fbpx

6 août 2021

Le boom du tourisme vert

Pour de nombreuses personnes, partir en vacances est synonyme de détente dans un hôtel luxueux, goûter aux plats délicieux, visiter de nouveaux endroits en utilisant plusieurs types de moyens de transport… Sans s’en rendre compte, ces habitudes de voyage ont contribué à la dégradation de l’environnement en augmentant l’exploitation des ressources naturelles d’une manière ou d’une autre. Peut-on y remédier ?

Le tourisme vert propose une nouvelle approche de vos voyages en France et n’importe où dans le monde en priorisant une formule de vacances «green».

Écotourisme, vers un tourisme plus responsable

Le concept d’écotourisme ou de tourisme vert apparaît pour la première fois au début des années 1980 à une époque où les impacts des activités humaines sur l’environnement inquiétaient de plus en plus de monde. Particulièrement au Costa Rica, des biologistes s’interrogeaient sur les conséquences de l’exploitation des ressources et de la dégradation de l’environnement dû au tourisme local.

Ils sont parvenus à mettre au point un nouveau concept de voyage et d’innovation sociale, un tourisme plus responsable qui vise la préservation de la biodiversité et des zones naturelles nécessitant une protection renforcée pour conserver des milliers d’espèces de faune et flore.

Réduire au mieux l’empreinte écologique engagée, c’est le principal but du tourisme vert. Son instauration au sein de nombreuses structures hôtelières et touristiques répond à des enjeux écologiques, éducatifs, sociologiques et environnementaux.

Respecter la nature et l’environnement

Le boom du tourisme vert pousse davantage l’imaginaire collectif vers un mode de consommation à zéro déchet en vue de respecter la nature et l’environnement. Faire de l’écotourisme revient à profiter de vacances équitables en optant pour des formules «green» afin de limiter les impacts sur la nature.

En l’espace de quelques années, les formules de voyages écolos se multiplient à grande échelle. De plus en plus de sites en France proposent des lieux d’hébergement et des activités qui respectent l’environnement. À titre d’exemple, on peut citer les séjours en camping, en glamping, l’agritourisme, la visite des fermes et des parcs nationaux…

Certains sites offrent même l’opportunité de s’initier à la vie agricole dans le cadre d’un séjour en location de vacances, une opportunité à saisir pour déguster les meilleurs produits bio de la région.

Costa Rica, la référence en matière de tourisme vert

Costa Rica, le berceau du tourisme vert selon l’Organisation Mondiale du Tourisme ou OMT dispose actuellement de plus de 25 % de zones protégées sur son territoire. À elle seule, la région compte 6 % de la biodiversité mondiale, un excellent lieu de refuge pour des milliers d’espèces de faune et de flore.

La référence en matière d’écotourisme a incité de nombreux pays à suivre son exemple en promouvant davantage cette nouvelle forme de tourisme moins nocive et bénéfique pour l’environnement. Dès lors, le Kenya a rejoint la cause en mettant en place un programme de conservation spécifique de la biodiversité locale. En ligne de mire, le Canada, le Brésil, les Açores (Portugal) et les îles Galápagos (Équateur) ont établi un nouveau système de gestion pour initier les visiteurs de passage à l’écotourisme.

Le développement du tourisme vert en France

Plus besoin de partir en voyage au Costa Rica pour observer de plus près le tourisme vert. Actuellement, la France se mobilise à l’intégration de cette forme de tourisme dans l’imaginaire collectif en soutenant davantage les actions de nombreux acteurs engagés envers le développement durable. Hôtels, agences de voyages, parcs d’attractions, parcs naturels et gîtes s’orientent davantage vers l’écotourisme.

Le développement du secteur écotouristique se situe d’ailleurs entre 10 et 20 % du chiffre annuel du tourisme français. Chaque année, ce sont plus de 50 millions de séjours annuels sur 173 qui se passent dans des lieux naturels protégés dont les plus visités sont les réserves et les parcs nationaux. On note également une hausse de la visite des sites classés «patrimoine mondial de l’UNESCO» et site «Natura 2000».

 

Green, un mode de tourisme désormais en ligne de mire

En France, l’accroissement du tourisme vert est favorisé par le développement des nombreux lieux d’hébergement green. Ces lieux proposent des gites à destination de tous les profils de touristes et se placent au sein d’un environnement riche et préservé. Tout autour de la chambre d’hôte se trouvent des jardins verdoyants, des arbres, des lieux de culture et d’élevage respectueux de la nature.

Outre l’aspect nature des gites, l’écotourisme gagne du terrain avec les nombreuses possibilités de mobilité plus responsable avec l’apparition des voies vertes et des véloroutes. Les amateurs de la randonnée peuvent alors sillonner des kilomètres de voie cyclable en VTT, à cheval ou à pied, un bon moyen d’allier plaisir de vacances et attitudes écoresponsables.

Tourisme vert, un pilier du développement durable

Pilier du développement durable, le tourisme vert contribue à la création d’un monde meilleur où le commerce équitable gagne du terrain. Il apparaît comme une alternative substantielle pour améliorer l’économie locale, créer de nouveaux emplois, sensibiliser plus de gens aux enjeux écologiques et multiplier les espaces protégés.

Plus

d'articles

26 janvier 2023

Dans le monde d’aujourd’hui, de nombreux consommateurs recherchent des vêtements à la fois fonctionnels et écologiques. Heureusement, il existe un […]

19 janvier 2023

Découvrez Damien Letailleur, étudiant en alternance à l’ESI Business School en 3ème année de Bachelor Management, Marketing et Développement Durable […]

3 janvier 2023

À une époque où tout est numérique, il peut être difficile d’imaginer une époque où l’internet n’existait pas. Mais comme […]

21 décembre 2022

C’est un début d’année mouvementé, pour les différentes associations de l’ESI Business School et de l’IA School ! Les campus ont […]

21 décembre 2022

Découvrez Lisa Lou Papandreou, étudiante à l’ESI Business School en Bachelor 3 à Lyon, en Management, Marketing et Développement Durable […]

20 décembre 2022

Dans le monde d’aujourd’hui, les menaces qui pèsent sur notre environnement sont plus évidentes que jamais. Du changement climatique à […]