fbpx

31 janvier 2022

Quelles sont les multinationales les plus responsables ?

Consommer plus intelligemment, lutter contre le réchauffement climatique, développer l’économie circulaire, valoriser les produits locaux, de seconde main et DIY : des entreprises multinationales plus green se développent de plus en plus en France et partout en Europe. Elles contribuent à la lutte contre les dérèglements climatiques, militent pour le développement durable et apportent leurs soutiens aux aides humanitaires.

Mais qui sont-elles ? L’ESI Business School a relevé pour vous les 10 multinationales les plus vertes, actives sur le territoire et à l’échelle mondiale.

 

#1 Greenminded et son collecteur écoresponsable

Chaque année en France, ce sont plus de 70 milliards de mégots de cigarettes qui sont déversés dans la nature. Paris à elle seule est responsable de 350 tonnes de mégots, un chiffre inacceptable en sachant que les alternatives de recyclages ont actuellement le vent en poupe. Greenminded a justement voulu proposer une solution pratique et efficace aux entreprises ainsi qu’aux collectivités : un collecteur ludique et connecté qui récolte tous les mégots de cigarette.

L’entreprise doit son émergence à un financement participatif à la hauteur de 17 000 € et du soutien financier de la SNCF d’une montant de 5 000 €.

 

#2 Phenix s’attaque au gaspillage des chaines de distribution

En 2012, Baptiste Corval et Jean Moreau ont bâti une start-up écoresponsable qui conçoit des outils logistiques destinés aux chaines de distribution en France. Grâce à ces outils, les chefs de rayon des magasins peuvent rapidement scanner tous les produits invendus et qui seront par la suite mis en ligne sur une plateforme de revente en ligne. Zoos, fermes pédagogiques et associations caritatives en récupèrent une bonne partie pour éviter le gaspillage, soit près de 50 tonnes de nourriture qui en temps normal atterrissent dans des bennes à ordures.

 

#3 Schneider Electric et la gestion des énergies

Une entreprise multinationale française, Schneider Electric innove ses offres en permanence pour répondre à la fois à des enjeux technologiques et environnementaux. L’entreprise se spécialise notamment dans la conception des solutions énergétiques durables, des systèmes de gestion et de leur mise en pratique.

 

#4 Des produits électroniques durables avec Siemens

Une entreprise allemande, connue dans l’univers de l’électrotechnique et de l’électronique, Siemens veut devenir la première multinationale ayant atteint la neutralité carbone d’ici 2030, bien avant le challenge de 2050 du Green Deal Européen.

L’entreprise ne cesse de fournir des solutions plus green et durables dans le secteur de l’énergie, l’industrie électronique, les soins de santé et le digital.

 

#5 Maximum et l’upcycling des déchets mobiliers

Implantée à Ivry-sur-Seine, Maximum n’en peut plus des déchets mobiliers que les industriels rejettent dans l’environnement sous forme de préséries, chutes, purges, ratés, pièces de calage et excédents. L’entreprise affirme qu’il y a plus de 65 000 tonnes de matières jetées un peu partout en France par an et qui méritent une seconde vie.

Adepte de l’upcyling, la start-up récupère tous ces éléments usés et les transforme en jolis meubles. C’est ainsi qu’elle conçoit de belles tables avec des échafaudages usagés ou encore des fauteuils à base de résidus colorés. Aujourd’hui, elle travaille en étroite collaboration avec plus de 130 entreprises françaises et internationales.

 

#6 Danone priorise le circuit court

Danone figure parmi les entreprises agroalimentaires les plus prospères en France. Elle fournit des produits laitiers d’origine végétale, des nutritions spéciales et des eaux embouteillées.

Suite à l’instauration de la loi Pacte de 2019 qui incite les entreprises à adopter une dimension plus green, elle a voulu être la première société cotée en bourse à valoriser l’approvisionnement local et l’économie circulaire. Toutes ces matières premières proviennent exclusivement de producteurs locaux, frais et de saison.

 

#7 Naturalia, le n°1 des chaînes bios en France

Créée en 1973 à Paris, Naturalia a été rachetée par Monoprix en 2008. Et depuis, l’entreprise compte désormais 209 magasins dans tout le pays et devient le n°1 des chaînes bios français. Au cours de ces dernières années, elle porte à cœur les valeurs écologiques et l’éthique environnementale en centralisant davantage ses actions et ses échanges sur 20 initiatives en faveur du développement durable.

Naturalia lutte contre le gaspillage en faisant des dons alimentaires, limite les déchets en priorisant la vente en vrac au profit des produits sous emballage.

 

#8 E.Leclerc et ses sacs de caisse recyclables

Pour réduire au mieux son empreinte écologique, E.Leclerc est la première entreprise à vouloir sensibiliser le monde aux usages des sacs de caisse recyclables. Et en 25 ans d’acharnement, elle a bien contribué aux changements des mentalités et au soutien du développement durable locale. Récemment, la start-up vient de signer un partenariat gagnant avec France Nature Environnement afin de promouvoir l’économie circulaire et l’agriculture durable.

 

#9 Kering, la mode de luxe et durable

Connu dans le secteur de la mode de luxe, le groupe français Kering possède plusieurs marques de prestiges implantées sur le territoire telles que Yves Saint Laurent, Gucci, Balenciaga et Bottega Veneta. Actuellement, l’entreprise innove le monde du luxe en rajoutant une dimension durable et plus responsable à ses produits. Elle s’appuie notamment sur trois principaux piliers CCC (Care – Collaborate – Create).

 

#10 BNP Paribas, sensibilisée aux enjeux socio-environnementaux

La banque française BNP Paribas intègre quatre nouveaux piliers dans sa stratégie de RSE, à savoir :

  • La responsabilité économique ;
  • La responsabilité sociale ;
  • La responsabilité civique ;
  • La responsabilité environnementale.

Figurant parmi les entreprises les plus vertes du pays, elle veut contribuer à l’édifice d’un futur durable et meilleur pour tous.

Plus

d'articles

26 janvier 2023

Dans le monde d’aujourd’hui, de nombreux consommateurs recherchent des vêtements à la fois fonctionnels et écologiques. Heureusement, il existe un […]

19 janvier 2023

Découvrez Damien Letailleur, étudiant en alternance à l’ESI Business School en 3ème année de Bachelor Management, Marketing et Développement Durable […]

3 janvier 2023

À une époque où tout est numérique, il peut être difficile d’imaginer une époque où l’internet n’existait pas. Mais comme […]

21 décembre 2022

C’est un début d’année mouvementé, pour les différentes associations de l’ESI Business School et de l’IA School ! Les campus ont […]

21 décembre 2022

Découvrez Lisa Lou Papandreou, étudiante à l’ESI Business School en Bachelor 3 à Lyon, en Management, Marketing et Développement Durable […]

20 décembre 2022

Dans le monde d’aujourd’hui, les menaces qui pèsent sur notre environnement sont plus évidentes que jamais. Du changement climatique à […]