâte de tous vous retrouver pour la rentrée … Avec votre plus beau bronzage !

 

 

 

 

 

Plus

d'articles

26 janvier 2023

Dans le monde d’aujourd’hui, de nombreux consommateurs recherchent des vêtements à la fois fonctionnels et écologiques. Heureusement, il existe un […]

19 janvier 2023

Découvrez Damien Letailleur, étudiant en alternance à l’ESI Business School en 3ème année de Bachelor Management, Marketing et Développement Durable […]

3 janvier 2023

À une époque où tout est numérique, il peut être difficile d’imaginer une époque où l’internet n’existait pas. Mais comme […]

21 décembre 2022

C’est un début d’année mouvementé, pour les différentes associations de l’ESI Business School et de l’IA School ! Les campus ont […]

21 décembre 2022

Découvrez Lisa Lou Papandreou, étudiante à l’ESI Business School en Bachelor 3 à Lyon, en Management, Marketing et Développement Durable […]

20 décembre 2022

Dans le monde d’aujourd’hui, les menaces qui pèsent sur notre environnement sont plus évidentes que jamais. Du changement climatique à […]